Publié dans La chronique féline

Chronique féline #5

Oulala… ça sent la poussière par ici. Faut dire que j’ai été bien malade. Comme je vomissais tous les jours, La Mère m’a amenée chez le véto. Pour mon plus grand déplaisir. Après auscultation, piqûres et autres palpations, je me suis retrouvée avec un traitement à la cortisone pour traiter, je cite, « une inflammation de mon tractus digestif ». Bon, moi, je m’en tape du médicament. Surtout qu’il est bon à manger. C’est appétent et ça arrangeait bien La Mère vu qu’elle partait pour le Sud et me laissait sous la responsabilité de Lui, qui aurait été bien incapable d’enfourner un cachet dans ma gueule.

Bref, je vais beaucoup mieux. Rassurez-vous.

Côté actualités sur le Machin, justement, comme il est parti avec la Mère, j’ai pu profiter d’un repos inégalé à ce jour depuis sa venue au domicile. Lui aussi, en a profité des nuits longues sans hurlements… Mais bon, ma Mère m’a manquée quand même.

Quand ils sont revenus du Sud, la Mère et le Machin, j’ai vu que ce dernier avait un quelque chose de changé.

D’abord, premier choc : il sourit.

Il sourit même tout le temps. La Mère et Lui fondent devant son sourire qu’il faut bien qualifier de niais quand même.

Et surtout, j’ai trouvé que les yeux du Machin étaient différents. Ce n’est pas seulement la couleur qui s’est assombrie. Un quelque chose en plus que j’ai mis un petit moment avant de saisir…

Le Machin voit.

Oui, il voit réellement. C’est miraculeux !

La Mère a dû l’amener à Lourdes en pèlerinage…

J’en ai pour preuve que Le Machin s’est mis à suivre des yeux les objets qu’on agite, et surtout à fixer du regard La Mère et Lui, extatiques (il leur en faut peut, mais bon, la cécité étant résorbée, je pense qu’ils peuvent aller déposer un cierge à Notre Dame…)

Un soir, sur le canapé, alors que La Chose était sur les genoux de la Mère en train de manger son truc en plastique…

Entre parenthèses, je n’ai toujours pas saisi en quoi ces objets en plastique pouvaient être nourrissants.

Je disais donc, un soir, la Chose s’est mise à me fixer… Moi !

Oui, MOI !

Et la prochaine étape, c’est quoi ? Il va me pourchasser pour me manger ?

En fait, c’est moi qui devrait allumer un cierge à la cathédrale pour demander la protection divine… Au fait, ça existe un saint pour les chats ?

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

10 commentaires sur « Chronique féline #5 »

  1. Saint Félix ! Et profites-en, c’est bientôt sa fête 😉
    Allez, t’inquiète pas, il ne va pas te manger, tu as trop de poils… Mais il tétouillera peut-être ta queue si tu restes trop près ! lol
    En tous cas, ravie que Le Machin ait évolué !

  2. fais gaffe quand mm parce qu’ici les machins ils aiment essayer de m’attraper par la queue, et je me fais pourrir si j’ai le malheur de vouloir envoyer une pate mm sans griffe ou mordiller pour me défendre

    1. Tu ne connais pas la meilleure… La mère a zappe le nettoyage de mon bac a litière et je lui ai fait remarqué en me postant devant et en affichant un regard courroucé. Là elle me répond qu’elle sait mais qu’elle est occupée à cause du Machin. Suis dégoûtée

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s