Publié dans Des choses et d'autres

Mon blanc-seing

Voilà, c’est fait. Un nouveau Président a été élu. Et pour une fois, c’est celui que j’avais choisi, aussi bien pour le second tour qu’au premier tour (ce qui était déjà moins évident, puisqu’ils étaient quand même 11 au départ).

Un homme jeune qui semble avoir envie de donner un bon coup de pied à notre pays en crise.

Un qui ne fait parti ni de la Droite, ni de la Gauche. Un vrai outsider. C’est la petite cerise sur le gâteau pour moi, car, comme beaucoup j’étais fatiguée de ces politiciens de métiers, qui, une fois élus, ne s’occupaient plus qu’à placer les leurs et oubliaient bien vite les petits citoyens.

Résultat ? Une situation économique et sociétale qui pourrissait sur place depuis des décennies.

Bien sûr, certain(e)s qui me lisent sont moins enthousiastes, certain(e)s auraient même préféré Marine, et je comprends et respectent également leur préférence. Ces derniers mots peuvent perturber d’autres lectrices, mais je ne vois pas pourquoi on devrait conspuer les électeurs du FN, même si l’origine de ce parti est marqué au fer rouge. Comment ne pas comprendre le désarroi des gens dans des zones oubliés de la France ? Comment ne pas être tentés par le protectionnisme quand on délocalise à tout-va, ou face l’invasion des migrants en Europe (ce qui a grandement facilité l’entrée des terroristes d’ailleurs, quoi qu’on en dise) ? Comment ne pas être déçu par l’Union européenne ?

« Ne les sifflons pas » disait, hier soir, « Manuel Macron » (comme dirait mon fils, il préfère Manuel à Emmanuel), car il a bien compris que l’heure est grave. Il a du pain sur la planche le petit Manuel, ça tombe bien, il semble énergique.

Je dois confesser, qu’au départ, j’étais sceptique. Un type sorti de nul part, ni de droite, ni de gauche, ni des extrêmes, voulant favoriser l’essor économique de la France. C’était trop beau. Il y avait forcément quelque chose qui cloche.

Mais, j’ai scruté sa bio, sa personnalité, son programme. Je n’ai rien trouvé de dérangeant.

En France il manque d’esprit de conquête, c’est ce que ce nouveau Président représente, alors, pour une fois, j’ai envie d’y croire.

[Bon, je me doute qu’il y aura quelques petits trucs qui ne me plairont pas comme l’exonération de la taxe d’habitation qui sera forcément compensée par une élévation d’impôts sur le revenu (et c’est qui va payer plein pot ? Qui ? C’est bibi/Votre serviteuse/La Plume : ne rayez aucune mention).]

Bref.

Manuel… Tu permets que j’écorche ton prénom comme le fait mon petit garçon et que je te tutoies ?  (Après tout, tu pourrais être mon petit frère, hein ?)

J’ai déposé pour toi à deux reprises un bulletin à ton nom. J’espère que tu ne me décevras pas. On espère tous, beaucoup. La tâche qui t’attend est énorme (sans pression aucune…), mais je crois que malgré ton jeune âge, tu en as bien pris conscience.

Lors de ton discours au Louvre, tu as dis que ceux qui avaient voté pour toi pour contrer Marine alors que tu n’étais pas leur candidat ne t’avaient pas accordé leur blanc-seing.

Blanc-seing = « Mandat, feuille en blanc au bas de laquelle est apposée une signature, et que l’on confie à quelqu’un pour qu’il le remplisse à sa volonté. (Par extension) Faculté laissée ou donnée à quelqu’un d’agir, de décider à sa guise. Ils ont donné leurs blancs-seings à leurs élus. »

Jusqu’ici, à chaque fois que j’ai déposé un bulletin dans une urne, j’ai toujours eu exactement cette impression.

Que ce soit pas dépit, lorsque aucun des deux candidats en lice n’étaient mon choix, ou par conviction réelle pour l’un des deux.

Je ne vais pas te mentir, Manuel.

Pour toi, aussi, j’ai eu l’impression de signer un chèque en blanc, parce que malgré ton programme, malgré tes promesses, je sais que tu ne pourras pas tout tenir, et puis il y a les circonstances aussi qui t’obligeront peut-être à revenir sur certaines choses, et puis, il y aura des trucs qui vont me chiffonner et me faire grincer des dents.

Bref, les 5 ans à venir ne seront pas une promenade de santé, mais ai-je besoin de te le rappeler ?

Cependant, et c’est là, pour moi le côté inédit de ta personnalité, c’est que tu diras la vérité, même celle qui ne fait pas plaisir.

Fini les promesses impossibles à tenir.

Et à ça, je dis bravo, car ça ne sera pas chose aisée de le faire à une France qui a été habituée depuis trop longtemps à entendre tout et son contraire pourvu qu’on ne perde pas des voix pour se faire réélire…

Des choix difficiles à prendre, et qui ne feront pas plaisir, tu vas être obligé d’en prendre Manuel. Le prix à payer pour que notre pays sorte du marasme. Et c’est pour ça, que j’ai décidé de t’accorder mon blanc-seing 😉

Bien sûr, se faire réélire, tu y penses déjà Manuel 😉

Et pourquoi pas, si tu fais bien le job ?

En attendant, grâce à toi, je peux déjà me la péter avec un nouveau mot de vocabulaire ici et dans des dîners mondains.

Enfin, c’est surtout parce que mon chérubin de 3,5 ans qui écoutait avec ferveur ton discours au Louvre m’a questionnée sur la signification de blanc-seing, et que je n’ai pas su quoi répondre puisque j’en ignorais la signification.

J’ai fini par lui expliquer ceci.

« Voilà, tu prends une feuille en papier, tu signes, et tu la donnes à Manuel. Là, lui, il écrit : Plumeau me donne tous ses jouets, en échange, il a droit à un dessin animé ».

Bon, il avait l’air d’accord, mais pas sûr qu’il ai compris qu’il devrait se séparer de ses jouets.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

Un commentaire sur « Mon blanc-seing »

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s