Publié dans Des choses et d'autres

Bon dernier… + EDIT

Hier matin, à la crèche, j’ai appris que le Plumeau ne passerai pas chez « les grands » en septembre.

En fait, ils seraient deux de la moyenne section à ne pas passer chez les grands et à rester encore chez les moyens… Pour toute une année. (et non pas comme j’avais imaginé, un passage en janvier au lieu de septembre comme ce fut le cas lors du passage chez les moyens  le temps que de la place se libère chez les moyens donc)(ou comment jouer au jeu de la chaise musicale en crèche ?)

Sur le coup, je me suis dit « Encore ?! » – Comprenez mon interrogation par un « Encore un repiquage ou un redoublement ? » – Et surtout par un « Encore lui !??« 

Mais j’ai rapidement mis cette interrogation de côté face à l’amoncellement d’arguments que me servait la directrice : 4 grands qui restent, une crèche qui ferme et donc il faut en « récupérer » quelques effectifs, faire passer un maximum de petits chez des moyens pour permettre l’accueil à de nouveaux enfants, et surtout énormément d’enfants de la section des moyens nés en fin d’année dont notre Plumeau né le 18 novembre… Il fallait faire un choix etc.

Oui, mais alors pourquoi lui ? Encore ?

Le seul argument qui tienne la route c’est que le Plumeau est l’un des plus jeunes des moyens dont les dates d’anniversaire se tiennent dans un mouchoir de poche (comprenez qu’il y a pas moins de 10 enfants nés entre mi-octobre et fin novembre). En terme de date, Plumeau est l’avant-dernier (il y a encore un plus jeune de quelques jours).

Aussi, techniquement, en septembre 2016, Plumeau passerait directement de la section des moyens … à la maternelle…

Oui mais voilà, c’est bien joli tout ça, mais quid de son développement du langage s’il est maintenu avec des enfants plus jeunes que lui ? Ne va-t-il pas développer un peu de frustration à n’être qu’avec des plus petits que lui (même si certains n’ont qu’un mois de moins que lui ?) ? Et l’apprentissage de la propreté dans tout ça ? (sachant qu’il y a des petits WC chez les grands (chez les moyens il y en a, mais ils ne sont pas utilisés, personne n’est propre encore et c’est bien normal, bref, ce n’est pas dans l’habitude du personnel des moyens à poser les bambins sur les wouawoua).

J’avais toutes ces interrogations dans ma tête que j’ai vaguement évoqué avec la directrice et elle m’a un peu rassurée.

Compte-tenu du contexte particulier, cette section de moyens serait une sorte de moyens-grands. Beaucoup d’activités se font avec les grands et il est vrai que, déjà, Plumeau passe quotidiennement chez les grands (soit pour un parcours moteur, soit pour faire de la pâte à modeler ou autre mais il n’y reste pas la journée entière). Des go-between entre moyens et grands seraient toujours assurés.

Pour la propreté, si je donne le go, on peut lui proposer les WC miniatures.

Je me suis également assurée que, cette fois, le Plumeau aurait bien son casier attitré avec sa photo collée sur la porte du casier parce que lors de son changement de section en janvier et du fait qu’il fut le dernier… Il s’est retrouvé sans casier (il a eu droit à un bac avec libre accès pour tout le monde et c’est comme ça qu’un soir d’hiver on s’est retrouvé sans son manteau…).

Et comme il a été bon dernier, les puéricultrices ont bien collé les photos de sa petite famille mais dans un tout petit coin à coté d’une armoire où c’est à peine visible… Bref, là où elles ont pu trouver un peu de place… Et, j’avoue que ça m’a fait un peu de peine de voir ça… (Oui, je sais, je suis un être sensible qu’on vexe facilement)(mon fils s’en contrefout, lui !).

Bref, encore une fois, Plumeau est le bon dernier et je n’ai pas envie qu’il en subisse les conséquences ni sur le plan développement ni même pour une histoire de casier !

Alors, oui, je sur-réagis un peu. Je m’en rend compte.

Mais je crois que c’est parce que moi-même, enfant, j’ai souffert d’avoir été « bonne dernière » et comme dans ce monde cruel l’adage « Premier arrivé, premier servi » est on ne peut plus vrai, ben, bien souvent, j’ai eu des restes ou rien…

Et c’est là que j’ouvre une parenthèse concernant ma scolarité de « bonne dernière »… (parenthèse psychologie magazine)

Alors, j’ai été bonne dernière parce que la première lettre de mon patronyme se trouve être à la fin de l’alphabet.

Vous n’imaginez pas comme ça peut avoir des impacts de s’appeler Z…. au lieu de B… dans ce monde cruel de la scolarité et des études supérieures.

Ce n’est pas juste le fait que vous recevez le dernier cahier qu’il reste (celui avec la couverture verte abîmée), ou que vous vous retrouvée à être la dernière choisie pour faire une équipe de volley… (Oh wait ! ça c’est parce que j’étais tellement nulle, que personne ne voulait me mettre dans son équipe, pas à cause de mon patronyme). Non, c’est que vous vous retrouvée systématiquement à passer une épreuve en dernier (puisque vous êtes la dernière de la liste). Épreuve orale le plus souvent. Vous avez le temps de voir passer tous les autres, d’être confrontée aux impressions de réussite et d’échecs de tous les autres, les meilleurs sujets ont déjà été pris aussi (du moins ceux que vous maîtrisez le mieux). Arrive la fin de la journée, vous êtes déjà vannée avant d’avoir commencé parce que vous avez attendu toute la journée… vous vous récoltez un sujet difficile et un examinateur sur les rotules donc moins enclin à l’indulgence. Il faut donc être deux fois meilleur que les collègues aux patronymes du début de l’alphabet pour espérer une aussi bonne note…

Et c’est comme ça que je me suis retrouvée avec seulement un 11/20 au bac français par exemple alors que je maitrisais le sujet mais il était 12h45… La prof n’en pouvait plus… Elle avait la dalle !

Ou un pauvre petit 12 en anglais au bac avec l’épreuve de la cassette pour l’oral (haaaaa ! La cassette ! Le truc que personne ne voulait avoir pour l’épreuve orale du bac… Ben c’était pour bibi !)

Ou un article scientifique tarabiscoté à présenter et commenter à l’oral d’immunologie en maîtrise (celui que personne ne voulait)(oui, vous connaissez la chanson, c’est encore moi, en bonne dernière qui l’ai eu). Et là, sous vos applaudissement enthousiastes, j’ai du faire preuve de beaucoup d’originalité à la question perfide de l’examinateur « Et après votre maîtrise vous compter faire quoi ? » afin qu’il ne mette pas une note juste passable parce qu’il était 18h et que j’étais la 24ème élève et dernière à qui il avait posé la question.

J’ai été très originale dans ma réponse, j’ai donc eu une bonne note mais ça n’a pas suffit pour une mention…

Fin de la parenthèse qui n’en est pas vraiment une.

Bref, mon Plumeau est un bébé de fin d’année, et je trouve que c’est dur d’être un bébé de fin d’année (et en plus, il se récolte un patronyme de fin d’alphabet). Arrivée en maternelle à seulement 2 ans et demi, c’est hard, je trouve. A cet âge, moi je ne parlais pas et je n’étais pas propre. (Vous l’aurez deviné, je ne suis jamais rentrée en première section mais l’honneur était sauf, je n’habitais pas en France, donc tout le monde s’en foutait).

Depuis quelques temps, j’ai développé la crainte que mon Plumeau du fait de son âge, soit un peu celui qui traîne pour tout (la langage, la propreté, la lecture, etc.) tout ça parce qu’il aura eu la mauvaise idée de naître en fin d’année…

Et puis fondamentalement « Être dernier » ce n’est jamais très agréable.

Après, je me suis demandée si c’était vraiment une question d’âge. N’y-a-t-il pas une autre raison au fait qu’il repique à chaque fois ?

Et si c’était aussi une question de maturité ? (critère qu’on se serait bien gardés de nous exposer pour qu’on ne le prenne pas mal)

Si je vous dis que le George, lui, le prends mal et qu’il est persuadé que SON fils, la chair de SA chair, est discriminé, vous la voyez la tension là ?

Bref, le George ne se satisfait pas des arguments de la directrice (alors que moi, si, malgré tout, même si je déplore que ça tombe encore sur le Plumeau et même si j’ai quelques craintes exposées plus haut sur ce billet) et souhaite lui poser carrément la question.

Allez… Souhaitez moi bon courage pour faire tampon Jex entre mon mari et la directrice…

EDIT :

Petit 1 : Le George ne digérant pas le « redoublement » de la chair de sa chair, il a rédigé séance tenante une mail à la directrice pour éclaircir les motivations de cette décision. Il va négocier pour que son fils passe chez les grands au moins en cours d’année (je reste septique sur ce fait, c’est soit tout de suite, soit jamais).

Petit 2 : n’y voyez surtout pas une réaction à la décision de la crèche de maintenir notre fils chez les moyens mais j’ai investit dans un réducteur de WC avec escabeau (s’il vous plaît). Je sens que le Plumeau est mûr pour tenter d’acquérir un semblant de propreté et sa réaction enthousiaste suivi d’un retentissant « CACA » face à cette nouveauté me dit que j’ai bien fait. On tente la mise sur le trône ce weekend.

Petit 3 : On m’a demandé en commentaire de développer la fameuse réponse originale servie à l’examinateur pour me démarquer du reste de la promotion qui avait eu la chance de passer avant moi (autant dire tout le monde donc). La réponse justifierait à elle seule tout un billet mais je suis magnanime, je vous la livre de suite.

Au lieu de répondre « je compte faire un DEA en immunologie » (là tu te fais casser directe car tu n’as pas 18 de moyenne aux écrits de ta maitrise et le gars va te dire de plutôt aller postuler à l’ANPE – l’ancêtre de pôle emploi), j’ai répondu que je voulais faire un gosse.  L’examinateur est resté comme un con et finalement a soufflé un « Excellent ». J’ai su après qu’il n’en avait pas dormi de la nuit et qu’il en parlait encore à ses collègues de labo et c’est revenu aux oreilles d’une étudiante qui s’est empressée de me le raconter.

La vie est magnifiquement ironique sinon. J’aurais dû répondre « Je vais rencontrer un type infertile avec qui je vais me marier et je vais faire 5 ans de PMA ».

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

44 commentaires sur « Bon dernier… + EDIT »

  1. Je t’avoue que sans raison valable (et pardon mais là les raisons ne sont pas très valables selon moi) je l’aurais mal pris comme ton mari. Je t’avoue que je n’ai jamais entendu un truc pareil et pourtant j’en connais un paquet de gamins. C’est quoi cette maternelle qui n’arrive pas à gérer ses effectifs ?

    1. C’est une crèche (mon bébé n’est pas encore en maternelle mais je crains le pire avec un petit bout de 2 ans et demi à peine propre qui risque d’être jugé comme à la traîne). Ben apparemment il y a un gros souci d’effectif et c’est un vrai casse-tête et puis c’est la région parisienne, les gens font des gosses et tout ça faut les caser après en structures collectives. Mais bon ça tombe encore sur mon gosse quoi…

      1. J’en viens de la RP et ma soeur y est aussi et pourtant …
        J’ai l’impression que cette crèche ne sait pas gérer ses effectifs parce que crèche ou maternelle, je n’ai jamais entendu parlé de ça …
        Et tu peux refuser ?

      2. J’ai pas l’impression que je puisse y mettre mon véto… Je t’avoue que ça me mine (pour ça que j’ai ressenti le besoin d’écrire ici). Ce matin mon cœur s’est serré quand j’ai vu que tous ses copains avec il a l’habitude de jouer il ne les verrait plus aussi souvent. Ni même les puer qui s’occupent de lui car elles migrent aussi pour accompagner le passage des enfants chez les grands. Bref, à lui, on lui demande de s’adapter à de nouvelles têtes à chaque fois… (peut-être que le critère c’est la capacité d’adaptation ? Et du coup mon fils est bon premier)

      3. Bah écoute moi je tenterais. J’irais la voir, je lui dirais que j’y ai réfléchi et que je veux que mon fils passe en grande section et que j’estimes que 2 fois de suite c’est exagéré, que si c’est une question d’effectif et non pas d’aptitude alors qu’elle peut très bien choisir un autre élève.

    1. Ouais, c’est pas très cool. Vu les réactions de ma mère et d’une amie, j’ai aussi l’impression que je me fais une montagne pour rien (mais j’ai des choses à résoudre de mon enfance aussi)

  2. Ah je te comprends. Ici aussi mon petit est un peu ds le même cas. Les tranches d’âges ne sont pas aussi strictes mais les classes à côtés font plein d’activités et lui non ! C rageant car a la Fete de la crèche et autre ts les gamins font des trucs ( photos, collage et autre) et lui non. L’année prochaine aussi il est ds la même classe et donc pas plus d’activités. Mais bon je me console en disant que c pas le plus important !!
    Sinon j’ai eu le même sujet Immunoglobuline je suis passée la dernière ( arrivée à 8h du mat et passage à 12h). Je tire au sort un sujet … Et la j’ai un sujet qui me convient mais la le prof m’autorise à ouvrir ts les billets et c’était ts les mêmes il voulait pas s embêter avec plusieurs sujets ! Lol

    1. C’est chiant de voir que ton môme passe à côté de pleins trucs sympas. C’est une histoire d’âge aussi pour qu’on les reléguer en classe moins intéressante ?

      1. Non c plus bête que ca ! Une question de nombre d’heure. Il est avec des enfants de halte garderie qui viennent genre une fois ds le mois et ne sont pas habitués. Alors que lui il est permanent. Il a pas de casier défini non plus. C pas grand chose mais bon. Sinon le personnel est adorable et monsieur a droit aux repas moulinés et aux repas de grands avec morceaux car monsieur est comolique pour manger. Ils lui laissent le temps. Ils sont bien attentionnés. Allez courage.

  3. quelle bande de nazes! je comprends ta peine et ce que tu mets symboliquement sur cette décision somme toute administrative. Evidemment tu n’as pas trop le choix que de le laisser à la crèche mais je pense qu’il faudrait négocier un passage en section des grands en janvier si une place se libère. je ne comprends vraiment pas le système éducatif en France…

    1. Le système éducatif en France est assez débile. A chaque rentrée scolaire en septembre, on prend les enfants nés entre le 1er janvier et 31 décembre donc tu as en première section des enfants qui rentrent à Plus de 3,5 ans et les plus jeunes ont 2,5 ans. L’idéal c’est un gosse qui né entre avril et septembre, avant pendant toute sa scolarité on va croire qu’il a redoublé (c’était mon cas car je suis né en janvier !), après on pense qu’il a un an d’avance… Alors à 11 ans, une telle différence ça ne se voit plus mais en première section il y a un gouffre entre 2,5 ans et 3,5ans quand même…

  4. Voilà tu résumes bien les choses, il, y a un gouffre entre un tps de janvier et un de décembre. Ici, les mères d’enfants de 2 ans scolarisent le jour anniversaire (surtout si elles bossent pas,hein !). L’enfant doit avoir 2 ans révolus le jour de la rentrée avec une tolérance jusqu’au 31 décembre. En bref, tu inscris Plumeau pour attaquer après les vacances de Toussaint. Fou, non ? Bon à mon avis, à Paris pas de place, ça résoudra le problème. Un conseil, ne te chagrine pas trop, je suis sûre que ton fils vivra bien la situation, ce sont les aléas de la collectivité et la majorité des élèves n’ont pas fréquenté la crèche. Ce n’est pas une prépa..lol.. Pour satisfaire ma curiosité qu’as tu repondu à l’examinateur ? 😉

    1. Ma réponse à l’examinateur : « Faire un bébé » (superbe ironie de la vie n’est-ce pas ? 15 ans après j’en étais encore à me piquer le bide pour voir virer un test de grossesse)

  5. Je trouve ça vraiment moyen qu’ils ne prennent pas en compte le fait que le Plumeau se soit déjà retrouvé dans une situation similaire l’an dernier – la moindre des choses c’est quand même qu’ils s’assurent qu’un gamin n’ait pas à vivre ce genre de choses deux fois. En soi d’accord c’est pas si grave, et les enfants ont d’excellentes capacités d’adaptation, mais quand même, pauvre bonhomme, il a bien le droit de conserver ses repères (copains, dames de la crèche) pour une fois! Je pense qu’à ta place je leur demanderais de choisir un autre enfant…
    Pour ce qui est de l’école, c’est drôle j’ai une tout autre vision que toi: ma fille est de fin décembre, et je me dis ‘chouette, elle pourra aller à l’école à 2 ans et demi’ (enfin c’est plutôt que ça m’aurait embêté qu’elle soit obligée d’attendre ses 3 ans et demi si elle était née un mois plus tard). Moi je suis de tout début janvier et j’ai démarré l’école à 2 ans et demi, et j’ai adoré ça dès le premier jour, j’étais même impatiente d’y aller (et j’ai toujours trouvé sympa d’être la plus jeune! 🙂 ). Tout ça pour dire qu’il y a plein de façon de voir les choses, et que c’est sûrement une question de caractère.
    Gros bisous à toi et au petit Plumeau

  6. C’est naze. Même si les enfants s’habituent à tout, ça va lui faire drôle au Plumeau de ne plus être avec ses copains et ne pas participer aux activités de grands. Elle est pas très bien organisée la crêche!!! Et en plus on vous a déjà fait le coup ?! Ne lâchez rien!!!!

  7. Réponse décoiffante, il doit encore parler de toi 🙂 ! Sinon, je pensais que tu avais fait un cursus littéraire…comme quoi… ici, je commence à m’intéresser à la propreté, quel est donc ce fameux réducteur avec escabeau ? Oui, je te pose plein de questions 🙂 ( c’est pour te préparer aux futurs « et pourquoi …? » de ton fiston).

    1. LOOOL (pour les pourquoi ?)… alors le réducteur est le thermobaby. Le môme a adoré, il a bien compris que c’était pour lui et pour faire caca. On teste samedi matin…

  8. Moi je trouve que ton mari a bien fait. Tu es bien placée pour savoir ce que ça fait quand c’est toujours pour ta pomme alors zut, faites ce que vous pouvez pour que votre fils ne subisse pas la même chose.

  9. eh bien à la lecture de ton article, je prèfère largement le mode de fonctionnement de « ma crèche »…. pas de niveau, de changement en cours d’année et cie… bon certes c’est une crèche de campagne avec 40 places donc ça facilite l’organisation je pense, mais ici donc, il y a deux « familles » ; les enfants quand ils arrivent à la crèche sont affectés à une famille et donc avec des petits des moyens et des grands… avec les mêmes encadrantes tout le temps de leur passage en crèche soit deux ou 3 ans environ. Alors les premiers temps quand tu déposes ton bb ben tu as peur…peur que les « grands » te le castagnent… et puis non…ton bb grandit vite (snifff) et c’est lui qui à la rigueur peut se mettre à castagner les bb qui arrivent…hum hum….. et au sein de chaque famille des activités sont proposées en fonction de leur capacité… du coup qu’importe leur date de naissance… le mien s’est retrouvé en salle de motricité très tôt car débrouillard… en revanche plus tard pour les séances de lecture qui le captivaient pas du tout…. pareil pour les changements de lit dans le dortoir…il est passé au lit sans barreau non pas en fonction de son âge mais juste quand les filles l’ont senti prêt….
    Je trouve malsain de sentiment de « redoublement » installé dans la tête des parents dès la crèche…il y a ce sentiment d’échec déjà finalement alors que les enfants ne sont pas scolarisés, qu’ils doivent avoir la possibilité d’évoluer à leur rythme et non déjà sous la pression ….. on les pousse déjà… c’est naze

    1. C’est vrai qu’il est sympa ce fonctionnement de « famille » avec toujours les mêmes encadrantes et les mêmes copains. En lisant ton commentaire, je viens de réaliser un truc, Plumeau dort encore dans un lit à barreaux et tous les autres par terre sur leur lit. On n’a jamais réussi à l’y faire dormir : il se barrait dès qu’il pouvait pour y mettre un doigt dans l’œil du copain (lol). Du coup, je me dis que l’autre critère c’est cette histoire de lit. Il n’y a pas de lit à barreaux chez les grands. Il n’empêche que comme toi je trouve triste qu’on ai déjà, en tant que parent, ce sentiment d’échec alors que nous y sommes pas à l’école, bordil !

  10. Hello miss,
    M est aussi un bébé de fin d’année : 5 novembre et clairement je trouve que c’est une chance. Bon l’idéal est de naître en milieu d’année genre mai ou juin mais bon comme on le sait on ne peut pas toujours choisir… Les bébés de janvier se retrouvent dans les classes avec des enfants qui ont presque 1 an de moins, il y a un gros décalage petit, ils sont moins stimulés.
    M est chez une assistante maternelle donc je n’ai pas tous ces soucis de crèches, il est actuellement avec 2 bébés de 9 mois ce qui ne l’empêche pas d’évoluer très vite car la nounou côtoie d’autres nounous avec des enfants plus grands et va souvent au Relais des Ass Mat. par ailleurs, M est du coup (car plus éveillé car plus grand) plus souvent dans les jupes de ses filles qui ont 12 et 16 ans.
    Ne t’inquiète pas pour sa date de naissance, ça lui fera 1 an d’avance !
    Pour son patronyme, le George a aussi un nom de fin d’alphabet ? Moi j’ai souvent remarqué que beaucoup de prof commençaient par la fin de la liste pour changer du coup les derniers devenaient les premiers 😉
    Courage ! Ceci dit le système de classement / redoublement / compétition à cet âge ça me dépasse. Ils ont bien le temps de se retrouver en compétition.
    Des bisous à vous 2

    1. Et bien oui, le George est de fin de l’alphabet également, enfin on gagne une lettre lol… Je trouve mon fils très éveillé si je devais me comparer à lui (en même temps, je n’étais pas un modèle dans ce domaine, petite mais ça ne m’a pas empêchée de faire 2 bac +5 alors fuck le système 😉 et je peux te dire que dès la maternelle on voulait me faire suivre par un pédo psychiatre… genre « elle doit être débile vot’ fille msieurs dames ! » youpi !). Moi, je trouve ça débile aussi cette histoire de compétition, j’en ai énormément souffert et je n’ai pas envie que ça retombe sur mon fils encore (sûrement pour ça que je sur-réagis à cette annonce, peut-être que je devrais m’en foutre et faire confiance à mon fils dans ses capacités d’adaptation et son développement). Je suis étonnée que mon mari sur-réagisse aussi (qu’il ait des inquiétudes et des interrogations par contre non, c’est tout à fait légitime) vu qu’il n’a jamais été jugé comme « anormal »/ »débile »/ »retardé »/ »bizarre »/ »dingue » (oui c’est bon je crois que j’ai fait le tour de tous les qualificatifs dont on m’a affublée durant mon enfance)
      Bisous à toi également

  11. Coucou !
    Je crois que ton plumeau ne peut pas battre ma fille en terme de bébé de fin d’année : elle est du 29 décembre 🙂 (enfin si, techniquement il peut, mais mettons que c’est assez peu probable)
    Ma Louloute est donc entrée en maternelle à 2 ans et demi après avoir été chez une assistante maternelle depuis sa naissance et n’avoir donc aucun expérience de la vie en communauté… Je dois dire que j’angoissais terriblement… Et ça s’est très bien passé !
    Tellement bien d’ailleurs que quand Loulou2 a eu 2 ans, au mois de mai, je l’ai inscrit à l’école pour la rentrée suivante (oui dans mon village ils prennent les 2 ans). Moi qui étais vraiment contre l’entrée à l’école à 2 ans j’ai complètement changé d’avis. Encore une fois ça s’est très bien passé. Et en plus dans mon village on n’a qu’une petite école avec 4 classes de la TPS au CM2, donc la classe maternelle c’est TPS-PS-MS et les 2 ans côtoient des enfants de 4 ans et demi bien tassés à la rentrée !
    Et finalement Loulou3, 2 ans au compteur depuis 15 jours, risque de faire sa rentrée en septembre 🙂 (si plus de couche…) ou au pire un ou 2 mois après.
    Bref, c’est toujours très facile à dire après mais ne te fais pas trop de soucis pour ton Plumeau de fin d’année 🙂 Et pour la propreté, si tu attaques maintenant, tu seras large pour la rentrée… Surtout qu’à l’école ils les emmènent régulièrement aux toilettes donc ça évite bien des accidents.
    Sinon la compétitions et les classements à pas 2 ans… pfff… ils ont bien le temps de grandir tous ces petits.
    Bisous et courage

    1. Figures toi que je ne sais vraiment pas comment ça marche ici les inscriptions. Peut-être qu’il ne pourra pas y rentrer et devra attendre la rentrée 2017… J’avoue que tout ça me dépasse, j’ai encore un reste de PMEtte en moi qui ne comprend rien à tout ce qui relève de maternité et de scolarité.

  12. Je suis du même avis que la personne qui disait que la crèche gère mal ses effectifs. C’est la première fois que j’entends un truc de ce genre.
    (je n’ai pas connu ce problème de passage de section puisque ma fille n’a fait qu’une seule année de crèche et en plus, elle était organisée en « petite famille » c’est à dire que les âges étaient mélangés. Je trouve que cette organisation est bien meilleure d’ailleurs.)

    Je voulais surtout te rassurer sur le bébé de fin d’année et l’entre à l’école à 2 ans 1/2.
    Ma fille est de novembre 2010, elle est donc rentée à l’école en septembre 2013.
    elle était à peine continente, on avait d’ailleurs eu beaucoup de mal sur ce point.
    Elle s’est très bien adaptée à l’école et adore ça.
    Le fait d’être un bébé de fin d’année l’a plutôt tirée vers le haut et pour moi c’est plutôt une chance.

    Au contraire mon fils, qui est de février 2013, n’ira pas à l’école avant septembre 2016.
    Il est presque continent et très demandeur d’aller à l’école (il en pleure quand on va chercher sa sœur).
    Grâce à notre système éducatif, il va donc passer un an de plus en crèche (familiale) donc chez une ass’ mat’ en fait) où il risque de s’ennuyer pas mal. Et quand iol entrera enfin à l’école, il sera aussi parmi les plus grands. Et au vu de tout ce qu’il sait déjà, il risque encore une fois de s’ennuyer.
    Et quand je vois que des enfants qui ont à peine 2 mois de moins que lui vont aller à l’école en septembre, je suis encore plus dégoutée pour lui.
    Si j’avais eu une TPS dans mon coin, je pense qu’il aurait été le candidat idéal. Malheureusement, il n’y en a pas, les écoles étant déjà surchargées…

    (pour t’aider à t’y retrouver : en septembre 2016 vont rentrer à l’école tous les enfants nés en 2013,n soit du 1er janvier au 31 décembre. Les inscriptions se font en mairie, au mois de mars précédent).

  13. Qd je te lis je revis mes inquiétudes d il y a maintenant 2 ans et demi qd mon grand avait 18mois. Je n avais pas compris Pk lui en janvier n était pas allé chez les grands alors que tous les autres du même âge y étaient passés. Comme toi j ai eu peur qu il arrête son évolution qu il stagné et en fait pas du tt c était une question d effectif aussi et lui étant le moins avance est encore reste pr en fait non pas régresser mais améliorer et continuer ses acquisitions. Et aujourd hui avec le recul je suis bien contente. Il était prêt à ses 2 ans à passer chez les grands. Entre tps pr tom qui a l âge de ton plumeau la crèche à changé sa manière de fonctionner. Aujourd hui plusieurs sections mais des sections avec des âges différents petit moyen grand….au début j ai eu aussi peur car je craignais que mon tom se fasse écraser par un grand..mais non ….je suis ravie de ce chgt….du coup il est possible que bb3 se retrouve ds la même section que tom…ce serait top top top pour l adaptation.

    Qd à l école. Ds ma ville pas.loin de chez toi la maternelle ds laquelle se trouve nathan à 8 classes de petite section: 2 pr les débuts d année, 2 pr les fins d année et 4 pour les milieux d année. Ils estiment ensuite qu en fin d année de ps il n y a plus de différence d évolution et ils seront à nouveau mélanger en moyenne section…j ai trouvé ça super comme organisation. Renseigne toi la future école du plumeau fonctionne peut être pareil…
    On s inquiété toujours mais en fait les enfants ont un sens d adaptation énorme et même si il est de la fin d année sa ps se passera super bien….

    1. C’est super intéressant comme système par chez toi (du coup, je suis curieuse et aimerais bien savoir où tu habites). Je vais me renseigner à l’école maternelle à laquelle Plumeau est censé allé (carte scolaire oblige) mais il y a une autre école que je vise (bilingue, plus proche de chez nous MAIS mais… hors de notre secteur. grrrr). Bref, pour l’année qui vient, ça va être récolte d’informations. C’est également super que ta crèche mélange les petits moyens et grands et effectivement pour bb3 ça serait top qu’il soit avec son grand frère 😉
      Merci encore de me rassurer

      1. J habite à montrouge.
        Quant à la crèche, c est celle de mon lieu de travail qui s avéré être l hôpital dans lequel le plumeau a vu le jour.😜

  14. Non tu ne sur-réagi pas du tout. C’est tout à fait normal de te battre pour que ton plumeau ai les mêmes chances que les autres. Et je sens que d’autres batailles se succéderont.
    Bises à vous 3.

    1. On a un rdv la semaine prochaine, donc on verra pour au moins le faire passer en cours d’année mais je ne suis pas très optimiste. Je vais donc veiller au grain pour qu’il soit le plus possible mélangé aux grands et qu’on le mette sur les wouawoua miniatures. Après, ça risque de faire comme pour un garçon chez les moyens (manifestement trop grand mais pas assez pour aller chez les grands) qui était devenu infecte et qu’on emmenait quasiment tout le temps chez les grands pour « le canaliser ».

  15. Ca me semble pas logique du tout qu’il reste dans la même section. Franchement tu n’as pas à pâtir des soucis d’organisation.
    Te laisse pas faire.
    Sinon, tu peux essayer de le mettre quelques demi journées en halte garderie?

    1. Je t’avoue que je suis un peu découragée (sûrement parce que fatiguée). On a rendez vous demain soir (j’aurais préféré aller me vautrer sur mon canapé mais bon…). George a parlé avec la maman de l’autre petit moyen qui devrait rester avec Plumeau chez les moyens. Eux aussi, ils sont assez mécontents de la situation. En revanche, ils n’ont pas bougé.

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s