Publié dans Des choses et d'autres

Et c’est qui la grosse relou qui va ramener son gosse au bureau ? Qui ?

Au commencement, il y a fort longtemps, quand je suis arrivée dans ce bureau, je me voyais déjà très vite en cloque et puis ramener fièrement mon lardon pour le présenter.

Je sais, je mérite des baffes…

Mais ça, c’était AVANT !

Puis, il y a eu l’OATS sévère, les années de PMA et l’aigritude qui va avec.

Alors, quand je voyais un(e) collègue se ramener avec son gosse, ça m’agaçait au plus haut point, je claquais fermais ma porte, je faisais silence radio et si le(la) moutard(e) se montrait bruyant(e), je maugréais toute seule face à mon écran.

Puis surtout, je me disais à moi-même… « Jamais, si ça marche un jour, je me ramènerai avec mon gosse, MOUAAA ! Jamais !« 

Quand je suis tombée enceinte (non, là, ça a foiré) Quand j’ai enfin obtenu une grossesse, je continuais à me dire que Jamais ô grand jamais je me ramènerai avec le lardon.

Quand le Plumeau est né, je suis restée campée sur cette position.

Et puis, j’ai repris le chemin du bureau. Des collègues ont émis le souhait de voir le Plumeau en vrai et pas que sur les photos du faire-part. J’ai dit que j’allais y réfléchir.

Et finalement, j’ai décidé de me la jouer grosse relou qui ramène fièrement son gosse parce que :

  1. Je suis la dernière du service (et même du bâtiment) à avoir pondu (à part les fraîchement arrivées et célibataires). Elles sont toutes passées avant moi et elles auraient même eu le temps d’en pondre un 2ème voire un 3ème. Donc des gosses et des gros ventres j’en ai vu défiler. Maintenant  c’est le tour des autres (celles qui ont pondu) de voir subir ma descendance.
  2. J’ai subi les « Ohhhh comme elle/il est trognon(ne) ! » et les sourires béats des collègues devant les petites merveilles.
  3. J’en ai rêvé de ma petite gloriole de génitrice sur mon moutard (il fut un temps), alors pourquoi pas ? Une juste revanche. Et puis, en plus, on me l’a quémandée le Plumeau, alors je m’exécute (quelle mauvaise foi et quelle  bonne excuse ! Vous en conviendrez).
  4. Et puis, c’est l’été, c’est relâche et c’est un des rares moments (hormis la période de Noël) d’emmener son gosse au bureau sans trop gêner.
  5. C’est l’occasion de revoir une ancienne collègue qui va fondre devant le Plumeau et qui vient nous rendre visite juste pour l’occasion.
  6. Last but not the least dans les excuses bidons pour ramener le moutard au bureau… Plumeau a rendez-vous à l’hôpital des enfants au service dermatologie … et comme c’est pas loin du bureau…

Bref, j’emmène le Plumeau au bureau pour le présenter tel un royal trophée et  je vais me la jouer grosse maman relou qui-est-trop-trop-fière-de-son-bébé-d’amour.

PMette, t’as le droit de me conspuer.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

8 commentaires sur « Et c’est qui la grosse relou qui va ramener son gosse au bureau ? Qui ? »

  1. 😉 Tu m’as fait sourire, comme toi cela me semble inconcevable, tout pareil, et pourtant il ne faut jamais dire jamais semble-t-il. Bon amusement au Plumeau et à la Plume !
    Bises

  2. Mais t’as bien le droit à ton moment de gloire ! Pour une pmette c’est pas un moment très simple à gèrer mais le monde peut pas se arrêter de tourner, et je suis sûre que si tu identifiais une potentielle pmette tu serais pleine de délicatesse. Bises.

    1. Et bien figures toi que je suis sûre que je devais bien être la seule pmette du bâtiment donc… Aucun scrupules. Mais bon. Rebondissement de dernière minute : plumeau est encore malade et moi j’ai la crève donc on risque de zapper ce moment de gloire…

    1. J’en suis revenue. Normalement il était prévu que je reste quand même un peu et plumeau aurait fait sa sieste dans la poussette. Mais j’ai la mega crève et je devais quand elle l’emmener a l’hôpital (ce périple pour s’y rendre vaut un article a lui tout seul). Une fois consultation passée Ben j’ai quand même fait un petit crochet a la cantoche du boulot pour lui filer son bib et manger un peu. Now, Je vais tenter de me faire arrêter avec un médecin que je connais pas vu que mon médecin traitant n’est pas là. Bon avec de la fièvre et un gros mal de gorge j’espère que ça la fera

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s