Publié dans Des choses et d'autres

Les voies de la ressemblance sont impénétrables

Tiens… justement à propos de mon dernier article, ou plutôt pour y faire suite, une voisine m’a un jour balancée que je devrais absolument faire un deuxième enfant parce que « c’est quand même important de laisser sa marque… » (1)

ça, c’était juste après le « Rhoooo, c’est tout le portrait craché de son père ! »

Sous-entendu : il n’a rien pris de toi, ma pauvre !

(1) Ce qui constitue encore un autre argument débile pour faire absolument un second enfant. Et si le second gosse ne me ressemble pas aussi, je dois faire un troisième ?

Bref, vous l’aurez compris, je vais vous parler de ressemblance.

Mon fils, donc, parait-il, ne me ressemble pas du tout. Enfin… selon un public précis c’est-à-dire tous les membres de ma belle-famille et cette voisine.

Bon, il y a bien ma mère qui a lancé un jour au Plumeau « fils de ton père va !« …

Une amie qui a dit « il a tout le haut du visage de George… Donc le bas, ça doit être toi ! » (le bas c’est limité quand même. La bouche et le menton… Well Well Well)

Et puis, même moi, je m’étais résignée à n’avoir été qu’un simple réceptacle d’enfant pendant 9 mois et n’avoir laissé aucune marque.  Mes gènes ont préféré se taire.

J’ai même, à un moment de déprime, douté que cet enfant soit réellement le fruit de mon ovocyte ponctionné et du spermatozoïde du George. Et si ils s’étaient trompés les gars au labo ? Bah oui ! L’effet combiné du baby blues et de l’énervement que le Plumeau suscitait chez moi…

Bref, même si en de rares occasions, j’avais l’impression qu’il semblait avoir les mêmes expressions que j’avais petite au même âge sur des photos qui me revenaient en flash back (à moins que ce ne soit mon esprit tordu qui inventait un vague souvenir de photo histoire de panser mon amour propre), je m’étais faite à l’idée que ce bébé, parce qu’il était un garçon, ressemblerait forcément qu’à son père.

Si bien que lorsque certaines PMEttes et ex-PMEttes ayant vu le Plumeau m’ont lancé un « Rhoo, il te ressemble ! il  a tes yeux ! » ben je me suis dis qu’elles devaient me mentir pour me faire plaisir. Je rétorquais en général que justement les yeux c’est ce qui nous différencier le plus : j’adhère encore au fait que le Plumeau a hérité de mon bas de visage (soit le menton et la bouche, le reste c’est son père).

Et puis le Plumeau a beaucoup changé en quelques mois. Il est devenu encore plus clair et plus chevelu qu’il ne l’était. Ses cheveux ont viré au blond vénitien et ses yeux sont devenus noisettes/marrons et sa peau est très claire (il va prendre des coups de soleil ce gosse c’est sûr). Il se trouve que naturellement je suis blonde foncée avec des reflets dorés et que j’ai des yeux marrons et avec un teint assez clair. Le George est châtain foncé avec un teint mat.

Alors quand j’ai soulevé ce point au George, devant une de ses sœurs, il s’est mis en colère.

Et la sœur qui renchérit « Oui, mais George il était blond exactement comme ça quand il était petit » (oui bah moi aussi j’étais blonde petite…), « Plumeau il  a les mêmes yeux, il a la même bouche, il a le même menton… » (ah bon ? Je croyais que le menton c’était moi ! Autant pour moi alors…) « Ah mais par contre, il n’a pas le nez, hein ! George a toujours eu le nez bien fin, ça peut pas venir de son côté » (notez que le nez de Plumeau semble déjà déranger la belle-famille… Ben oui, il a un nez de caractère c’est pas un petit nez retroussé, donc le corollaire c’est que le « nez moche » c’est de moi qui l’a hérité. Sympa…).

Bref, ces histoires de ressemblance ça me daille (comme on dit chez nous, spécial poke à Adelles). Objectivement, je ne vois pas comment on peut dire qu’un enfant ressemble plus à l’un ou à l’autre au stade de nourrisson. C’est tout rond un bébé, les traits ne sont pas encore affirmés, et ça change si vite !

Donc maintenant quand une connaissance me balance « Qu’il est mignon, c’est tout son père hein ! » vite suivi par un « Euuuh enfin, il a pris des deux, bien sûr ! » sur un ton gêné, je ne dis plus rien, je souris poliment.

Et puis, un jour, à la crèche, alors que j’allais poser le lardon sur le tapis, une maman m’a sourit  et s’est exclamée « Oh ben vous ne pouvez pas le renier ! Il vous ressemble c’est fou !« 

Bon… moi je dis que les voies de la ressemblance sont impénétrables…

 

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

32 commentaires sur « Les voies de la ressemblance sont impénétrables »

  1. Comme tu disais, ça change tellement, et il est encore tellement jeune!! Et honnêtement, quel intérêt de savoir ce qu’il a de toi ou de George??
    Pour te donner un exemple: petite, j’étais le portait craché de ma mère, maintenant, j’ai davantage de mon père.
    Alors les histoires de ressemblances, de ma part, tu pourras dire à ta belle famille et à ta voisine qu’on s’en tape et qu’ils peuvent se les mettre où je pense! Que d’empêcheurs de tourner en rond!!

    1. C’est vrai que ça change un enfant et de jour en jour. L’autre jour le George m’a glissée que « le Plumeau quand il dort c’est tout moi »… Il se trouve que j’étais au lit avec le lardon qui pionçait tout contre moi 😉

  2. C’est clair qu’elles sont impénétrables…
    Mes 3 garçons se ressemblent énormément paraît-il (oui il paraît parce que pour moi ils sont complètement différents…).
    Et de l’avis général de ma famille, ils me ressemblent, ou plutôt ils ressemblent à mes frères.
    Et de l’avis général de ma belle-famille, ils ressemblent comme deux gouttes d’eau à leur père.
    Voilà voilà…
    Chaque enfant est unique, préservons cela au maximum… Au-delà du physique, leurs caractères sont tellement différents…
    Belle soirée à toi et (je crois que je ne te l’avais pas dit) : Félicitations pour un si joli Plumeau…

    1. Merci pour tes félicitations.
      En effet, j’imagine que tu dois surtout voir ce qui rend unique chacun de tes garçons au lieu de chercher les ressemblances et tu as raison car la part ce qui les rend unique c’est bien la seule chose qui est intéressante en chacun d’entre nous.

  3. je ne sais plus quel sociologue a dit que très souvent les gens cherchaient à trouver une ressemblance avec le père pour assoir sa légitimité…
    mais je pense que dans la plupart des cas le gens sont tout simplement des cons… ton plumeau est une personne à part entière, il a pris un peu de toi, un peu de son papa et il sera lui, un petit d’homme à part entière…
    dans le genre… notre fils est blond comme les blés et tout le monde s’extasie du style « mon dieu mais qu’est ce qu’il est blond! » (bon ya pire quand même…) et ils nous regardent ma femme et moi (ah oui, on est un couple de femmes) et ils rajoutent « mais aucune de vous n’est blonde pourtant!! »
    well well well…

  4. Pfff c’est clair laisse dire, il est encore si petit le Plumeau ! ça change… Et puis moi franchement « ne pas laisser ma marque » je m’en tape complètement !!!
    Quand il est né, tout le monde a dit que Potam était le portrait de son père. Moi ça ne m’a fait ni chaud ni froid, mais je ne voyais pas beaucoup la ressemblance.
    Et puis au fur et à mesure des mois qui passaient, il s’est mis à me ressembler de plus en plus, si bien que sur certaines photos je retrouve exactement ma sœur ou moi toutes petites… La ressemblance passe aussi par des expressions, des mimiques, et puis au final quelle importance ?
    Moi je n’ai jamais conçu le fait de me reproduire pour « faire un petit bout de moi », ou « laisser une trace » ou que sais-je… Je trouve ça bizarre qu’on t’ait dit ça !

    1. Oui tu trouve aussi que c’est bizarre ? En plus, je pense qu’on peut laisser sa marque autrement que de pondre un môme ou plusieurs mais ça on ne te le dit jamais à toi pauvre femme d’où le drame si tu ne peux pas en avoir de môme justement…

  5. Ma belle-mère m’énerve pour ça, à lui avoir collé dans les mains les photos de lui petit. J’ai pris ma vengeance en recherchant des photos de moi bébé, et bilan c’est fou ce qu’elle me ressemble. Pour bien enfoncer le clou et les faire taire j’ai affiché tout ça sur le frigo.

    Moi aussi j’en ai marre qu’on me dise « c’est le portait de son père ». Même ma gynéco qui ne l’a vu que 3 fois. (elle s’est rattrapée en disant qu’elle trouve que tous les nouveaux-nés ressemblent au père puis que ça passe…).

    Pour me rassurer ma mère m’a dit « en même temps c’est l’homme de ta vie non ? donc tu t’en fous qu’elle lui ressemble ! ».

    Heureusement j’ai la cicatrice de ma Csection qui me rappelle que je suis bien sa mère …

    1. Bien vu les photos de toi bébé 😉
      Le truc c’est que j’y ai pensé mais mon album photos de bébé est chez mes parents – bien loin d’ici.
      Heureusement qu’on a notre cicatrice pour nous rappeler que c’est pas un bébé volé lol !

    2. je decouvre ce blog quelques annees apres mais oh comme je vous comprend !!!ma belle mere s’est carrement pointer avec les photos de mon cheri a la maternité pour comparer alors qu’elle n’avait pas encore vu le bébé !!!! et avec le temps bébé est devenu blond comme le papa (et comme moi enfant mais maintenant c’est tres dur le croire etant tres brune adulte) bref ceci pour dire que chaque sortie chaque repas de famille j’y est le droit « quesqu’il ressemble a son pere …. et pour la belle famille ah il est de notre coté en gros tu l’as fait juste pour nous …..

      1. Oui c’est pénible. Encore maintenant, on me dit que c’est le portrait de son père. Apparemment, non seulement je me suis coltinée les piquouzes pour le concevoir, mais je l’ai juste porter en fait.

      2. La vie est injuste (enfin moi , je le vis comme une injustice) j’en ai chier 9 mois et ça fait un an que j’en chie encore à m’en occuper toute la journée et qui a la reconnaissance… papa 😂

  6. ton billet me fais sourire. Parce que ça me fais penser à la bm de ma bs qui tire la tronche parce que son petit fils n’a pas de traits de ressemblance avec leurs traits de famille.
    J’ai du mal à comprendre le besoin de chercher des ressemblances avec l’un des parents, ou les deux, surtout qu’un enfant grandie vite, change vite 😉

    1. Donc si ta bm tire la tronche c’est que la ressemblance avec ton fils est ultra flagrante ! Sinon c’est vrai qu’un gosse ça change vite !

  7. Les ressemblances, c’est la mort, moi je te le dis ……
    Merci pour le « ça me daille », ça m’a expédié directement place Gambetta 😉
    Ici, systématiquement, on nous dit qu’on en a une chacune. Le hic, c’est que ça n’est jamais la même qui nous est attribuée ! Donc, les gens ne sont fondamentalement pas physionomistes et pissétout !!

    1. Rhoooo ! Tu dois être morte de rire. sont sympas ils t’en attribue une des deux, pour moi, ça aurait été aucune des deux lol.
      Antigaïye !

  8. Le belle-famille ça ne m’étonne pas, c’est toujours plus beau quand ça vient de chez eux :s
    Pour les autres, de quoi je me mêle ! Tant qu’il ne ressemble pas au facteur ! Les gens se sentent obligé de faire des comparaisons…
    Mon FIRST comm’ HiHaaaaa ! 😉
    Bises 🙂

    1. 😉
      Et même s’il ressemble au facteur, les autres doivent apprendre à fermer leur g****les bon sang de bois !

  9. Ca fait longtemps que je n’ai pas laissé de commentaire, mais je suis toujours assidument.
    Anecdote de mon côté, concernant ma fille qui « c’est fou ressemble teelllement à son papa » de la part d’à peu près tout le monde.

    Ma belle mère : « oh là là, qu’est-ce qu’elle te ressemble J. (son fils donc) » puis, se tournant vers moi « … sauf les poches sous les yeux, ça M. je crois que ça vient de ton côté »

    Il se trouve que j’ai des cernes naturellement, mais quand même, bim dans mes dents quoi.

  10. Dans ma BF le grand jeu c’est « ohlala c’est tout… » et quand c’est ni son père ni sa mère, ils remontent, jusqu’à 3 générations. Je me suis permise de leur dire qu’ils avaient l’air débiles à parler de gens inconnus dont on se foutait totalement pour une gamine qui change du tout au tout tous les 6 mois (elle n’a même pas 2 ans et demi)

  11. Un, jour ma mère a dit à une voisine que sa fille ressemblait beaucoup à son mari (de la voisine). Et là, la voisine a répondu : « ça se peut pas, il n’est pas son père. ». Ma mère a ravalé trois fois sa salive et s’est promis de ne plus faire de remarques sur ce sujet. Nous, ses enfants, avons profité de cette expérience périlleuse et surtout de sa conclusion. Ne rien dire…

  12. pfff je connais ça, pour la BF mes filles ont tout pris chez eux, sauf le mauvais caractère parce que « leur papa était un amour de petit garçon toujours très sage…. »
    Mais la palme revient à ma voisine qui voyant ma dernière blonde avec des yeux bleus : « ooohh mais comment ça se fait, vous et votre mari êtes bruns aux yeux marrons… ça vient d’où ses yeux bleus et cette blondeur ? » « du facteur » lui ai-je répondu avec un grand sourire ! paf dans sa tronche !

  13. Aaaaaaah la ressemblance ! Hélas mille fois hélas, ma fille a la bouche, le menton et les grimaces de ma BS…hélas ce n’est pas une blague, parce que côté grimaces, elle en fait, ma BS. Elle a le caractère de son papa (mille fois hélas aussi) : colérique, trèèèès colérique (tout en étant adorable et très câline aussi).
    Et ça tout le monde dans ma BF en est conscient et fier. Aaaaah, ça c’est une vraie XXXXXX ! (ah, on a fait des faux à un moment donné?)
    Par contre qu’elle ait mes yeux, et que tout le haut de son visage, ses cheveux , oui, ça, c’est moi, photos de bébé au même âge à l’appui (chez mes BP faut prouver avant de parler, sauf quand ils parlent d’eux), et bieeeeen….tout le monde hésite avant de dire « ah? oui, sans doute, on voit mal ».

    Bande d’abrutis. Quand je suis dans ma famille j’entends « elle a tes yeux, les mêmes cheveux que toi à son âge » et « mais la bouche c’est son papa, non? ». Devrais-je donc dire que chez moi on a une vue correcte et de l’autre côté, de la mozza dans les yeux?

    C’est bassinant quand ma BM se balade avec elle car ensuite elle raconte « aaah, Madame Y a dit que c’était tout ma fille, Monsieur D à dit que c’était tout mon fils ». Et toute ma main dans ta face, tu la prends quand, hein?

    Je me souviens à l’école primaire j’avais une copine, une petite fille adoptée, certes blonde comme son papa, mais aucun trait du visage en commun avec ses parents. Et d’entendre la dame qui livrait les repas de la cantine dire en la voyant : « aaah comme elle ressemble à ses parents, cette petite blondinette ! surtout sa maman ». Les voix de la ressemblance sont impénétrables… Et les gens parfois bien stupides 🙂

    1. En tout cas, ce qui est bien c’est de lire tous les commentaires de ce post où je découvre pléthore d’anesdotes au sujet des ressemblances. Tes BP ils sont spéciaux !!

  14. Bah, moi j’avais vraiment les boules jusqu’au 6 mois d’A. Elle ressemblait (vraiment, hein, je pouvais pas le nier) à son père, et j’avais quand même juste un peu envie de dire à ceux qui me le rappelaient avec force que j’avais participé (et un peu chié, aussi).
    Puis, au fur et à mesure, faut bien avouer que la demoiselle est devenue mon portrait craché, si ça peut te rassurer…
    Ce qui a fait dire à ma BM (que j’aime d’amour) (…) : bon hé bien espérons que la suivante ressemble à son papa!
    Ça fait toujours plaisir… 😉

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s