Publié dans A propos de nulliparité, A propos de Positive Attitude

Pensée positive en PMA (mais est-ce que ça sert vraiment à tomber en cloque) #2

Pensée positive en PMA à J13 – the D Day :

George et moi, nous levèrent aux aurores (5h55) pour être au labo E-ylau à 7h00 pétantes. Jusqu’à présent. Rien de nouveau par rapport aux précédentes IAC, hein !

La différence, c’est que j’ai eu l’impression d’avoir fait ça toute ma vie. Me lever aux aurores pour emprunter le périphérique et aller au labo. C’est fou, comme on prend vite des habitudes. Et les habitudes, c’est bien. Quand il n’y  a pas de nouveauté, c’est moins stressant. Donc, c’est dé-ten-dus du slip que le George et moi sommes entrés dans le labo. Après les formalités administratives, le George est parti faire sa petite affaire. Et tout ça, dans un grand esprit zen. D’abord, parce que le George est toujours zen et confiant (contrairement à moi) et ensuite parce que pour une fois j’étais zen aussi. Y avait pas de raison, qu’il n’y arrive pas même si on n’était pas trop rassurés concernant la voiture mal garée (un possible stress pouvant le déconcentrer). Allez comprendre, dans ce pays, à 6h30 du mat, toutes les places sont prises. Toutes !

C’est dé-ten-due du slip que je me suis rendue avec le kit à foutre collé contre mon ventre sous le manteau chez la gynéco. Cette dernière a bien vu que le kit à foutre était bien chaud et m’a glissé un « Oh ! Vous avez déjà un instinct maternel ! ».

oiseau-manga

[Euh baaah… C’est qu’on m’a dit de garder le kit à… enfin le tube bien au chaud, alors, je suis obéissante et disciplinée]

Bref, c’est presque dé-ten-due du slip que j’ai reçu les 4 millions et des poussières de spermatozoïdes « et avec une bonne mobilité » qu’il paraît dans le dedans de moi « optimisée comme il faut » qu’elle dit la gynéco. Elle le dit, et vu les taux et l’état des ovaires, je ne vois pas pourquoi j’en douterais.

J’ai été invitée ensuite à me détendre encore plus sur le fauteuil de la salle d’attente avant de partir au boulot.

Puis, je suis partie au boulot… Il était 11h15. Détendue, on a dit.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

2 commentaires sur « Pensée positive en PMA (mais est-ce que ça sert vraiment à tomber en cloque) #2 »

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s