Publié dans A propos de Positive Attitude, Maman d'un Plumeau

Que vas-tu faire pour les vacaaaaanceeeuuuh ?

Bon voilà, on va pas se mentir, je vis une semaine un peu chafouin malgré la présence rassurante d’Alphonse (que j’ai dû ré-arroser aujourd’hui tellement l’air est sec dans mon bureau).

La bonne nouvelle c’est que je n’ai encore tué personne, malgré mon manque de sommeil, et mon humeur bof.

Et pourtant, c’était pas l’envie qui m’en manquait, notamment avec mon ex-chef toujours dans les parages…

Plusieurs facteurs sont à la source de cet état :

  • le temps maussade et les journées encore trop courtes
  • je paie maintenant les journées en réunion à rallonge de la semaine dernière, le tout dans un univers cloitré sous les lumières aveuglantes des spots, le tout avec beaucoup d’excitation et de brouhaha (certaines d’entre vous comprendront). Mon rythme biologique est complètement chamboulé, un peu comme si j’avais fais un A-R Paris-NY, mais sans les bons côtés d’un voyage aux States.
  • je dois être en manque de magnésium.
  • je paie un syndrome pré-menstruel pas à piquer des vers !
  • le départ de A. arrivé juste après la semaine de boulot de folaïe !
  • le manque de perspectives professionnelles

Alors, je me suis déjà reprise en main !

Outre la réservation hôtel+Thalasso entre copines effectuée…

Breaking News 1 : c’est prévu pour mars.

Breaking News 2 : le George n’est pas encore en courant. Je cherche comment lui faire avaler le fait que je vais lâchement l’abandonner avec notre mouflet pour deux jours.

… J’ai également prévu un tas de trucs pour la semaine de vacances à venir.

  • Lundi : déjeuner avec une amie et shopping
  • Mardi : pilates, lecture pièce de théâtre, et si je récupère le Plumeau à temps, c’est ciné-minots à la médiathèque.
  • Mercredi : séance de LPG pour déstocker et coupe+balayage chez… Massato 😉
  • Jeudi : avec Plumeau on va au théâtre voir inspecteur Toutou !
  • Vendredi : Muséum d’histoire naturelle avec le Plumeau

Pour l’air de la chanson dans la tête, ne me remercie pas, c’était gratuit…

Publié dans A propos de Positive Attitude

Plus égoïste…

Même si j’ai conscience que ce blog est assez auto-centrée, j’ai plutôt tendance à m’oublier dans la vraie vie de tous les jours. C’est encore plus vraie depuis que je suis mère (le gros cliché).

Depuis que nous sommes revenus de vacances, je n’ai pas vu les semaines passer. Je n’ai rien pu faire de ce que j’avais prévu.

  • Reprendre la rédaction des nouvelles (Projet Bradbury) : pas check
  • Faire du sport : pas check
  • Ne pas se laisser submerger par le ménage et la lessive : pas check
  • Cuisiner et Manger sainement : pas check
  • Faire des activités intéressantes avec le Plumeau (Montessori, sport, musées etc.) : pas check
  • Changer de boulot : malgré tous mes efforts, pas check. On en est loin…

En revanche, j’ai vu ma sérénité fondre comme neige au soleil. Je me suis vue hurler sur mon fils devant son école à plusieurs reprises et avoir des envies de tout quitter en prenant le 1er vol ou 1er TGV…

On est vraiment loin de l’image de la famille idéale, où tout le monde sourit et aime se retrouver le matin avec le soleil qui brille et l’ami-ricoré. Non, vraiment, on y est pas.

Et puis, j’ai décidé de réagir. Je n’allais pas me faire pourrir ma vie familiale par deux gros biiiiip de Cheffaillons, par le stress et tout ce qui est inhérent à la vie trépidante de la parisienne.

Pour aller mieux, il faut se faire du bien, prendre de la distance, et reprendre le chemin du TPMG (Tout Pour Ma Gueule). Car une mère et épouse épanouie, sera plus encline à la patience, non ?

Donc, j’ai commencé par un chouchoutage du corps : épilation, achats type bitch superficielle (maquillage, sérum défense anti-rides, sac à main etc.), reprise du jogging avec le George, compléments alimentaires pour la défense immunitaire et la nervosité (vive le magnésium).

Bon voilà, déjà un bon début.

(Ne pas être trop ambitieuse)

Et vous ? Vous faîtes quoi pour reprendre pied ?

Publié dans A propos de Positive Attitude, Maman d'un Plumeau

Quels cadeaux au pied du sapin ? (billet MILK)

Voici un petit descriptif des cadeaux que le Plumeau a réceptionné pour Noël.

  • Un tableau pliable Styl’Créa de chez oxybul accompagné de petites lettres magnétiques.
  • Deux petits jeux de société.
le loto des couleurs
Où est mon Doudou ?
  • Du Montessori trouvé chez Nature & Découvertes
Magnifique imagier Montessori
  • Une petite voiture télécommandée Vtech (personnellement, je la trouve très bruyante) que Plumeau ne sait pas encore maîtriser mais il l’adore.

  • Des livres en anglais, avec notamment « The very hungry caterpillar » d’Eric Carle. Plumeau adore et me dit « épilar – épilar »…

  • Et enfin trois petits livres en français avec l’inévitable Petit Loup. L’une des histoires concerne la galette des rois et à la fin du livre, on y trouve même  la recette 😉

 

 

Et chez vous ? Qu’est-ce qu’il y a eu au pied du sapin ?

Publié dans A propos de Positive Attitude

Un peu de relooking via une nouvelle garde-robe

Dernièrement je disais que je rêvais d’un vrai relooking mais comme je n’ai pas les moyens de m’en offrir un, j’ai acheté le bouquin de Cristina Cordula et j’ai étudié mon cas.

Le guide du relooking

J’hésite franchement entre la silhouette en V et la silhouette H. Alors je me suis axée sur les points faibles et les points forts de ma silhouette. Enfin surtout les points faibles.

Premier point faible : pas de seins.

Il faut donc éviter les hauts qui montent trop près de cou et privilégier les hauts avec col en V, les petits chemisiers avec un beau décolleté (alors que sans belle poitrine on aurait tendance à les éviter les décolletés plongeants, comme quoi !).

Deuxième point faible : larges épaules de déménageur.

Surtout éviter les emmanchures américaines ! Et bien entendu les vestes avec épaulettes. Préférer les manches mi-longues.

Troisième point faible : une taille peu marquée voire absente.

Éviter les tops moulants à la taille qui soulignent votre absence de taille.

J’ai donc jeté toutes mes fringues et je suis allée sur Balzam** dégotter les fringues qui masquent mes défauts.

Voilà ce que j’ai déniché :

  • Une jupe droite en jacquard noir et blanc.

  • Un pantalon push-up, forme droite :

  • Une veste jacquard

  • Deux pulls col tusinien de deux couleurs différentes (rose poudré et noir)
  • Une veste spencer noire qui a l’avantage d’être cintrée (bon, là, sur l’image, elle est rose, alors imaginez la même en noir).

  • Une blouse col V zippée

  • Deux pulls col V à manche chauve-souris (idéal pour les trop fortes carrures d’épaules) que j’ai choisis en rose et en rouille.

Me voilà parée pour l’automne-hiver !

Et vous ? Avez-vous refait votre garde-robe ?

Publié dans A propos de Positive Attitude

J’ai testé pour vous le changement de tête chez l’Appart de Zach

Depuis quelques temps déjà, mon éternelle coupe au carré commençait à sérieusement me fatiguer.

A cause de mes cheveux extra-fins sans volume, le carré (éffilé, pas éffilé) c’est une des seules coupes que j’ai pu me faire faire avec :

  • la coupe à la garçonne (de 22 ans à 30 ans)
  • la coupe mi-longue permanentée (entre 15 ans et 22 ans)

Les cheveux longs en dessous des épaules je ne connais pas, par exemple. Petite fille, je regardais avec envie les longues chevelures de mes camarades de classe pendant que je me coltinais… roulement de tambours…. Le carré bien sûr ! Encore et toujours !

Et quand je demandais une coupe carré plongeante, je ressortais avec une coupe carré à peine plongeante vu que la racine de mes cheveux descend très bas sur ma nuque. En tout cas, c’est toujours ce que la coiffeuse me lançait comme justification quand je lui demandais pourquoi elle ne coupait pas davantage à l’arrière pour faire plus plongeant…

Bref, le carré sage à peine plongeant ou pas du tout, j’en avais ma claque depuis un moment.

Et quand je regarde les émissions comme « Nouveau look pour une nouvelle vie » avec notre Cristina Cordula, je me mettais à envier les filles qui y participer.

J’aimerais vraiment, un jour, qu’on me prenne par la main toute une journée et qu’on me dise que ça (le truc que je n’ai jamais osé porter) je peux le mettre et que ça m’irait super bien.

J’aimerais avoir une armée de coiffeurs et de maquilleuses pour me faire une beauté (pas refaire… Faire !).

Enfin, j’adorerai entendre s’exclamer Cristina sur le résultat final « Mais tou es magnifaïque ma chélie ! » et défiler devant le George. Bref, j’aimerais vraiment !

Alors pour rêver encore, je regarde le soir (pardon, je corrige : je tente de regarder entre deux crises plumeauesques) l’émission « les Reines du shopping » et je retiens deux-trois conseils.

Et puis, bon finalement, j’ai fini par acheter son bouquin à la Cristina (le Guide du Relooking).

Du coup j’ai fait un vrai vide dressing. J’ai tout jeter. J’ai racheter quelques tops plus plongeant avec un col V pour mettre plus en valeur ma minuscule poitrine (c’est le conseil donné dans le bouquin et c’est vrai que c’est plus joli). J’ai été contente de me débarrasser des tops qui montraient avantageusement ma carrure de déménageur ou de footballeur américain. Je compte me racheter d’autres tops parce que le dressing reste encore un peu vide.

Tout ça pour dire que j’en suis venue à vouloir changer radicalement de coupe.

Je voulais un coiffeur qui me regarde et qui me dise « Non mais ma chérie, ça ne va pas du tout… Aller, hop, je change tout ça ! »

Magie !

J’ai donc opté pour l’offre « Je change de tête  » sur Balinea et ça se trouve chez l’Appart de Zach dans le second arrondissement (là, j’ai perdu tout mon lectorat non parisien – désolée les filles).

C’est LE salon de coiffure hype pour les clientes vivant dans le 2nd arrondissement… Il n’y avait que des habituées. Des filles bien fringuées, bien maquillées, bien coiffées (mais qui reviennent quand même chez leur coiffeur) pour se changer les idées (toi, quand tu vas chez le coiffeur, c’est parce que tu ressemble à un Yorkshire puisqu’on ne voit plus tes yeux cachés par la franges).

Ce salon propose également un « total relooking » pour 130€ (avec l’offre de réduction Balinea comprise).

En effet, l’offre « Je change de tête » ne comprend qu’une coupe adaptée à son visage, un shampoing et un brushing. Alors que le total relooking, il y a un soin et la couleur en plus.

Sur le coup, quand le coiffeur qui m’a prise en charge m’a expliquée la nuance, je me suis dis que j’aurais peut-être dû faire le total relooking (mais bon 130€ quand même…) Surtout quand il m’a suggérée… Devinez quoi ?

Un carré !

Mais oui bien sûr…

Alors, je m’étais donc résignée à ressortir avec un carré bien coupé, effilé, et bien brushée histoire de faire illusion jusqu’au prochain shampoing.

Après le shampoing, je suis passée à la coupe.

Le truc c’est qu’il n’y a pas de miroir. On ne voit donc pas ce que le coiffeur fait.

Là, pour le coup, c’est exactement comme dans l’émission de Cristina Cordula.

SURPRISE…

Et…

J’ai été bluffée ! J’ai eu une vraie coupe plongeante ! Il a énormément effilé derrière tout en laissant de très fines mèches sur ma nuque.

J’ai du volume et j’ai en gros deux options pour me coiffer le matin. Pas besoin de faire un brushing long et fastidieux non plus (faut dire que j’avais bien préciser que c’était juste pas possible avec un Plumeau).

Bref. Coupe sympa et rafraîchissante.

Du coup, en écrivant, je me rend compte qu’il faudrait une photo mais c’est dur de se prendre en photo…

Disons que pour une fois, on voit que j’ai été chez le coiffeur.

Le George adore. J’ai eu des compliments au boulot et quelques regards appuyés des Sophie & Sophie à la cantine (on a tous des collègues comme ça) avant de comprendre qu’elles faisaient arrêt sur image rapport à ma nouvelle coupe (au moins, je leur ai apporté un peu d’animation dans leur tristes vies et je m’en réjouie)(oui, j’aime mon prochain).

Sophie-et-Sophie-l-accueil-au-vitriol_portrait_w532

Enfin, se faire couper les cheveux par de beaux mâles ça ne gâche rien…

Publié dans A propos de Positive Attitude

George ce héros

20130311-173316.jpg

Avec tout ça, j’avais oublié d’évoquer ou plutôt de dédier un billet entier au héros de la maisonnée. Je veux parler bien entendu du George.

Mon George, il a grave assuré cette FIV et avec maestria.

Il a géré la ou les secrétaires à la ramasse, il a géré les coups de téléphone, les prises de rendez-vous, il a géré les mélanges décapeptyl et ménopur. Et je peux vous dire qu’avec 300 unité de ménopur, c’était pas de la tarte...

Il a même géré la préparation des piqûres dans des lieux peu familiers. George a le don d’adaptation. En effet, un soir, il a fait le mélange décapeptyl en plein restaurant mais… en toute discrétion ! Alors que nous étions accompagnés de son frère et de la belle-sœur. Ils n’y ont vu que du feu !

George a assuré la partie administrative lors de notre entrée à la clinique. D’habitude, c’était toujours moi qui remplissait les formulaires de consentements à la PMA, accord pour congélation et décongélation, et autres formulaires. Mais cette fois-ci, j’ai dû le laisser faire tout seul car j’étais embarquée direct au bloc. D’ailleurs c’est même lui qui m’a aidée à lier les attaches dans le dos pour la blouse glamour où on voit ton derche…

George a naturellement assuré au recueil. Il était présent à mon retour du bloc. On a papoté. Pour le transfert, il était là aussi. C’est lui qui n’arrêtait pas de me dire qu’il fallait que je m’allonge. Et, il était présent durant ma période de convalescence post-transfert. Il avait pris ces jours.

George… Je sais bien que tu liras jamais ce billet… (Et vu que tu ne connais même pas l’existence de ce blog et que tu est totalement freak question « on raconte pas sa vie sur le Net », tu ne risques pas de le lire de sitôt où sinon je suis mal…) mais saches que tu es le meilleur mari qu’une PMEtte puisse rêver.

N.B. : Ouais, moi aussi, j’avais envie de faire un billet tout dégoulinant de mièvrerie. C’est même sûrement la seule occasion d’en pondre un de ce type. Si vous voyez ce que je veux dire…

N.B.2 : Et sinon, la photo c’est pour vous montrer que mon George cuisine. Là, il réalisait un dessert de son cru. Pommes sautées au sirop d’érable et un peu d’armagnac. Trop bon !

Publié dans A propos de Positive Attitude, Des choses et d'autres

L’expo Van Gogh et Hiroshige

En décembre dernier, peu de temps avant la troisième insémination, je suis enfin allée voir l’exposition à la pinacothèque avec Ange du blog mon petit trésor.

A ce propos, je signale que ça bouge vers chez elle. Ange repart au front !

Bref, nous avions décidé, elle et moi, de nous retrouver pour visiter cette double exposition avant de papoter dans un café.

Nous avons donc commencé par l’exposition Hiroshige.

Hiroshige est un peintre japonais du 19°siècle qui est un maître de l’estampe japonaise. Selon wikipedia, il a produit plus 5400 estampes. C’est un spécialiste des paysages. Il est comparé à un autre célèbre peintre Hokusai qui a produit nombre d’estampes de paysages.

Portrait de Hiroshige à la fin de sa vie. Source Wikipedia

Ange, comme moi, adorons les estampes japonaises. Ange est tombée en pâmoison devant un magnifique paysage enneigé de nuit où tombaient de gros flocons de neige. J’ai tenté de chercher sur le net ce beau paysage mais impossible. De mon côté, j’ai apprécié ce même tableau et celui-là avec le marchand solitaire. Paysage enneigé aussi…

image empruntée sur le site gazette-drouot.com

Nous avons regretté de pas avoir de sous pour nous offrir nos coups de cœurs qui auraient été parfaits pour décorer nos intérieurs.

Paysage de neige sur une des stations de la route de Tokaïdo (source Wikipedia)

Après Hiroshige, on est allés voir Van Gogh. Je ne savais pas qu’il s’était beaucoup inspiré de la manière de peindre de Hiroshige pour réaliser ses propres œuvres. Nous avons pu voir la correspondance qu’il entretenait avec son frère à ce sujet. Surement son rêve aurait été d’aller au Japon…

A gauche Hiroshige (le jardin des pruniers), à droite Van Gogh. source wikipedia

Par la suite, ce fut un chocolat chaud bien mérité mais notre tranquillité fut vite perturbée par l’arrivée d’une famille avec bébé – bébé installé sur chaise haute juste à côté de moi avec le papa qui m’a lancé un regard mauvais pour que j’enlève fissa mon sac à main du siège voisin. J’adore…

Comme si notre inconfort n’était pas déjà grand…

Aller discuter PMA avec un bébé à côté vous…

Un deuxième groupe avec bébé s’est installé cette fois derrière moi.

L’horreur.

Sans compter que les serveurs étaient désagréables et que le bruit ambiant ne nous permettait plus de discuter tranquillement.

Ange s’est quand même régalée à m’immortaliser cernée par les deux bébés. 😉

Puis, nous avons décidé de fuir sortir pour faire quelques emplettes shopping pour Noël 😉

Voilà, je ne sais pas si j’ai su rendre intéressant l’expo. J’essaierai de faire mieux la prochaine fois.