Publié dans A propos d'écriture, Le bordel, Le Casino (la série)

Re-écrire

Celles (et ceux) qui me suivent depuis fort longtemps savent que j’ai développé un goût pour l’écriture un peu en même temps que mes essais/erreurs/échecs/try again ! en PMA.
J’avais commencé à écrire un billet délire sur DNLP (Retard de livraison) que je voyais exactement comme Dame Nature de la publicité pour la marque T****x.

Et puis je me suis lancée dans ma série Le Casino avec ce personnage, moi-même et d’autres et plein d’autres. J’aimais ça inventer des épisodes, les écrire, les peaufiner. J’aime toujours ça : je me suis surprise à relire l’intégralité de la série et même si j’aurais volontiers modifier une phrase/un paragraphe j’appréciais toujours autant l’esprit.

Je m’étais lancée dans l’écriture d’un roman. Ce dernier est resté inachevé. Il y a un truc qui colle pas et qui me donne pas envie de finir. Faut que je trouve pourquoi.

J’ai écris quelques nouvelles dont une (dernier cri 2.0) qui a concouru mais qui n’est pas allée bien loin.

Et puis pendant un très long moment, j’ai arrêté d’écrire ailleurs que sur le blog parce que j’étais en train de vivre une grossesse et que c’était trop énorme pour que mon esprit se concentre sur autre chose. Puis après, j’ai eu un lardon qui m’a phagocytée (et qui continue d’ailleurs), puis la reprise du boulot et son quotidien au rouleau compresseur (crèche-métro-boulot-crèche-dodo) mais l’envie était toujours là. C’est juste que j’avais l’impression que mon cerveau ne serait plus capable de sortir un truc potable.

Je relisais mon roman en cours et j’étais toujours aussi sèche.

J’essayais de me lancer dans un concours de nouvelles et ce que je sortais était juste bon à déposer dans la corbeille.

Je n’ai que pu mettre un point final à la série Le  Casino.

Alors, ma bonne dame, il fallait faire quelque chose.

Relancer la máquina d’urgence.

J’ai opté pour un atelier d’écriture.

De deux choses l’une, soit j’en ressortais avec la conviction qu’il fallait que j’arrête vu qu’en 3h je n’aurais pas été capable de sortir la moindre ligne. Soit avec la conviction qu’il y avait encore quelque chose à tirer de ma cervelle.

Je me suis rendue à une séance à l’essai. Et je suis repartie avec quatre petits textes. Je me suis amusée à les écrire. J’ai découvert que ça coulait tout seul quand je ne me mettais aucune pression et que c’était juste pour le fun. J’ai aimé les textes de mes camarades. J’ai aimé le fait qu’il n’était pas obligatoire de lire son chef d’œuvre si on ne le sentait pas. J’ai lu tous mes textes. Je ne sais pas s’ils relèvent du prix Goncourt mais j’en étais suffisamment contente pour les partager.

Je suis donc inscrite pour des séances deux fois par mois.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

7 commentaires sur « Re-écrire »

    1. Je suis inscrite pour les samedis matins. Bien sûr faut laisser le lardon (la lardonne dans ton cas) au bonhomme. Le mien a râlé. Mais j’en ai eu rien à battre. je t’envoies les coordonnées par email ?

  1. J’ai une copine comme toi. Je ne sais pas si tu as face de brebis mais tu la trouveras sur la page Cindy Costes. Du coup elle participe à des petits concours etc …

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s