Publié dans Mode dinde activé

Une fête des mères pas comme les autres… #annonce-de-dinde #2

Dimanche dernier, c’était la fête des mères.

Bizarrement ça ne m’a jamais fait grand chose la fête des mères. Peut-être parce que chez moi (dans ma famille), on n’y a jamais accordé trop d’importance.

D’habitude, je passe un coup de fil rapide à ma mère et bien souvent je la dérange parce qu’elle fait son marché ou son jardin même si au fond elle est contente que j’y aie pensé.

Après le traditionnel « bonne fête maman » ou « au fait… Bonne fête ! », on change de sujet. Elle me raconte sa vie. Je raconte la mienne.

Pour le cadeau spécial fête des mères, c’est généralement couplé à celui de l’anniversaire qui n’est pas bien éloigné de la fête, voire de l’anniversaire ET de Noël ! 😉

Il n’y a donc jamais eu de retrouvailles familiales devant un repas dominical spécifiquement pour cette occasion.

Si bien, que cette fête n’a qu’une importance assez relative dans ma famille.

Ce qui fait qu’en PMA, cette fête ne m’a jamais pesée personnellement (malgré tout j’ai énormément compatis avec les PMEttes qui vivent cette journée comme un cauchemar).

[Ce qui n’est pas le cas de mon anniversaire (« encore une année sans enfant… » « Bientôt la ménopause et l’espoir d’avoir un gosse qui s’amenuise ») ou des festivités de Noël (« Noël, LA fête des enfants ! Tu n’es tellement pas à ta place… »,  « Noël c’est sooooo tendance pour faire SON annonce de pregnant bitch »).]

Mais cette année, la fête des mères, j’ai décidé d’en faire LE jour pour faire mon annonce de dinde (histoire de changer de tendance pregnant bitch, j’en conviens) à ma famille.

J’aurais pu choisir l’anniversaire de ma mère, qui rappelons-le est assez proche de la fête, ou encore celui de la fête des grand-mères (ce qui aurait été plus approprié).

Bref !

J’ai envoyé un texto à ma mère avec le message suivant :

« Bonne fête maman ! Au fait, je t’ai un peu (beaucoup) menti. Je n’ai jamais acheté les billets d’avion pour les USA. On ne part pas encore cet été faire notre voyage de noces. Mais c’est pour une bonne raison. Par contre, l’an prochain, on y part à … 3.

Un bébé va venir occuper la chambre d’amis à partir de fin novembre »

J’ai ensuite inséré la photo de la dernière écho du bestiou.

La réponse s’est faite 2h plus tard (le mobile étant en train de charger dans une autre pièce).

Mes parents étaient aux anges et ils n’ont pas pu résisté : ils ont envoyé la photo de l’écho à mon frère.

S’en est ensuivi une longue conversation où il a fallu raconter les événements de ces 4 derniers mois : la FIV du George, la PDS positive, la bonne évolution du taux, les échos, les décollements, le tri-test superbe, un bestiou récalcitrant à la mesure de sa clarté nucale.

Cette nouvelle tombait à pique. Mes parents ayant un petit moral ces derniers temps. J’ai appris par la suite qu’ils ne m’avaient jamais vraiment cru quand je leur avait annoncé mon arrêt définitif de la PMA l’été dernier.

Quant à mon frère, il n’y croyait tellement pas qu’il avait gardé les affaires de bébé de sa fille.

Quand je pense que si ça avait été négatif (vu que j’avais décidé d’arrêter quoiqu’il arrive), je me dis que mon frérot aurait pu attendre encore longtemps !

J’ai donc été grandement étonnée qu’il n’ait pas vendu les affaires de puériculture de sa fille qui a fêté ses 6 ans en mars dernier.

Comme quoi, les gens espèrent toujours…

Mes parents m’ont également avoué qu’ils avaient surveillé mes boissons pendant leur court séjour chez moi (c’était pendant l’attente post-transfert) et comme il m’avait vu boire un bon Bourgogne ils s’étaient dit que « c’était pas encore pour cette fois ». Quelque part, ça pince un peu le cœur de voir qu’ils espéraient toujours. Ils auraient pu espérer en vain pendant des années jusqu’à ce que finalement mon âge avancé n’aurait pu permit aucun espoir.

Bref. Ma famille proche est au courant. Ils sont contents et c’est le principal.

Pour la prochaine fois, je vous dévoilerai à quel point la légende comme quoi la femme enceinte a le syndrome du neurone unique est… VRAI ! (Mais patience…)

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

28 commentaires sur « Une fête des mères pas comme les autres… #annonce-de-dinde #2 »

    1. Je te rassure après je vivrais des fêtes des mères pourries parce que l’homme pourra être un goujat aussi. Mais pas grave on se retrouvera pour picoler des mojitos avec nos lardon(ne)s 😉

  1. Pour moi aussi le plus dur c’est la date de mon anniversaire, même si je suis encore « jeune » pour les gygys PMA.
    Bravo pour cette annonce en tout cas, la fête des mères aura une toute autre saveur pour toute la famille maintenant !

  2. c’est une jolie annonce et oui la famille garde espoir pour nous, c’est dingue non???? Quand au syndrome du neurone unique j’ai hâte que tu racontes…

    1. Plein de personnes de ma connaissance en fait, notamment les fameuses « voyantes » qui l’avaient vu dans leurs cartes ! LOL !

  3. Chouette annonce ! La fête des mères qui devient pour la tienne grand-mère ! C’est touchant de voir tant d’espoir et que les petits habits vous attendent ! Bisous

  4. C’est marrant comme ça peut être différent pour chacune d’entre nous…Moi j’ai bondis de rage quand ma mère m’a avoué qu’elle avait annoncé ma grossesse à mon frère, je voulais le faire moi, et en face à face. Pas au téléphone, ni par sms, ni par mail, mais « en vrai », quoi. J’attends le plus possible de voir les gens pour leur annoncer, je trouve ça important.
    Mais peut-être que pour toi ça n’est pas si important? Tu es loin (géographiquement) de tes parents?
    Bref, au final, l’important c’est que tout aille bien et que ton entourage se réjouisse pour vous. C’est vrai que cette attente est souvent partagée « dans l’ombre » par la famille et les amis. Tout le monde nous a dit:  » on n’osait plus espérer… » et ça m’a touchée.
    Contente de voir que tout va bien. Bises

    1. Je suis loin géographiquement d’eux. C’était plus facile pour le cacher. Effectivement ça ne m’a rien fait que ma mère le dise à mon frère. C’est tellement énorme !

  5. je suis comme toi, je n’accorde pas beaucoup d’importance à la fête des mères. Et d’ailleurs si dimanche je n’avais pas eu la mauvaise idée de faire un test de grossesse (négatif), ç

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s