Publié dans A propos d'écriture

Blizzard – 7ème nouvelle du projet Bradbury – partie 5

Quand le moteur cale – Première

C’était exactement comme Thomas l’imaginait : le soleil, le ciel bleu, la mer tout aussi bleue et le vent.

Glacial le vent, quand même…

Après tout ce qu’on lui avait vanté du climat méditerranéen, il s’attendait à un peu plus de douceur que chez lui, dans la capitale. Même Michel, le propriétaire du gîte, en vrai gars du pays, semblait surpris de ce froid.

Les ours… C’est vrai. se remémora le cadre parisien.

Ces derniers avaient effectivement prédit qu’il ferait particulièrement frisquet cette année.

Thomas trouvait, malgré tout, agréable d’affronter les bourrasques glacées du mistral le temps de se rendre à pied de la petite dépendance où il dormait vers la résidence principale pour profiter d’un succulent petit-déjeuner préparé, avec amour, par Marion la truculente compagne de Michel. Le changement d’air, même frais et venteux, lui était profitable. Il se sentait déjà mieux et plus vivant depuis qu’il avait quitté sa banlieue alto-séquanaise.

Tout en lui apportant son expresso serré, Marion l’informa que son homme avait dû partir pour Marseille de bonne heure ce matin. Il était allé récupérer un de leurs amis, hospitalisé en urgence depuis la veille.

« Une colite néphrétique… ça doit faire mal, ça ! Paraît que c’est plus douloureux qu’un accouchement. Sauf que vous voyez, j’ai jamais accouché, moi. Alors, je ne peux pas comparer. expliqua-t-elle, avant d’éclater d’un rire si communicatif que Thomas, de nature taciturne, s’en amusa également.

— Je n’ai jamais accouché non plus, ni même été victime de colite néphrétique… fit ce dernier.

— C’est pas le genre d’expérience qu’on a envie de vivre, on est bien d’accord ! Ces douleurs je les laisse aux autres, vous voyez ?» lança la bonne femme avant d’être gagnée à nouveau par l’hilarité.

Thomas avait prévu de passer la journée à Bandol, aussi prit-il rapidement congé.

Cela faisait maintenant deux jours qu’il était descendu dans le sud et, pourtant, même s’il se sentait ragaillardi, Jane le hantait encore. Il s’était réveillé en sursaut ce matin-là, la trique en l’air, à moitié surpris et à moitié honteux. Tout était confus et la seule chose dont il était certain, c’est qu’ils avaient manifestement dépassés le stade du baiser de sa petite cuisine, blottis l’un contre l’autre, entre le frigidaire et l’évier.

Alors, qu’il lança le starter de la Fiat Punto de location et qu’il passa la première, des bribes de son rêve lui revinrent enfin en mémoire.

Jane… Oui… Elle lui suçait la bite…

De nouveau le sexe en érection, Thomas se racla la gorge et tenta vainement de reprendre contrôle, mais il cala, à peine sorti de la propriété. Comme Marion se tenait dans le jardin à ce moment-là, elle avait assisté à la scène.

« Ah, ce froid ! C’est quelque chose quand même ! lui cria-t-elle pour couvrir les bourrasques du mistral. On en arrive à caler maintenant…

— Je crois que j’aurais dû attendre avant de démarrer. » admit, penaud, le parisien.

Par contre, je n’ai aucun souci de refroidissement pour ma libido. Il va même me falloir une douche glacée… pensa-t-il, gêné.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

8 commentaires sur « Blizzard – 7ème nouvelle du projet Bradbury – partie 5 »

  1. Dis-donc, maintenant qu’on est le 19 février, on peut bien se le dire : les ours de Thoiry s’étaient complément plantés, non ?
    Voilà, c’est tout pour le commentaire intelligent du jour (bon, y’aurait bien matière à commenter sur autre chose mais 09h32, c’est un petit peu tôt pour moi :-)) !!

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s