Publié dans Des choses et d'autres

Piscine en mode râleuse

Ce dimanche-là, nous étions prêts.

Prêts pour l’activité Bébé nageurs.

Et ce, malgré l’énième rebondissement atopique du lardon (urticaire sur le pourtour de la bouche après l’ingestion de cabillaud)(si je vous dis que j’atteins les derniers degrés de l’angoisse face à tout ce bordel allergisant vous me croyez ?).

Bref. Nous étions fin prêts. Ou devrais-je écrire ENFIN prêts après plus de 4 mois d’interruption.

Plumeau fut abondamment tartiné de crème A-derma crème barrière (marque Exomega) pour que sa peau d’eczémateux ne souffre pas de l’eau de piscine. Il portait déjà sa couche culotte spéciale piscine, j’avais ma pièce de 50c pour le vestiaire.

Et malgré la pluie, nous nous rendîmes vaillamment à la piscine.

Arrivés sur place, je me vois expliquée que de Bébé nageur il n’y a point car dixit sur un ton méprisant « ceux sont les vacances scolaires » et qu’il va donc falloir payer pour une entrée adulte…

Que te dire de plus, chère lectrice (et lecteur, tout aussi cher) que mon sang se mit à bouiller.

J’explique donc qu’au vu de la fréquente occurrence des vacances scolaires (tous les deux mois environ), il est débile de vouloir animer une activité de bébé nageurs le dimanche si c’est au final pour ne pas les assurer et que vu les rares possibilités qu’il me sont offertes pour y emmener le lardon et que la deadline du carnet c’est 30 juin 2015 (et non 30 juillet), c’est un peu nous prendre pour des pigeons…

Bref. J’ai refusé de payer ma place d’adulte et on a coché la 3ème séance de bébé nageur quand même.

On ira dans l’eau mais il n’y aura pas de paniers à salade ni de frites. Tanpis.

Déjà bien agacée, nous nous rendîmes aux vestiaires. Le Plumeau n’a rien trouvé de plus drôle que de soulever le manche de la porte  (manche qui se trouve être placé à portée d’un 17 mois) ce qui enclencha l’ouverture de la porte au moment où j’étais dans le plus simple appareil…

Arrivés aux armoires des vestiaires, un plumeau de 11 kg sur une hanche, un sac de plage à l’épaule et le porte-manteau dans une main, je brandis avec ma troisième main la pièce de 50c et quelle ne fut pas ma déconvenue de voir que la porte de l’armoire ne l’accepte pas. En effet, elles sont passées aux pièces de 1€. Bien entendu, je n’ai aucune pièce de 1 euro avec moi. Finalement, après des cris de frustration et d’énervement, une nageuse me montra les armoires (strictement identiques en aspect en largeur et en hauteur à celles devant lesquelles je m’était retrouvée pantoise) qui ELLES acceptaient les pièces de 50c.

Bref, la moutarde continua à monter mais je me dirigeais enfin vers le petit bassin, toujours le Plumeau sur la hanche et le petit sac de plage (avec tout le nécessaire en cas que). On sauta l’étape douche puisque l’eau y est brûlante et comme je refuse d’y ébouillanter mon fils (vu que j’ai quand même mis 5 ans pour le concevoir, avouez que ça serait ballot).

Une fois dans l’eau, nous avons passé un bon moment quand même. Le Plumeau a eu vite froid. 26°C c’est un peu limite. Aussi, nous n’y sommes restés que 20 minutes.

Au retour, on a également sauté l’étape douche. On s’est dirigés vers les armoires et j’ai essayé d’en ouvrir bien trois avant de tomber sur la bonne. Dans ma précipitation à larguer mes affaires j’avais choisi l’armoire avec la clé sans aucune inscription du numéro. Ils sont vraiment joueurs dans cette piscine…

Bien entendu empêcher un lardon de 17 mois de toucher le sol recouvert de cheveux relève de la gageure mais on y arrive quand même. En le laissant soulever le manche de la porte… (coucou ! Oui madame, je suis à poils…)

Et quand je me relis, je me dis que je n’ai vraiment pas fait une affaire en payant un carnet de 10 séances.

Nager dans cette piscine pas accueillante et sale (rapport au sol des vestiaires et du pédiluve) c’est loin d’être en adéquation avec ce que je me figurais : le moment de détente avec mon Plumeau qui pourtant ADORE l’eau.

Le seul point positif c’est que l’eau n’y est pas hyper chloré mais par contre, malgré toutes mes précautions, l’eczéma a quand même flambé dans l’après-midi.

L’eau de piscine et la peau du lardon ça fait deux !

Alors voilà, forcément je le vis comme une double peine…

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

10 commentaires sur « Piscine en mode râleuse »

  1. C’est pas facile tout ça.
    J’ai essayé 1 seule fois avec l’un de mes jumeaux et je regrette de ne pas y être retournée.
    Par contre, mon 2e a de l’eczéma et rien qu’un bain c’est la cata alors la piscine…j’ai pas testé.
    Je ne connaissais pas la crème « barrière ».
    J’espère que d’ici quelques années, la piscine, ce sera l’éclate pour tous les deux 🙂

    1. La crème « barrière » n’a finalement pas été si efficace ou alors il aurait fallu que j’en mette une sacrée couche … ou alors il aurait fallu le rincer immédiatement sauf que l’eau des douches est brûlante. Bref. On n’est pas sortis de l’auberge !

  2. J’ai bien ri… même si ça n’a pas dû être drôle à vivre… heureusement que tu ne t’es pas laissée faire la caisse. Le mien aussi a une peau atopique et fait de l’eczéma…

  3. Oh Plume comme je m’y retrouve 😉 ! Une séance à 4 avec nos jumeaux, non marcheurs, il y a quelques semaines. Pas de séance bébé nageur, un simple essai (tarif 2 adultes à 2, 80 euros et gratuit pour les enfants).Heureusement, eau plutôt froide et moue dubitative de ma fille. Mon fils découvre doucement et s’ amuse à la fin. Galère pour essuyer, habiller etc… Bref, on y retournera quand il fera beau (les blousons etc…pff) en s’ organisant mieux. Par contre, hygiène irréprochable pour nous. Ayant la peau sèche, je tartine mes bébés à Xemose mais là dans la panique..lol.. Je me suis rappelée qu’ado, nous accompagnions notre tante et nos 2 cousines à la piscine avec ma soeur. Plus d’1 adulte par enfant c’est mieux à la piscine 🙂 !

    1. il est vrai que plusieurs adultes pour gérer c’est plus facile mais faut-il qu’ils soient de même sexe et partagent le même vestiaire lol

  4. Ah oui la piscine avec un tout petit, c’est sport ! 15 mn de plaisir dans l’eau pour une heure de galère dans les vestiaires !
    Petit à petit cela s’arrange et la tendance plaisir / galère s’inverse 🙂

  5. Je dis avouer que j’ai entendu tellement de mal sur les bébés nageurs que j’ai zappé cette activité.
    On va de temps en temps à la piscine l’été et sinon à la plage…
    En plus la piscine quand ils sont tout petits c’est juste l’enfer!

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s