Publié dans Les bons mots du Plumeau

Pourquoi s’énerver ?

L’autre jour, alors que le Plumeau tardait un peu trop à mon goût à retirer ses sandales rouges pour le « bon bain » (le bain par définition est toujours bon selon la langue plumeauesque), j’ai commencé à hausser un peu le ton.

Réaction de la chair de ma chair : « Mais mamaaan… Tu n’as pas besoin de t’énerver. » tout cela sur un ton des plus professoral et calme qui n’aurait rien à envier à celui d’un psychologue/iatre/thérapeuthe.

Et voilà comment mon impatience qui flirtait dangereusement avec le concept de « crise de nerfs imminente » s’est transformée en fou rire.

Publié dans Les bons mots du Plumeau

Plus blanc que blanc

Une nouvelle rubrique histoire de faire vivre ce blog avec des billets courts ET rigolos : « Les bons mots du Plumeau ».

Donc j’inaugure avec un premier bon mot du Plumeau dédié à la couleur de peau…

A la question paternelle « tu préfères qui entre papa et maman », le Plumeau a répondu :

« Je préfère maman à papa parce qu’il a pas la peau comme nous. »

Je précise que nous ne sommes pas un couple mixte. Le George est blanc tout comme moi (et le Plumeau forcément).

Je précise que le Plumeau est élevé dans un milieu United Colors of Benetton depuis qu’il évolue en collectivité c’est-à-dire depuis ses 3 mois. Dans sa classe, il y en a pour toutes les couleurs, confessions (à part peut-être le zoroastrisme) et milieux sociaux. Bref, nous vivons dans un vrai quartier prônant la mixité sociale.

J’ai cherché à comprendre. Le George est certes un peu plus mate que le Plumeau et moi-même.

Le Plumeau trouve peut-être que ce n’est pas assez blanc.