Publié dans Des choses et d'autres, Maman d'un Plumeau

Plumeau maso

Encore un billet de jeune maman mais ce n’est pas un billet MILK. C’est un billet avec quelques relents d’angoisse.

Plumeau se frappe.

Oui, vous avez bien lu.

Il avait fait ça, une fois pendant que je le couchais et alors que tout se passait bien (pas de crise, pas de larmes, que des sourires). Il a frappé avec son poing un côté de son visage. Sur le coup, ça m’avait interloquée mais j’ai pensé qu’il avait voulu faire une expérience (aka… quand tu abats ton poing sur une surface et que cette surface c’est ton visage ben tu ressens un coup sur ton visage – CQFD) ou que c’était comme ça par jeu.
Je n’y ai plus repensé depuis.

Le lendemain, pour cause de réunion tardive taffesque, je suis arrivée bien après le coucher du lardon et j’ai écouté le George m’énumérait sa journée et leur soirée entre hommes.
Et là, le George qui me lance, entre le fromage et le dessert, « Au fait… Il a fait un truc qui m’a peiné… Il s’est tapé le visage« .
C’est là, que mon estomac s’est vrillé.
J’avoue au George que le Plumeau avait fait exactement la même chose avec moi la veille.

On reste interdit.
George rajoute qu’en plus ça l’avait fait rire

Le lendemain matin, Plumeau réitère pendant que je le change. J’intercepte sa main, lui explique que je n’aime pas qu’il fasse ça et qu’il se fait mal. Il râle parce que je le contrarie. En fait, il ne se tape pas fort mais c’est très perturbant.

J’en ai bien entendu parlé au personnel de la crèche qui n’ont pas noté ce comportement. Donc il ne le fait qu’avec nous…
Pour elles, c’est peut-être une passade. Je ne dois pas sur-réagir sinon il va persister. Elles me conseillent de transformer son geste en une caresse. Il est possible aussi que cette passade/expérience masochiste cesse une fois qu’il se sera réellement fait mal.

J’ai également recherché sur Internet et j’ai découvert, à ma grande surprise, que ce comportement masochiste est assez courant (20% des enfants de cet âge, surtout les garçons, se tapent). Ça porte même un nom : cela s’appelle la krouomanie.

Il y aurait cinq raisons qui expliquent ce comportement :

  1. le besoin de réconfort : l’enfant cherche à se calmer et à s’apaiser. C’est une manière de décharger les tensions.
  2. il a mal et cherche à calmer sa douleur (en cas d’otite par exemple)
  3. sa manière à lui d’exprimer sa frustration et comme il ne parle pas c’est la seule façon qu’il a trouvé.
  4. attirer l’attention sur lui. Là, aussi, comme le point précédent, il ne parle pas donc c’est la seule manière qu’il a trouvé.
  5. un problème sous-jacent de comportement (pas forcément l’autisme même si ça nous fait furieusement penser à ça).

Ce weekend, en voyant le Plumeau bien parti pour se retaper le visage, j’ai donc suivi le conseil des puéricultrices en restant calme et en ne lui montrant surtout pas que ça me contrariait. J’ai attrapé sa main et je lui ai dit « Puisque tu veux jouer, je vais te montrer quelque chose ». J’ai transformé son geste. Je lui ai fait taper ses deux mains l’une contre l’autre en rythme.

Ça l’a beaucoup amusé. Il a complètement oublié depuis de se frapper, et joue à faire bravo en rythme (ou presque) avec ses petites mains. Je trouve que lui apprendre les rythmes, ça tombe bien, il commence à comprendre qu’on peut produire des sons à différentes vitesses. D’une pierre deux coups.

J’essaye aussi de rattraper le temps perdu où pendant trois jours il ne m’a pas beaucoup vu et j’avoue que j’ai eu beaucoup de mal ce weekend parce qu’une vilaine sinusite s’est invitée ces derniers jours. Comme le Plumeau a été quelque peu perturbé par mon absence, il me l’a fait payée en hurlant d’angoisse à plusieurs reprises les deux nuits de samedi à dimanche et de dimanche à lundi ce qui n’a rien arrangé pour retrouver la forme… Bref. Physiquement, je déguste.

Retenons que le comportement masochiste du Plumeau était sûrement une passade pour attirer l’attention sur lui et que c’était fort logique puisque, George comme moi, étions moins disponibles (sauf pour les soins élémentaires de base) à cause du rythme effréné de nos boulots respectifs. Mais les vacances approchent et, avec elles, j’espère qu’on arrivera à retrouver un peu de sérénité.

Les cadeaux de Noël sont presque prêts. Le Plumeau va être horriblement gâté. Le petit sapin de Noël va crouler sous les cadeaux lardonnesques. Côté adulte, on reste sobre : le George va m’offrir les deux premiers tomes du trône de fer et je compte lui offrir des écouteurs pour passer plus vite les 3h de transport quotidien.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

11 commentaires sur « Plumeau maso »

  1. Rho comme ton billet me parle, ma fille née le 21 novembre 2013, frappe sa tête sur le matelas depuis quelques jours. La raison ? Les pompiers sont venus mercredi et jeudi soir pour des malaises du papa (hypoglycémie et convulsions). Gestion de son stress ? Mal de dents ? Pff, inquiétant quand même… courage !

      1. Merci, examens en vue pour mon mari. Ma fille va mieux, elle a beaucoup dormi. Comme je le lisais, il est dur de ne pas intervenir malgré le risque d' »installer » le geste (arrêter de respirer, se frapper etc…) et puis selon notre humeur et les circonstances…Ah la la…Joyeux Noël à vous 3 !

  2. Heureuse que ce ne soit que passager… Tu te doutes que mon sang n’a fait qu’un tour… Mais bon vu que tu n’as jamais evoqué les autres signes que je connais pour le Plumeau (regard…), zou non ce n’est que passager… Il t’en fait voir le Plumeau… Des bises

  3. Ton article m’a beaucoup intéressé parce que Jade (et de ce fait Rose) fait ça tous les jours depuis 2 semaines environ. J’opte pour la douleur (otite) à tenter de calmer… Je ne sais pas. En fait, je n’avais pas encore googlisé à ce sujet. Merci!

  4. Nos enfants ont fait ça aussi. Le grand a même toujours tendance à le faire pour faire rire sa soeur (il a 7 ans et elle 4), comme si c’était une super blague de se mettre des coups sur la tête en faisant le pitre. Ils ont tendance à faire ça quand ils sont excités comme des puces. Et ça les fait effectivement marrer.
    Bref, je les ai vus faire tous les 2 et ça ne m’a pas plus inquiétée que ça (pourtant je suis une stressée), quand aucun autre signe n’est là c’est une phase courante chez les petits enfants, du domaine de l’expérience apparemment. Bien sûr ça ne fait pas plaisir aux parents (un peu égoïstement je me dis que si je passe mon temps à les protéger des coups et autres chutes, c’est pas pour qu’ils s’amusent à se taper la tête contre les murs!!) 🙂
    C’est une bonne idée d’avoir détourné ça en « bravo en rythme », ça met l’ambiance en plus.

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s