Publié dans Des choses et d'autres, Maman d'un Plumeau

La poussette… rose

Dès que j’ai su que Plumeau serait un garçon, j’ai toujours voulu lui acheter une poussette parce que je trouvais important de ne pas trop genrer les jeux de mon enfant dès le début de sa vie (sachant que notre Société s’y emploie parfaitement bien pour le reste)(1).

J’avais lu ici ou là sur le Net les bienfaits d’une éducation mixte. Et oui, pourquoi vouloir à tout prix faire jouer les filles qu’à la poupée et les garçons qu’aux petites voitures (ou au ballon) ?

Bref, je m’étais dis qu’à l’âge des premiers pas, il aurait sa poussette pour son doudou/sa poupée Nina(2)/son hélicoptère.

Je voyais cette poussette de couleur bleue parce que c’était un garçon.

Faut pas déconner non plus…

Et puis, en fouillant sur le Net, je tombe sur cette belle poussette rouge.

KNORRTOYS.COM – 71002 – Poussette Maclaren « Junior quest »

Pourquoi ça serait forcément que BLEU ou que ROSE ??!!

Ni une ni deux, je la commande.

Hier soir, j’ouvre le paquet, et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que cette poussette (Maclaren s’il vous plait !) est surtout plus rose que rouge…

Bref, mon fils a une poussette rose.

Son père de George est offusqué (3). Il m’a déclarée solennellement que jamais il ne sortirait son fils avec cette poussette.

Le lardon s’en fout. Il kiffe sa poussette… ROSE !

(1) En matière de jeux, il y a quand même des progrès notables. De plus en plus de petites cuisinières sont désormais proposées aux petits garçons.

(2) la Poupée Nina fut l’un des cadeaux de Noël du lardon. Au départ c’est comme pour la poussette bleue, je voulais un poupon. Toujours dans l’esprit de développer son imaginaire et son « je fais comme les grands » c’est-à-dire habiller-déshabiller-prendre soin. Et cette mignonne petite poupée s’est imposée car elle possède un scratch, un gros bouton, un lacet… Bref, parfaite pour apprendre à se débrouiller à boutonner/zipper/faire un nœud. Le lardon lui fait des câlins mais ça s’arrête là. Il n’a pas encore compris quoi faire du bouton par exemple.

(3) l’éducation et les jeux mixte(s), comme vous pouvez le constater, ne sont plébiscités que par 50% de notre couple. George en est resté à « mon fils doit jouer au ballon… »

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

17 commentaires sur « La poussette… rose »

  1. C’est le grand kiffe de mon fils aussi en ce moment de pousser le landau avec les poupées dedans…oui oui, il a une famille nombreuse 😉 C’est sûr que c’est plus facile quand il y a déjà une grande sœur, on ne se pose pas la question, il prend de lui même les jeux qui l’intéressent. Il a beau être très ouvert d’esprit, mon mari a toujours un peu de mal à voir son fils se promener dans la maison avec un diadème de princesse sur ses magnifiques cheveux bouclés… :p

    1. Je crois que le fait que ça roule (poussette/landau ou chariot de marche) ça les fait kiffer de toute façon. ça doit valoir son pesant de cacahuètes le diadème dans les magnifiques cheveux bouclés de ton fils 😉

  2. Alors pour le Rose je prends la parole encore une fois désolée ! Je m’habille tres tres souvent en rose et résultat mon petit a du associer le rose a maman ou je ne sais quoi mais il adore le Rose. Dans un magasin il va direct sur les objets rose, il pousse la poussette d’une copine qui est rose, il prend mon ancienne pèle miche qui est rose, les chaussettes sur l etandage qui est rose aussi !! Bref il adore le rose et qd je peux et que je trouve je lui mets des vetements rose ( c dur à trouver pour garçon, disons corail )donc fais comme tu veux ! D’ailleurs certains rugbyman avaient des polos rose et alors ?

      1. Dernièrement une émission sur Arte est passé à propos du rose et du fait que cette couleur soit associée aux filles. Le monde en rose je crois que c’était le titre du documentaire. Justement on expliquait que les jouets étaient trop genrées et que pour les filles les héroïnes c’était toujours des princesses qui « attendent » après un prince charmant etc. Et dans le documentaire, on apprend qu’avant notre siècle le rose était associé au mâle…

  3. Il me fait bien marrer ton article car avant qu’on soit certain du sexe, j’avais parlé des poussettes que des petites filles que je gardais quand j’étais étudiantes adoraient et j’en avais parlé à l’homme qui m’avait dit que ça ne marchait pas pour les garçons, alors que je suis certaine que ça cartonne (le Plumeau en est la preuve).
    Maintenant qu’on sait qu’on attend une fille, il réfléchit à comment lui refourguer les supers héros « garçons » 🙂
    Je crois qu’on projette tous un peu les jouets de notre enfance et qu’ils étaient très « genrés » fille ou garçon 😉

    1. Tu trouves de plus en plus de poussette bleues. Et sinon, les super héros, le coin « petit bricoleur » ou le garage à voiture pour une fille why not ? Ma nièce a eu pour son 8ème anniversaire un 4×4 télécommandé 😉 Et s’il faut ta fille va adorer le foot…

  4. Je cherche un beau poupon pour mon petit pois. Bon, là il est un peu jeune mais je pense qu’effectivement c’est hyper important pour les enfants, quelque soit leur sexe, de pouvoir se raconter des histoires, habiller, balader… Un petit « compagnon » autre qu’une peluche.
    Elle est pas mal la poupée Nina 🙂

  5. Au bout de 3 ans 3/4, le constat est sans appel ,j’ai échoué dans ma tentative d’éducation non genrée. Les Poites ne jurent que par le rose, pouponnent à tout va et ne daignent pas s’intéresser aux ballons, voitures et autres jeux sportifs qu’elles possèdent pourtant.
    Après, je crois que c’est aussi beaucoup dû au fait que le Homard n’a jamais pris 2 minutes pour aller jouer au ballon au parc ou même les intéresser à des trucs qu’il aime, lui. Elles aiment les trucs que je leur ai « appris », à savoir les activités que j’apprécie (souvent loisirs créatifs, fabrication de gâteaux, jeux calmes et de réflexion, etc etc). Pas de miracle, le phénomène d’imitation joue à plein à cet âge…
    Après, je sais que dans leur construction, c’est important pour elles d’avoir des repères genrés. Style, « les garçons, ça regardent pas la Reine des Neiges » et les filles, ça fait tel ou tel truc. Ce genre de phrases n’est prononcée par aucun de nous 2 et pourtant, elles me les sortent régulièrement. L’école fait son taf aussi sur ce sujet, j’imagine…
    Voilà, ça t’aide pas mais j’ai apporté ma pierre à l’édifice 🙂
    Bizzzz

    1. Je trouve ton témoignage au contraire très intéressant. Pour ma part le débat sur l’éducation non genrée ne m’interpelle pas du tout… Je dois être react. Je me dis surtout que les enfants s’intéressent à ce qu’ils veulent . j’ai adoré jouer à la voiture télécommandée et n’aimais pas les poupons. Mais j’adorais les barbies. Avec un garçon et une fille, je me pose même pas la question du coup. Mais ton expérience prouve peut être aussi que finalement on a peu de maîtrise sur ce qui peut les intéresser (pardon Plume de m’imposer dans ce commentaire ^^)

  6. mdr !!! alors toi tu as le cerveau qui carbure dur !!!! bon j’avoue j’ai pas trop ce genre de pb avec un garçon et une fille du même âge, ils vont forcément jouer aux jeux de l’autre 🙂 mais je t’admire! j’aurais jamais osé acheter une poussette à mon fils ! alors que ça me choque pas qu’il joue avec des jeux « de filles ».

  7. Les doudous de mes fils sont … roses, offert par une de leurs grands-mères (oui ils en ont 3). Stop aux préjugés et super pour ta poussette.

  8. Je ne sais pas si ça va te rassurer mais ici alors que ça fait plus d’un an qu’elle l’a … la miss (3 ans) ne s’intéresse toujours pas au velcro/ tirette et autre bouton de Nina…ça viendra..ou pas.

  9. Mon fils a des body roses, un casque de vélo rose, un poupon (il s’ en moque royalement). Souvent, on me demande pourquoi le rose et si ce ne sont pas des affaires que j’ai récupéré de ma nièce. C’est juste que je trouvais ça joli et marre du bleu !

  10. En tant qu’observatrice assidue des coins jeux de ma classe, je suis au regret de t’annoncer que les clichés ont la vie dure. Je me régale, je note certes quelques progrès (les papas cuisinent plus) mais le rangement, le ménage c’est pour les mêmes.Maman à mon tour, je note quand même que ma fille dorlote,nourrit son doudou son frère etc…adore les vêtements tandis que son frère ne se soucie guère de ses tenues, adore bouger etc…
    Bref la maman féministe observe que bien des clichés sont vrais. A nous de faire avancer les choses ! 😉

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s