Publié dans Des choses et d'autres

Miscellanées

Comment ? Deux billets en une seule journée ?
Mah qu’est-ce qui sé passe ma chérrrriiie ???!! (avec la voix de Cristina Cordula)

Rien de notable, répondrai-je.

Et en même temps beaucoup de petites choses. D’où le titre…

Un soleil de fin d’hiver annonciateur de printemps d’abord.

Celui qui fait du bien au moral et redonne des couleurs mais qui dans notre position géographique s’accompagne forcément de pollution atmosphérique (Répétez après moi : « j’aime Paris. J’aime Paris ».

Tanpis, la gorge gratte, le nez coule mais on s’en fiche. Nous avons trop manqué de soleil, alors on est prêts à risquer le choc anaphylactique (j’exagère bien sûr) ou la détresse respiratoire (là, j’exagère peut-être moins dans mon cas) pour voir du ciel bleu et baigner sous les rayons du soleil.

Oui, tanpis. Parce que le lardon, depuis qu’il trottine, ça serait dommage de le priver de sorties au parc enfant. C’est tellement drôle de le voir se diriger vers un toboggan en se dandinant avec ses bras en avant pour garder l’équilibre. Alors bien sûr, toi, la maman, tu te retrouve à goûter également aux joies des manèges et autres petits trains (alors que t’avais rien demandé). Te voilà à plier ta silhouette d’adulte en quatre pour rentrer dans le mini-avion pour éviter :

  1. la chute du lardon
  2. les bosses sur la tête plagiocéphale
  3. l’écrasement par inadvertance des petites mains de ton Plumeau par un autre enfant
  4. tout autre blessure nécessitant l’intervention du SAMU

Oui, tu te plies dans le petit avion, ou dans le petit train-train ou encore la petite voiture ou tout autre montage imitant n’importe quel véhicule.

Oui, tu goûtes pour la première fois aux joies du parc pour enfant, seul lieu de défouloir de tout petit citadin qui se respecte.

Et en voyant l’âge des bambins, tu sais que tu en as au moins pour des années… Aux joies du parc…

(c’est quoi déjà le jeu sur Twitter pour parent qui s’emmerde au parc ?)(ah oui, c’est vrai, j’ai zingué Twitter)(Et puis, moi, je ne m’emmerde pas. Trop occupée à éviter le SAMU)

Bref tout ça, pendant que l’Homme, lui, jette un œil distrait à sa progéniture entre deux consultations de SMS/mails/appels.

Note à moi-même : ne jamais laisser l’Homme (aka le George) emmener seul le lardon au parc. Jamais…

Bref, le lardon marche ou devrais-je dire trottine, il fait beau, il fait doux et l’air est pollué.

L’eczéma refait son apparition (bien qu’il ne soit jamais réellement parti mais tu sens qu’il va revenir en force). Là, aussi, c’est signe de printemps… Et d’acariens ! Tu te remets donc à aérer consciencieusement la chambre de ton rejeton. C’est sain puisque ça tue les bactéries, les virus et que l’air frais limite la pollution des acariens. Bon par contre, la chambre est vite saturée de particules fines… On ne peut pas tout avoir !

Par ce beau soleil, donc, Plumeau sera vacciné aujourd’hui même contre la méningite C. Tu croises pour qu’il n’y ai aucun effet secondaire fâcheux. Et dire qu’il ne tousse plus et ne renifle plus depuis seulement deux jours… (tu ne lui laisse même pas une semaine de répit !)

Tu te prépares donc à une soirée potentiellement merdique mais ce n’est pas grave : la journée fut bonne. Un déjeuner en terrasse au soleil avec des collègues (celles avec qui tu t’entends bien)(pas l’héritière de l’Empire hôtelier, et d’autres du même acabit).

Moralité : il faut toujours s’accrocher à ce qui est positif pour oublier (ou compenser) les moments moins glorieux. La vie est si courte. Les dernières actualités nous ne l’ont rappelé que trop bien !

Et puis, on ne peut pas tout contrôler dans la vie. En fait, tu ne contrôle même rien du tout. Et ça, c’est la PMA qui te l’a enseignée…

Alors, oui, tu t’en donnes l’illusion en cherchant à te donner des objectifs : comme devenir propriétaire par exemple (la toute dernière marotte/obsession du moment)(coucou Adelles, je te rejoins dans le club de celles qui passent leur vie sur les annonces immobilières) tout en sachant pertinemment que le moindre couac (et dieu sait qu’il y en a dans notre cas) fera valser tout ça très vite.

Bref. C’est bien de s’occuper, moi je dis. C’est important de ne point s’ennuyer.

Si tout va bien, je pourrai occuper mes méninges ce samedi matin en atelier d’écriture, mais il faut avouer que mon esprit sera déjà à Deauville puisque le samedi suivant c’est là bas qu’on profitera entre nanas (coucou Hirondelle ! Coucou Sienna !) d’un weekend thalasso au bord de la mer tout en mirant de nos fenêtre la marée du siècle ! Si si…

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

6 commentaires sur « Miscellanées »

  1. Ben moi, je vais t’étonner. Je suis originaire d’une petite ville du nord, je vivais dans un chouette lotissement avec jardin et je passais mes étés à Marseille dans la famille et on jouait au jardin public. Aujourd’hui, j’habite la campagne (village de 600 habitants), tous mes élèves sont en maison et quand il fait beau et que je me promène, je croise très peu d’enfants sur les trottoirs, dans leurs jardins etc…vé-ri-di-que !! Je suis ici depuis 10 ans, je précise. J’en conclus en bonne citadine que prendre l’air est un rêve de citadin 😉 ! Quand on se balade en forêt avec nos enfants, on est souvent seuls alors que les parcs manquent de place. Moralité, la campagne (tout au moins ici), c’est vraiment pas la Petite Maison dans la Prairie 😉 ! Et pour finir, sache que mon fils adore les promenades au grand air tandis que sa soeur prend un air ennuyé du genre « oh tout ce vert…pff…mais où sont les magasins 😉 ? ».

    1. c’est vrai que je vivais en petite ville dortoir en bordure de campagne. Entourée de forêt de chênes et de pins et de chênes et de pins et que de ça… bah je n’aimais pas m’y promener. Et oui, je préférais les magasins 😉

  2. Ben bon courage…. Mercredi 22h, annonce pour une maison (même pas géniale) avec tous les critères qui vont bien. Appel à 10h jeudi. Prise de RDV pour vendredi (aujourd’hui) midi mais il doit me confirmer. Hier soir, pas de confirmation du gars, je retourne sur le site : annonce expirée.
    Voilà, elle s’est vendue dans la journée. Un truc à quasiment un demi-million d’euros…
    J’ai même plus de mot pour exprimer mon dépit…
    Alors, bon courage quoi… 🙂

    1. Punaise… ça m’aurait énervée aussi. Et comme toi, je suis toujours étonnée de voir avec quelle facilité les gens achètent un truc à un demi-million alors que c’est la CRIIIIISE (soit-disant). Les aparts dans les nouvelles résidences tout proches de chez moi sont à ce prix et c’est du 55m2 à tout casser… Mais bon, c’est BBC et les « nantis » qui ont pu faire ce premier achat peuvent scolariser leurs marmots dans l’école bilingue :-/

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s