Publié dans Des choses et d'autres

Le choix du Roi

Qui n’a jamais entendu cette expression pour un couple qui vient d’avoir un second enfant et lorsqu’il se trouve que le sexe de ce deuxième enfant soit différent du premier ?

« Un garçon et une fille ! Bravo ! Le choix du Roi !« 

Alors bien sûr, on nous l’a fraîchement resservie dans les médias cette expression qui me fait grincer les dents à l’ancienne PMEtte que je suis.

Et oui, la Kate vient de démouler un second royal baby (une fille) deux ans après le premier (un garçon).

Bref, la Kate elle réussit tout. Elle est fashion, elle est canon, elle est princière, elle te démoule en quelques heures un royal baby et te le présente à peine 24h après sans cernes (bon elle avait encore le bide) et surtout elle reprend sa taille de guêpe à peine un mois après avoir mise bas.

Je ne sais pas, l’ancienne aigrie que je suis, aurait voulu qu’elle galère un peu plus pour concevoir le second. Mais non, le baby George vient de fêter ses un an qu’elle nous annonce un heureux événement. J’aurais voulu qu’elle ait encore un garçon, juste pour lui faire les pieds. Mais non, raté. It’s a GIRL !!!! (Bref, elle m’énerve la Kate)(Oui, bon, je suis toujours aigrie…)

Le choix du Roi

Cette expression, elle me hérisse les poils. Encore aujourd’hui. Comme si on avait vraiment le choix non seulement sur sa fertilité et sa fécondité mais en plus sur le sexe de chaque bambin conçu.

Le choix du Roi… Encore un truc qu’une PMEtte et/ou un PMEc n’aura vraiment jamais. Si déjà ils arrivent à avoir un gosse,  c’est déjà pas si mal.

Le choix du Roi… C’est presque insultant comme expression.

Le choix du Roi… On va dire que ça fait parti du monde des fertiles. Définitivement. Celui des infertiles heureux et guimauves un peu.

Et figurez-vous qu’on vient de ma la ressortir cette expression.

Pour moi…

Une ancienne collègue rencontrée dans la rue qui me parlait de mon bébé et s’enquerrait du sexe du dernier.

Elle : « Et c’est ton premier ? »

Moi, ayant bien retenu la leçon : « Oui »

Elle : « Ah ben cette fois, il va falloir faire la fille, hein ? »

Moi : « … »

Elle : « Comme pour le royal baby, hein ? »

Moi : « … »

Elle : « Il va falloir manger très sucré. ça marche tu verras pour avoir une fille… »

Oh my god, je cherche à perdre mes deux derniers kilos de grossesse là… Pas à en prendre deux autres…

Moi : « Ouais… ouais, j’y penserai. Aller, je dois y aller là. »

Les gens et leur conception de la famille…

« Deux enfants sinon rien…« 

« Deux enfants de sexe différents sinon c’est que quelque part on est un raté…« 

Ces gens qui parfois font plein d’enfants jusqu’à obtenir ENFIN le sexe voulu.(Ce n’est pas sexer qu’ils devraient mais commander en ligne, moi je dis…)

Un de mes chefs(1) en est à son huitième enfant en cours et…

Lecteur infertile, je prends le temps de te prévenir du caractère hautement irritant de ce qui va suivre dans ce billet.

« C’est bon, c’est un garçon, on va pouvoir s’arrêter là » qu’il me lance du ton supérieur du prodigue géniteur (manquait plus que le claquement de doigts).

 Je n’ai pas pu m’empêcher de l’asticoter en lui signifiant que j’avais obtenu l’héritier mâle du premier coup, moi !

(Je sais c’est naze, mais il l’a cherché)(Ou comment retourner son infertilité à son avantage face à un hyper fertile vantard ?)

Le week-end dernier, j’ai enfin pu céder mon cosy via le bon coin à une famille qui attendait le troisième. Le choix du Roi ils l’avaient déjà puisque l’aîné est un garçon et que le second est une fille.

La petite a tout juste 20 mois (2 de plus que Plumeau). La mère arbore un ventre de 8 mois…

Quand j’ai réalisé ça, j’ai juste pris conscience que je pourrais en être au même stade si…

Leur graal à cette jolie famille c’était de dégotter un cosy pas trop large pour y ranger les trois enfants dans la voiture familiale.

Quand ils sont partis, je n’ai pas pu m’empêcher de lancer un « Et euh… bon courage hein !« .

Après, je me suis dis que j’aurais dû tourner ma langue 7 fois dans ma bouche au lieu de débiter une connerie pareille.

 (1) : ce chef est à la tête d’une famille recomposée mais les trois derniers sont nés en 2012 (fille), 2013 (re-fille) et celui-ci en 2015 (quéquette) !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

23 commentaires sur « Le choix du Roi »

  1. Tellement d’accord.
    Si j’ai la chance d’être maman un jour je tairais le sexe jusqu’à la naissance et si on me demande je répondrai : le sexe qu’on veut ? Juste un bébé en bonne santé avec des bras et des jambes.
    Après la Kate c’est vrai que de l’extérieur comme ça ca peut paraître la vie de princesse mais franchement… Elle découpe des écharpes pour des inaugurations toute la journée et elle a été obligée de faire valider le prénom de son bébé par la vieille reine, t’imagine ?!?

    Hehe

    Nb : les gens sont cons avec les conneries qu’ils déblatérent à longueur de journée !

    Bisette

    1. En tout cas Kate parait de l’extérieur parfaite et beaucoup plus contrôlable que la Diana… C’est vrai qu’être obligée d’attendre l’approbation de la vieille pour le prénom de tes gosses c’est lourd. Je pense aussi qu’elle a enchainé les grossesses pour avoir la paix après.

  2. Bon alors là, j’avoue que ce truc de choix du Roi, ça m’a toujours touché l’une sans jamais toucher l’autre (Jacques, si tu me lis…). J’ai entendu environ 1 million de fois la phrase « oh ben, il faut faire le p’tit frère maintenant » et j’ai répondu 1 million de fois quelque chose qui tournait autour de « oh ben, le p’tit frère, on sait pas s’il viendrait pas accompagné, alors on a joué, on a gagné, on va s’arrêter là ». Mais c’est tout. Ça ne me perturbe pas, ça ne m’énerve même pas, j’ai conscience que pour une grande part, ce ne sont que des phrases pour « parler » et combler le vide d’une conversation. Moi-même, quand j’ai demandé le sexe d’un enfant à venir puis qu’on m’a répondu, j’ai bien dû sortir 3 ou 4 conneries au cours de ma vie.
    Voilà, encore un commentaire qui va bousculer l’histoire de la blogosphère dis-donc 🙂

  3. Il me parle beaucoup cet article…J’ai eu la chance de concevoir mes enfants sans problème mais je viens d’avoir un 2ème garçon et qu’est-ce que j’ai pu me prendre comme remarques à la con pendant ma grossesse !! Et je suis sûre que j’ai pas fini d’entendre « à quand le 3ème pour avoir la fille ? »…
    Bref moi aussi elle me gave la Kate avec ses enfants parfaits 🙂

  4. je sais pas pourquoi on pense qu’avoir une fille et un garçon, c’est vachement bien… deux garçons, c’est pas mal aussi, deux filles, aussi… ils peuvent s’amuser ensemble plus facilement, moins de chamailleries… enfin bref, je ne vois pas pourquoi les fertiles se mettent ainsi la pression sur le sexe. Pour nous, la pression, elle est de faire un enfant en bonne santé, c’est sûr, c’est moins fun.

    1. Je sais que ça m’a manquait de ne pas avoir de sœur. J’ai eu un frère. Après peut-être que je ne me serais pas entendue avec elle.

      1. Oui, c’est pour ça que je trouve ça également super deux enfants de meme sexe (si on en fait 2, évidemment).

  5. quelle horreur cette expression, un enfant est un enfant, un être humain qu’on accueille comme il est, pas avec déception parce que c’est une fille ou un garçon. Certes, on a tous un scénario dans la tête mais je pensais que les gens, en ayant un premier enfant comprenait à quel point c’est idiot ce genre de considération…quand on a la chance d’accueillir un enfant on se rend bien compte que garçon ou fille c’est un petit humain qui arrive…non ?!

    1. Oui c’est certain mais après il est vrai que beaucoup (trop) de monde ne le conçoit pas comme ça. C’est sûrement difficile pour un enfant d’apprendre qu’il représente une déception pour ses parents quand il n’y a pas le sexe escompté.

  6. ouais, moi on me le dit systématiquement… j’ai bien pensé répondre « ta gueule » mais je ne le fais pas, je fais le sourire crétin à la place, c’est bien plus politiquement correct.

  7. J’ai eu le même pincement de jalousie envers la Kate.
    Après Rachida Dati qui reprend le boulot 3 jours après l’accouchement, la Kate qui sort 10 heures après de la maternité toute pimpante, on passe pour des tire-aux-flancs nous !

  8. Je trouve ça nul de faire un enfant pour avoir un sexe en particulier. J’en ai rencontré plusieurs pendant ma grossesse dont une qui avait fait un 4ème pour avoir enfin une fille mais pas de bol encore un mec…
    La fille de notre co-famille de garde partagée est enceinte elle a déjà un garçon et vient d’apprendre qu’il s’agit aussi d’un garçon. Il fallait voir la tête de 100 pieds de long qu’elle tirait.
    En plus ça va être plus compliqué de trouver un prénom de garçon…
    Mouais, j’avais juste envie de lui demander s’il était en bonne santé parce que pour moi c’est ça l’essentiel.
    L’ex-pmette que je suis à le poil dressé en entendant ça…
    Pour moi c’est tellement secondaire. Si j’avais la chance d’en avoir un deuxième peu importe le sexe, une deuxième fille m’irait très bien tout comme un ptit tant qu’il ou elle est en bonne santé.
    Parfois le mode de pensée des fertiles me dépasse…

  9. Je suis moi même une enfant fait par ses parents pour avoir le choix de la reine (plutôt)…après deux garçons, ils voulaient absolument une fille et m’ont finalement eu. Quand mes parents en parlent, ca me met vachement mal à l’aise. Je ne sais pas si c’est parce que l’idée que si mon frère avait été une fille, je n’aurais pas été conçue, ou si c’est parce que ca reproche sans le dire à mon frère de ne pas avoir été une fille, ou si c’est parce que ca me met mal à l’aise car je n’ai jamais été une fille très feminine durant mon enfance…mais j’ai envie de me cacher dans un petit coin quand on en parle en famille, et de pleurer un bon coup…
    Bref, ce sont des mauvaises raisons de faire des enfants je trouve !

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s