Publié dans Des choses et d'autres, Maman d'un Plumeau

Le burn-out pointe…

Je n’aurais jamais pensé écrire ça un jour mais je commence en a avoir ras la casquette du Plumeau. Faut dire que je cumule la fatigue, les maladies, le manque de sommeil et c’est la fin de l’année.

J’ai de moins en moins de patience avec lui.
J’ai beau avoir Filliozat comme livre de chevet, j’ai eu tendance à plutôt donner des tapes au cucul du chérubin plutôt que de lui expliquer calmement pour la centième fois qu’il fallait qu’il arrête de bouger parce que je devais lui mettre son pyjama (ou qu’il n’y a rien à voir dans la poubelle à couches et que ça ne sert à rien de la vider et de mettre du caca partout – surtout à 5 minutes de notre départ).

Bref, ce gosse me semble démoniaque. Je ne suis pas habituée aux enfants hyper-actifs. Faire 36 conneries à la seconde, c’est qu’il doit être hyper-actif. J’envie les mères qui ont des enfants calmes et posés. Ne me dîtes pas que ça n’existe pas. Je les vois à la crèche. Et ce n’est pas le mien. Je ne sais pas comment composer avec une personnalité si vive. Je me sens dépassée.

C’est terrible de devoir admettre, après tout ce combat que j’ai mené pour avoir cet enfant, que je n’arrive plus à apprécier le temps que je passe avec lui. Même pas une petite minute dans la journée.

C’est terrible de se sentir soulagée qu’une fois qu’il est déposée à la crèche.

C’est terrible de se sentir si démunie et si imparfaite.

Terrible de sentir que je pourrais basculer dans une violence dramatique.

C’est terrible d’envoyer à son George de mari le texto suivant : « Finalement, je n’ai plus très envie de partir à Séville. Vas-y tout seul avec Plumeau. »

Je savais qu’être mère c’était dur. Je savais au cours de ces longues années de PMA, qu’on avait tendance à idéalisé le truc. D’ailleurs je n’idéalisais pas. Enfin si un petit peu quand même quand je me voyais faire des câlins (câlins ? il bouge trop pour qu’on puisse ne déposer ne serait-ce qu’un baiser dans le cou), des massages à mon bébé sur une peau de mouton (me demandez pas pourquoi la peau de mouton…), l’habiller avec de jolies habits, le faire jouer à des jeux calmes (hum ! hum !) et que la félicité m’habiterait (Mouahaha !).

Félicité que je vois chez des anciennes PMettes en lisant leur billet et pas chez moi. Des fois, je me dis que j’ai dû louper un truc. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?

Non, je n’idéalisais pas (enfin si un petit peu), je voyais quand même les difficultés et les burn-out maternels des fertiles (ou supposés) et, en fait, j’étais vraiment loin du compte sur l’état des lieux de la difficulté d’être mère.

Vraiment très très loin…

Terrible de voir que je ne suis toujours pas heureuse, au fond. Peut-être que je n’étais pas faite pour être mère au fond.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

26 commentaires sur « Le burn-out pointe… »

  1. Oui c’est dur parfois, mais heureusement les mauvaises périodes finissent par passer. Si, si, si !
    J’ai eu l’année dernière toute une période où quand j’arrivais à la crèche le matin, c’était mon sas de décompression. Le personnel me donnait pas mal de conseils. Le plus dur a été vers 2 ans/ 2 ans et demi, alors que j’étais en pleine FIV et que mon mari était tout le temps à l’étranger :-(. Mais depuis que ma fille a 3 ans ça va beaucoup mieux, c’est un truc de fou, tout est facile. Elle n’était pas agitée comme le Plumeau, ne faisait pas trop de bêtises mais elle avait un TRES TRES gros caractère, et faisait des tonnes de colères. Dur dur. Les autres enfants ont toujours l’air plus sage. Mais en effet, je crois que c’est un mythe ;-). Avoir un bambin au caractère un peu lisse fait rêver dans ces cas là hihihi. Courage, ça va s’arranger ! Bisous

  2. Courage courage petite plume fatiguée
    Oui être mère est plus difficile que ce qu’on s’imagine avant de l’être, on idéalise tous ses enfants à venir, et après on fait avec ce qu’on a. Pour ma part, 2 tornades, même si la petite est plus posée par moment j’ai droit à de longues séances papouilles/calinoux, mais des qu’elle se met en action c’est un geste une connerie, et le grand, heureusement qu’il va à l’école sinon je m’inscris direct en hôpital psychiatrique pour dépression profonde
    Bon courage ma plume, il va grandir, il va comprendre de mieux en mieux, et un jour tu regretteras ses  »petites » bêtises de bébé en quête de découverte
    Bisous doux

  3. Je comprend tellement ce que tu ressens ……….par ce que je ressens exactement la même chose avec mon Loulou !!!!! il est tellement agité et fait tellement de bêtises que j’ai l’impression de passer mon temps à le gronder et à lui dire « NON », « arrête de toucher à ça », « sors de la cuisine », …….et je culpabilise énormément !!!! je me dis aussi que tout ce parcours a été si difficile que je pensais avoir droit à mon petit havre de paix …….et non !!!! il y a même des moments où j’ai des idées qui me font un peu peur …..alors je respire et je me dis « mesure un peu la chance que tu as d’avoir cet enfant » !!!! et ça marche ……pas toujours !! j’espère vraiment que les choses vont s’arranger et que vous allez trouver un équilibre serein !!!!! gros bisous ….. et beaucoup de courage !!!

  4. Alors je vais commencer par te dire que parfois MOI AUSSI JE SUIS SOULAGÉE QUAND JE DÉPOSE MES FILLES A LA CRÈCHE. Et que la culpabilité que tu ressens (c’est un peu ce que j’ai lu entre les lignes…) tu l’oublies tout de suite. Bien sûr qu’il y a des périodes plus difficile, bien sûr qu’on est parfois fatiguée. Moi j’ai souvent l’impression que 90% de mon cerveau est dédié à gérer l’organisation de la journée.
    Mais ça va changer / passer vite. Je peux déjà t’assurer qu’entre les 1 an et les 2ans c’est plus le même monde.
    Plein de courage et bise de réconfort!

  5. Je crois qu’on galère toutes (et qu’on idéalise toutes aussi!), juste on ne le marque pas forcément dans nos blogs.
    La fatigue surtout rend zinzin!
    Peut-être qu’après pas mal de repos tu verras de nouveau Plumeau autrement.
    Gros, gros soutien en tout cas 😉

  6. Hello miss,
    Moi aussi des fois je le laisse à la nourrice avec soulagement et lui souhaite bon courage quand je le vois se précipiter pour mettre tous les jouets à terre et s’agiter comme un fou sur le cheval à bascule ! J’ai l’impression que les mots que je prononce le plus avec lui c’est Non et Doucement !
    Tu es fatiguée, tu dois prendre du temps pour toi, voir tes copines ! Ce n’est pas parce qu’on a galéré qu’on n’a pas le droit d’en avoir marre ! Il est plein de vie, tonique et en bonne santé ton plumeau, c’est fatiguant mais plus rassurant ! Même si moi aussi je rêve parfois qu’il s’assoit et se mette à jouer tranquillement sans faire de bêtises 😉 Courage ! Profites des vacances pour te reposer et te décharger un peu sur le George et/ou la famille.
    Des bisesy

  7. Je me souviens très bien de la période où ma fille est passée du stade bébé au stade petit enfant. J’avais l’impression de ne plient avoir le contrôle et c’est vrai que c’est difficile. Ça a commencé vers ses 13 mois jusqu’à ses 3 ans. C’est vraiment un période-clé difficile pour nerveusement. Mais un jour, ça passe même si on n’y croit plus. Un jour l’enfant devient (à peu près ) gerable et obéissant. Éduquer et élever un enfant est vraiment une course de fond. Bon courage car ça risque de durer quelques mois malheureusement.

    1. En fait, c’est devenu usant à partir du moment où Plumeau s’est déplacé tout seul c’est-à-dire en rampant vers 6 mois et demi. Depuis c’est l’enfer. Donc là, ça fait 7 mois que ça dure et je sais que ce n’est que le début et je dois être une des rares mères qui ne soit pas pressée qu’il marche. lol !

  8. Oooooh ma Plume tu sais que je te comprends mille fois. Le Potam était un bébé hyper remuant et en plus il hurlait tout le temps. On devenait dingues. On a rêvé de le vendre plusieurs fois 😉 et puis comme disent les copines tout finit par passer, par s’apaiser. Aujourd’hui il est super chiant mais en pleine crise de jalousie envers son frère. Sinon c’est un petit garçon adorable qui certes parle tout le temps et a mille de tension, mais il commence à obéir, à se poser, à pouvoir faire des activités plus calmes, il est adorable même si fatigant. Alors courage, tu traverses une période difficile qui va forcément passer. Patience et supporte ce que tu peux supporter sans culpabilité, essaie si tu peux de poser un jour de congé ou un RTT un jour où plumeau va à la crèche pour faire quelque chose pour toi ou simplement glander et surtout ne culpabilise plus on passe toutes par des moments où on n’a plus envie de gérer nos gosse. C’est juste humain surtout avec des modèles comme les nôtres…
    Courage courage. ..

    1. En tout cas le Potam est super drôle, il t’en sort de bien bonnes je trouve. Pour les RTT sans Plumeau j’ai tenté mais c’est souvent ces jours-là qu’il trouve le moyen de tomber malade… Il a un flair infaillible lol
      Biz

  9. Bon courage, j’espère que c’est la fatigue qui parle et que ça va vite aller mieux…Je pense que chaque maman se demande un jour si elle a bien fait de devenir mère, ça doit être une réaction normale face à ces petits êtres qui nous bouffent tout notre temps et notre énergie ! Je pense juste que ça si dure trop il ne faut pas hésiter à se faire aider.
    Bonnes fêtes, j’espère que de bons moments en famille pourront te remonter le moral !

  10. Hé hé. .. j’ai l’impression de me revoir quelques mois en arrière. .. Un gamin « chiant » qui nous bouffe le peu de patience qui nous reste ☺… C’est juste une mauvaise période où Plumeau est en pleine découverte de son environnement, où il bouillonne d’énergie car il a 10.000 choses à faire tellement intéressantes à ses yeux. Il a une énergie folle alors à quoi bon passer son temps à dormir alors que nous, pauvres parents fatigués ne souhaitant que chose : de calme !!! ☺. Je te rassure, non il n’est pas hyper actif, juste normal. Je m’étais moi aussi inquiétée du comportement de Titi mais ttes les personnes (parents ou pro ou docs ) à qui j’en avais parlé m’ont tous rassurés en me me disant que moi fils était normal, qu’il avait simplement soif de découvrir le monde et tout ce qui l’entoure.
    Le seul remède comme dit Flo : prend du temps pour toi, c’est vital.
    Et ensuite, on s’habitue petit à petit, l’enfant se canalise un peu puis repart de plus belle…
    Titi à 2 ans 1/2 ne sait pas se poser plus de 10mn dans une journée. … tu vois…. c’est épuisant mais j’ai accepté car c’est son rythme, sa nature et c’est à nous parents de s’adapter tout en essayant de trouver quelques parades… et je n’ai aucune famille à proximité pour prendre le relais ne serait ce qu’un am. … sans compter mon grand âge qui n’aide pas…
    J’ai accepté et cela va bcp mieux sachant que c’est temporaire. Par exemple, le we c’est sieste obligatoire pour moi en même temps que Titi. Basta le ménage ou autre corvée, on verra plus tard.
    Se ménager est la 1ere solution car une maman en bonne forme est primordiale. Ensuite, se faire aider, déléguer. ..
    Tu peuxl aussi aller voir ton doc qui peut t’écouter et pourquoi pas prendre quelques « vitamines ».
    Et ne t’inquiète pas, bcp de mamans sur le blog ne parlent que des choses positives alors que bien sûr, elles aussi broient parfois de noir tout en ayant 2 voir 3 enfants en plus 😊… mais elles n’en parlent pas car ce n’est pas le but de leur blog.
    Tu connais Maman Taupe ? Sa petite Charlie est une bouille d’amour et son blog respire le bonheur mais une fois, elle a clairement dit que oui, chez elle aussi la vie « n’était pas tjs rose » mais que ce n’était pas l’endroit pour en parler… ça m’a bien soulagée ☺.
    Allez courage Plume, ça va passer comme dit les copinautes.
    On la voulu, bien fait pour nous 😊 mais si c’était à refaire et que je le pourrais, je signerais tt de suite. ..

  11. J’en ai un du même genre que le tien. Il a marché (couru, plutôt à 11 mois) et j’ai l’impression d’avoir passé 18 mois à lui courir derriere.
    Mais là il a 2 ans et demi et je te jure que ça s’arrange. Bien sûr, ce n’est pas le genre de petit garçon qui attend patiemment à côté de moi mais il commence à jouer un peu seul, assis. Il aime se poser pour qu’on lui lise des histoires et j’ai meme droit à quelques câlins. Tout ça pour dire sue ça s’arrange, meme si clairement on a pas tiré la carte de l’enfant doux et posé!

    1. Alors Plumeau ne marche toujours pas. Il court très bien à 4 pattes par contre. Mais comme tu dis, on n’a pas tiré la carte de l’enfant posé. Faudra faire avec.

  12. Je trouve ton article tres courageux parce que ce n’est non seulement evident de s’avouer ce genre de choses mais ca l’est encore moins de l’avouer aux autres. Alors qu’au final, tu pourras constater que tu n’es pas un cas isolé. Loin de là!
    Je ne vais pretendre connaitre ce que tu vis. J’ai le modele « tranquille et posé » mais lui aussi, il fait des coleres et des crises. Parce qu’il va avoir 2 ans et que c’est normal.
    Je voudrais juste te dire quelque chose qu’on t’a deja dit mais c’est un conseil qu’on m’a donné et qui m’aide pour tout dans la vie. « Tout finit par passer ». La fatigue, la tristesse, les periodes difficiles, le moral a zero… Plumeau va grandir.
    Poussin a pleuré enormement jusqu’a 6 mois. Et puis ca s’est calmé. Il a refusé de manger solide jusqu’a 12 mois et puis c’est passé. Il a pleuré a la creche jusqu’a un an et il s’y epanouit aujourdhui.
    Courage, tu n’es pas une mauvaise mere, bien au contraire. Pense juste a toi, prends soin de toi. Tu en as le droit et meme le devoir!!

    1. C’est vrai que c’est rare de voir une mère se plaindre et encore moins un ex-PMEtte. Ton modèle devait être usant aussi à certains moments. Merci pour ton soutien. Biz

  13. j’espere avoir la chance de sortir de la pma avec un bébé, mais je comprends tellement ce que tu dis quand tu idealisait ton bébé, on les attends tellement que quand il arrive on voudrait ( enfin j’imagine, moi a par les fauses couches …) qu’il soit comme on voudrais … courage

      1. Désolée pour l’attente de modération qui dure, de là, où j’étais je ne pouvais pas consulter mon blog. Ton commentaire est bien approuvé maintenant. Je te souhaite de tout coeur un petit bébé qui te comblera de bonheur ponctué de ci de là par des moments d’agacements (faut bien le dire).
        Biz

  14. Je dirais juste que oui, des fois , on a gravement envie de raler. Mais on le fait pas car 1/ on veut pas blesser les copines encore en galère. 2/ même si on râle, ça changera rien au schmilblick!
    Sinon içi dis toi que le topo c’est: une petite fille qui a passé 6 mois a toucher à tout et à tout sortir des placards, qui va chercher son tabouret de SdB pour choper tout ce qu’on a mis en hauteur, et un bébé qui veut les bras tout le temps et qui est accro à sa mère. 2 enfants qui se lèvent à 6h, et parfois même 5h en pleine forme alors que toi tu t’es couchée à 23-24h pour faire toutes les taches ménagères que tu peux pas faire ou que tu as pas le temps de faire quand ils sont réveillés.
    Du repis pendant la sieste? que nenni…. En général ils sont pas synchro sur les siestes….

    allez bises ma belle. Sers les dents, il parait que ça finit par passer….

    1. loin de moi l’idée de blesser les copines encore en galère et je me doute bien que gérer deux enfants en bas âge en même temps ça doit être encore plus usant. Biz

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s