Publié dans A propos de nulliparité

Et le test Clearblue vira…

Négatif !

Où comment, je me suis retrouvée à pisser sur un bâtonnet de bon matin, alors que…

Alors que j’ai 41 ans bien sonnés, alors que j’ai un parcours de PMEtte long comme le bras, alors que le George est toujours OATS…

Oui, mais voilà, il paraît que ça fonctionne mieux après une première grossesse, il paraît qu’à 41 ans, on peut être encore fertile, il paraît qu’il suffit d’un seul spermatozoïde, et cela, même provenant d’un sperme d’OATS sévère, il paraît que les miracles ça existe, et surtout… Je n’ai toujours pas de moyens de contraception !

MAIS, je ne veux pas agrandir la famille Plume pour autant.

Bref, j’avoue ne pas m’être sentie bien fière, ce matin-là, en pissant sur le test Clearblue Digital de la conne de Claire.

Et, j’avoue que c’est avec un soulagement certain, que j’ai lu le fameux « PAS ENCEINTE », celui qui me faisait sentir aigre il n’y a encore pas si longtemps… Quand j’essayais désespérément de tomber enceinte que ce soit naturellement ou suite à un traitement.

Et du coup, me direz-vous, il s’agit bien entendu de régler la question de savoir si je dois prendre (enfin) une contraception. Ou pas.

Or, il se trouve, que ce n’est pas le première fois que mes cycles se rallongent et me fassent des farces.

Il parait que ça s’appelle la pré-ménopause. Quoi, déjà ?

Ben, pourquoi pas ? Il n’est pas illégitime de le penser : j’ai 41 ans !

Alors, j’en suis à me résoudre de prendre rendez-vous avec ma gynéco. Celle qui n’avait pas de photos de Anne Geddes dans son cabinet. Je l’avais revue deux fois depuis la naissance du Plumeau.

J’avais eu droit à une écho qui avait montré l’origine des règles abondantes dont je souffrais depuis la mise-bas de l’héritier synthétique. Un fibrome gros comme une balle de golf. J’en avais été quitte pour un petit traitement hormonal à base de progestérone qui avait calmé un peu tout ça à prendre durant la phase lutéale (lutenyl, c’est son nom). Elle m’avait parlée de contraception. Puisque j’avais trop ingurgité d’œstrogènes dans ma carrière de pondeuse « Fail, try again« , elle m’avait dit que le stérilet serait l’idéal.

J’avais le choix entre le stérilet en cuivre tout bête ou le stérilet hormonal Mirena.

Je devais la revoir. Je ne suis pas repassée.

  • Ma généraliste était plutôt sceptique sur la pose d’un stérilet en cuivre car, selon elle, ça ne ferait qu’aggraver les règles abondantes à cause de mon joli fibrome utérin. Ma gynéco me tenait le discours inverse… Et Gogol abondait plutôt dans le sens de ma généraliste.
  • Restait l’option Mirena. En me renseignant, je découvre qu’il est bourré d’effets secondaires avec notamment des règles MAIS des petits saignements et là, ça me rappelle la pilule Minidril avec laquelle j’avais écoppé de spotting pendant les deux mois et qui, au passage, m’avait ruiné ma réponse ovarienne pour la FIV2alpha qui a suivi (Réponse : 1 ovocyte, 0 embryon !). Et franchement si c’est pour revivre les spottings… Non !
  • La généraliste m’avait également conseillée l’implant à base de progestatifs. Mêmes effets secondaires en lisant sur Gogol : plus de règles ou moins souvent mais peut-être des petits saignements… Okéééé… Next !

Oui mais quoi ?

Pffff. Je suis un peu dépitée.

Alors jusqu’ici j’ai joué au chat et à la souris. Avec le George on a fait attention durant ma « période fertile » soit en évitant le crac-crac-boum soit en utilisant un spermicide.

(Faisons une pause pour que vous puissiez apprécier toute l’ironie de la situation dans ce dernier mot…)

(C’est bon, vous pouvez reprendre le cours de la lecture normalement)

Et puis cet été, j’ai eu un cycle de 22 jours, puis le cycle suivant, il fut de 33 jours… Les derniers jours ont été quelque peu… STRESSANT.

J’avais donné mon Go sans spermicide au George lors d’un J16 (soit après ma période fertile et mon ovulation théorique), et voilà qu’à J28, rien, et rien les jours suivants.

C’est là, que j’ai compris que ma stratégie contraceptive laissait quelque peu à désirer. Si je commence à avoir des cycles longs, je suis susceptible d’avoir des ovulations plus tardives. Je pourrais donc théoriquement copuler sans spermicide en pleine période critique pensant à tord être à l’abri.

Bref, la combo spermicide/application-Iphone-qui-te-dit-que-c’est-bon-tu-peux-baiser-sans-crainte, ça ne fonctionne plus.

Je dois revoir la gynéco. Ou un autre. Je suis preneuse de recommandations. De vos expériences aussi.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

21 commentaires sur « Et le test Clearblue vira… »

  1. Je ne peux donner que mon exemple mais bon, comme je n’ai que ça sous le coude :). J’ai un stérilet au cuivre depuis … je ne sais plus 3 ans et demi il me semble. Stérilet que j’ai choisi au cuivre puisque d’hormones je ne voulais plus entendre parler. Eh bien, je songe très sérieusement à me le faire enlever très prochainement tant j’ai de plus en plus de mal à le supporter depuis environ 1 an. Non seulement, TOUS mes symptômes pré-menstruels sont amplifiés (seins douloureux, saignements pendant l’ovulation, libido parfois effrayante – c’est plutôt chouette dans l’absolu hein, mais là parfois trop c’est trop quoi, rétention d’eau durant la deuxième partie du cycle, etc etc) mais en plus, il joue sur mon caractère la semaine avant les règles. Je vire hystérique, j’envoie bouler tout le monde tout le temps, je crie, je m’énerve, je n’ai plus aucune patience pour rien. Bref, c’est l’enfer. Alors, je crois que je vais le virer et redevenir celle que j’étais avant lui 🙂
    Voilà, ça n’est peut-être valable que pour moi mais le stérilet, c’est fini !

    1. Ah oui, pas glop, et en plus, toi, tu n’as pas de fibrome… Moi, le mien est déjà assez volumineux. J’aurais pourtant bien opté pour le stérilet en cuivre. Ta gynéco te propose un traitement pour tes symptômes pré-menstruels ?

    2. Heu… T’es sûre que c’est le stérilet et pas les hormones ???
      Parce que théoriquement le stérilet au cuivre ne devrait pas modifier quoi que ce soit (à part les règles éventuellement plus abondantes…)

  2. Tu as pensé à la ligature des trompes?
    Ou une pilule micro dosée en continu?
    Je comprends que ce soit stressant de ne pas savoir où tu en es. Et tu as raison de penser à la contraception car je suis tombée enceinte à la veille de mes 40 ans d’un 3e enfant alors qu’on était diagnostiqués infertilité secondaire inexpliquée.

    1. Ben la ligature des trompes c’est un peu extrême pour moi. Encore passer sur le billard. J’en ai un peu marre. Reste la pilule micro dosée en continu. Je vais en parler à ma gynéco.

      1. Il y a aussi les bouchons dans les trompes : pas d’opération, ça se fait par voies naturelles…

  3. Pour te parler de mon expérience…, j’ai un stérilet hormonal Mirena depuis quatre ans (posé qqes semaines après la naissance de n°2, arrivé naturellement avec un homme OATS !) et j’en suis super contente ! J’ai à peine eu qqes douleurs les tout premiers jours, un peu de spotting en effet les six premiers mois (mais un protège-slip suffisait) et depuis, tout va bien ! Je ne suis quasi plus réglée (ça passerait presque inaperçu)! Je n’ai plus de migraines (du moins pas d’origine hormonale) ! Je ne me soucie plus de rien ! Pour moi, c’est juste génial ! Mais bon… une femme n’est pas l’autre…

    1. L’autre souci du stérilet mirena c’est qu’il assez gros (c’est ce que j’ai lu) donc la pose est un peu plus douloureuse, et moi avec mon fibrome de la taille d’une balle de golf je le sens moyen. Et puis comme tu dis ça change d’une femme à l’autre. Mais mon expérience du minidril me fait dire que je vais vivre avec du spotting.

  4. Bonsoir,

    Mon expérience du DIU au cuivre est vraiment très positive: non seulement il se fait très bien oublier, mais contrairement à ce que je craignais, mes règles ne sont pas plus abondantes, elles le sont même moins qu’avant!

    Pas de syndrome prémenstruel, mais ça je n’en ai jamais eu de toutes façons, j’ai même longtemps cru que c’était une légende urbaine inventée pour décrédibiliser les femmes…

    De toutes façons, chaque femme réagit différemment aux contraceptifs, donc hélas je crains qu’il ne te faille essayer pour être fixée sur ce qui te convient…

    Bisous

    Nath

    1. Tu as un fibrome ? Ce qui me fait hésiter c’est le fibrome qui pourrait gêner même lors de la pause. Mais comme tu dis, je vais bien devoir essayer jusqu’à trouver le bon contraceptif. Bisous

  5. J’ai une très mauvaise expérience avec l’implant et de très mauvais retour de tout les médecins à qui j’en ai parlé (après évidemment…) ! J’espère que vous trouverez une solution qui vous convient…

  6. Hello! Sterilet cuivre ici depuis un an. Apres un debut intense (abondant) tout va bien maitenant. Et miracle mon syndrome pms d’avant bebe a disparu (effet de la grossesse??). Au quotidien j’oublie totalement le sterilet.

  7. Bonjour,
    Je n’ai jamais commenté alors que je lis très souvent ton blog et je sais pas pourquoi, mais là je voulais apporter ma contribution😉
    J’ai un stérilet hormonal Jaydess. Il est plus petit que Mirena (d’ailleurs il est même proposé aux nullipares). Je l’ai fait fait installer après avoir eu mon bébé car j’avais trop d’effets secondaires avec ma pilule classique. J’ai des règles extrêmement douloureuses et abondantes en temps normal alors je n’envisageais pas un stérilet au cuivre qui peut multiplier ces effets. J’en suis très contente. J’ai eu des règles assez anarchiques les 6 premiers mois mais depuis plus rien (rien du tout!). ça fait bientôt 2 ans que je l’ai (il a une durée de vie de 3 ans contre 5 pour les stérilets plus gros).
    Si cela peut t’aider.

    Bonne chance pour trouver le bon moyen de contraception. On est tellement toutes différentes et les médecins sont tellement différents aux aussi. Difficile de trouver chaussure à son pied!

    1. ah ben tient j’en parlerai de ce stérilet à ma gynéco. On verra si elle connaît. Reste qu’il faut placer l’engin (petit ou grand) à côté de ma balle de golf…

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s