Publié dans Des choses et d'autres

Je suis passée à côté du blog-anniversaire

Et oui, ça fait déjà un bon mois que ce blog aurait dû fêter ses 7 ans.

7 ans que je m’épanche ici.

Et pourtant, ce blogo-anniversaire est complètement passé à la trappe et ceci est assez révélateur sur ma vie IRL…

Oui, c’est un peu le boxon, ici.

J’ai l’impression d’être en fail partout sur tous les plans. De n’arriver à rien boucler.

top-10-reasons-why-lms-implementation-fail

Les vacances de la Toussaint ne m’auront pas permis de me recentrer/reposer. C’est même tout le contraire.

Pourtant, tout ne va pas si mal. On est tous en bonne santé (nonobstant les rhinopharyngites et autres bobos). On ne manque pas d’argent. On a tous les deux un boulot (de merde, oui, mais on n’est pas demandeur d’emploi).

Mais ça ne va pas.

Tellement pas, qu’à la fin des vacances, j’envisageais sérieusement de quitter domicile conjugal avant de démissionner tout bonnement.

(Et puis, j’ai regardé le prix des loyers d’un simple studio en RP, et là… Ben j’ai décidé de rester dans mon T3 pourri, hein !!!)

Bref, je me sens en rupture de tout sur tous les plans et à tous les niveaux…

Ma vie, telle qu’elle est, ne me satisfait pas. Voilà, c’est dit : je ne suis pas heureuse.

J’ose l’écrire même avec le plus beau des cadeaux, mais on a beau avoir eu le dé qui soit enfin tombé sur la bonne face, cela n’empêche pas la solitude/la lassitude/cet énorme sentiment d’échec.

Je voudrais reprendre le sport. Je voudrais reprendre mes nouvelles que j’ai laissées non par manque de temps, mais par manque d’envie/énergie. Je voudrais avoir un dressing. Je voudrais changer de boulot pour avoir l’impression de faire des trucs utiles/intéressants où on me considère au lieu de me prendre pour une merde. Je voudrais être une mère qui ne s’énerve plus sur son gosse énergivore. Je voudrais que le George et moi ayons une vraie vie de couple où on arrive à se reparler/échanger. Je voudrais faire le tour du Monde.

J’ai des tas d’envies et des objectifs qui semblent réalisables (faire un dressing, trouver un boulot, faire du sport), mais j’ai l’impression horrible que toute mon énergie déployée n’a servie qu’à donner des coups d’épée dans l’eau.

Je serre donc les dents en espérant que les choses s’améliorent.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

12 commentaires sur « Je suis passée à côté du blog-anniversaire »

    1. Oui, c’est vrai la roue tourne. Je viens souvent sur ton blog. J’espère que tout va bien de votre côté et que le moral va. Je pense souvent à vous deux. De grosses bises !

      1. Salut Plume, c’est sympa de venir voir le blog, même si je n’écris plus ; pas le temps, pas envie, et surtout pas de changement. Enfin si, ça frémit!… J’espère que ça va pour toi ; si tu es d’accord, je t’envoie un message en MP. Des bises.

  1. Je ne te connais pas beaucoup, mais ce sentiment d’impuissance et d’extrême fatigue, je connais… J’ai très souvent été submergée par mes envies, et ce qui m’aide pas mal, c’est de me fixer un objectif à la fois. Un truc simple, facile à accomplir. Et une fois que c’est fait, je m’en fixe un deuxième, et ainsi de suite, tout en essayant d’y mettre une date butoir. Ce n’est pas pour autant que je tiens mes engagements (je voulais absolument reprendre des cours de claquettes cette année, je me suis inscrite, j’ai suivi 4 cours, puis j’ai arrêté parce que l’horaire ne me convenait pas), mais ça me donne l’impression d’avoir au moins assouvi une envie même si par la suite, je me rends compte qu’elle était un peu futile.
    Je ne sais pas si c’est quelque chose qui pourrait t’aider, mais je l’espère fort en tout cas. Courage, et bisous.

  2. Premier commentaire que je laisse ici. Mais juste je voulais te dire : tout le monde passe par là. Quand ils sont petits, c’est la misère. On ne gère que eux. Après ça se tasse. Promis. Courage.

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s