Publié dans Des choses et d'autres

Petite forme bis et ter

Petite forme bis : inflammation de la cornée sa race !

Suite à un œil gauche tout rouge, gonflée et hyper douloureux, je suis partie faire un tour aux urgences au quinze-vingt lundi matin au lieu d’aller au boulot. Le quinze-vingt pour les non-parisiennes c’est LE centre des urgences ophtalmiques.

Et là, ce fut la cour des miracles, une attente de 5 heures, un personnel désagréable et… 30 sec – montre en main – de consultation pour un diagnostic lapidaire : « Z’avez rien, c’est une inflammation de la cornée. Je vous donne des gouttes. Maintenant dégages !« 

Nooon sans déconneeeeer ??? Pu@a** t’as fait des années d’études pour pouvoir me dire ça !

Les urgences au quinze-vingt c’est l’enfer et damnation. On n’hésite pas à t’envoyer paître si tu oses demander un renseignement. On t’explique sans sourciller « que t’avais qu’à être là quand on t’appelle et que on va prévenir que t’es revenue et que le médecin décidera s’il veut bien te recevoir… » On répond volontairement, complètement à côté, aux interrogations légitimes d’une patiente âgée et pour couronner le tout, on lui demande de payer un café en retour comme si ce service rendu était un supplément de ce qui relève de ton travail c’est-à-dire renseigner… Un café à 4€ s’il vous plaît sinon ce n’est pas drôle.

Je vous rassure, la vieille, au bord de la dépression, a rétorqué d’une voix blanche que sa petite retraite ne lui permettait pas de payer un café à 4€.

On marche sur la tête…

Petite forme ter : poussée dentaire SA RACE !

Après mon passage aux urgences et une journée chômée, je suis partie chercher le fruit de mes entrailles (doublée de la procréation assistée à laquelle j’ai honteusement bénéficiée aux frais du contribuable qui, lui, n’a pas de verrou inconscient qui l’empêche de procréer normalement, madame !) à la crèche.

Ce dernier était bavant, hurlant et rougeoyant. Les dents.

A ce moment-là, je ne me suis pas inquiétée.

Finger in the nose la poussée dentaire ! Me suis-je dis. Il a déjà 4 dents. Une pipette de camilia et le tour est joué.

Une heure plus tard, malgré le camilia, je lui file du doliprane.

Ce n’est pas une dent de lait qui pousse, c’est carrément les canines d’un molosse ! D’ailleurs il bave comme un molosse.

bavouille

A minuit, l’enfant ne dormait toujours pas. Mais surtout, il hurlait. Des cris d’un petit porcelet qu’on égorge ou d’un chaton qu’on étripe (vous avez le choix de l’animal et du mode de mise à mort).

Même le coucher dans le lit parental n’y a rien fait.

Alors, on a fini par lâchement l’abandonner dans son lit avec une veilleuse et par fermer la porte. Le Plumeau s’est endormi. Enfin. Pour se réveiller à :

  • 2 h du matin toute sirènes hurlantes
  • Puis 5 h du matin toutes sirènes hurlantes
  • Ne se rendormir que vers 8 h (après un biberon, un suppositoire de doliprane)

Bref. Avant je trouvais que les poussées dentaires avec douleurs, fièvres et pleurs stridents sans discontinuer c’était plutôt du domaine de la fable.

Oui, j’ai osé penser ça.

Et, il fut un temps, en tant que bonne infertile aigrie, où j’ai même pensé que les mamans, elles en rajoutaient pas mal pour se faire plaindre.

Mais ça. C’était AVANT.

N.B. : Et sinon, à part ça, tout va bien. Je n’ai pas envie de me plaindre. Je n’en ai pas le droit. Ce post est plus là pour faire de l’auto-dérision sur mes problèmes de riche (tout en dénonçant l’accueil aux urgences surtout pour les personnes âgées qui sont perdues et démunies et peu aptes à se défendre).

N.B. 2 : Aujourd’hui, le 15 octobre, c’est la journée du deuil périnatal. J’ai une énorme pensée pour l’une d’entre nous (ayant appris la triste nouvelle hier soir). Alors, mes histoires d’oeil rouge, de poussée dentaire, de molosse. Tout ça. C’est du pipi de chaton, hein !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

8 commentaires sur « Petite forme bis et ter »

  1. Alors l’homéopathie ça marche plutôt bien chez nous : 3 granules de chamomilla matin midi et soir et tu peux même lui masser les gensives avec du doliprane en sirop.
    Bon rétablissement pour ton œil et toute les pensées pour la personne dont tu parles à la fin de ton article.

  2. Alors, ici, la poussée dentaire avec fièvre, hurlements, bave aux lèvres et autres joyeusetés, on n’a pas connu… Oui, on peut me taper dessus en disant que ce n’est pas juste ! 🙂
    Bon, on a d’autres choses pour se sentir au bord de la crise de nerfs 😛

    En ce qui concerne les urgences de cet hôpital, que je ne connais pas (non Parisienne oblige), que dire? Que des baffes se perdent? Que l’ophtalmo, là, est un abruti catégorie 1? Et que la petite Mamy elle me fend le cœur 😦 (bon j’espère aussi que ton œil va mieux, là).

    Mais tu as raison…tout cela est finalement dérisoire, face à la douleur, celle que tu évoques, à la fin de ton article 😦

  3. Je connais pas encore pour les dents mais les quinze vingt je connais bien…
    Une fois on m’a dit c’est rien. Et en fait après avoir vu un ophtalmo avais un cil qui rentrait dans l’oeil. Ils avaient rien vu. Mais quand j’y suis retournée. On m’a pris en urgence pour irm. Puis envoyée direct à l’hosto. Et là j’ai été bien prise en charge
    Même si ce fut long quand même …

    1. Et bien ton témoignage me fait dire que j’ai bien fait de prendre rdv avec ophtalmo. Il faudrait écarter l’hypertension oculaire. Mais bon je n’ai mon rdv que dans un bon mois !

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s