Publié dans A propos de nulliparité, A propos de Positive Attitude

Pensée positive en PMA (mais est-ce que ça sert vraiment à tomber en cloque) #1

Préambule :

Je lance une série d’articles « pensées positives en PMA ».

On m’a souvent reprochée d’être négative et que c’est en partie à cause de ça que la PMA n’a pas fonctionné chez moi.

Bien sur, ce genre de réflexion m’agace prodigieusement car il y a eu des moments où j’ai été portée par un grand optimisme et où je sentais que je voyais enfin le bout du tunnel mais… Mais ça n’a pas empêché les patatras (FC, FIV négatives, hécatombes d’embryons, FIV sans transfert).

Alors, l’esprit positif, hein ! Vous savez ce que j’en pense ? C’est de la connerie en barre.

Parce que l’esprit positif c’est peanuts face à la qualité génétique bonne ou mauvaise des gamètes, c’est peanuts face aux protocoles adaptés ou non à votre organisme et c’est peanuts face au facteur chance (vous savez ? Le truc qui est jamais de votre côté).

La « positive attitude » c’est mieux pour vivre l’infertilité mais on peut très bien réussir en PMA en étant au dernier degré de la dépression parce que tous les autres paramètres (cités ci-dessus) auront été réunis. A l’inverse ne connaitre qu’une suite sans fin d’échecs alors qu’à chaque fois on avait la bonne positive attitude et la motivation au summum.

Alors, en cette fin d’année 2012, j’ai envie de jouer. Je vais écrire une série de billets où je vais offrir de l’esprit positif sucré et dégoulinant de caramel et ceci en cours d’IAC.

[Il parait que l’appétit vient en mangeant alors on va dire que l’esprit positif viendra en l’écrivant. Méthode Coué en somme. On verra bien si le fait d’adopter la « positive attitude » fera tourner la roue. Moi, perso, j’en doute]

Alors c’est parti.

Pensée positive en PMA à J11 du cycle :

Je suis partie l’esprit positif à mon monitorage J11 après trois jours de stimulation légère car je savais qu’après deux IAC quoiqu’il arrive il y aura toujours un ovocyte au bout.

Quoiqu’il arrive, insémination il y aura.

Je suis partie confiante car la seconde IAC nous a permis de comprendre qu’il fallait aider un petit peu mes ovaires. Faut un peu pousser les mémères avant J12 quoi 😉

Donc cette fois-ci, j’avais 50 UI entre J8 et J11.

Je suis partie sereine car en réalité je me suis administrée 75 UI au lieu de 50 UI.

J’étais contente car ma crève était enfin terminée et que je retrouvais un peu de pêche.

J’étais même plus confiante encore pour deux raisons :

  1. La première c’est que le taux de réussite est parait-il plus important à l’IAC 3 ou 4 que les précédentes. Un peu comme si le corps apprenait a chaque tentative.
  2. La seconde c’est que pour IAC2, j’ai eu l’impression qu’il y a eu une accroche. Accroche qui n’a pas tenu à cause de la fièvre arrivée 3 jours après les symptômes. Symptômes qui disparaitront 48h après la fièvre. Bref j’y étais presque et ce coup-ci on va croire que l’accroche restera. La gynéco confirmera que la fièvre peut être un abortif.

L’écho confirma que j’avais raison d’être confiante. Endomètre à 8,5 mm et un beau follicule à 19,5 mm a droite. Moins de petits follicules donc de kystes.
Le dosage hormonal à J11 montrera 352 en œstrogène (oui, vous avez bien lu et non je ne me suis pas trompée de touche). Les mémères ont retrouvées un peu de leur jeunesse. Glaire cervicale présente en petite quantité aussi. Dans l’apres midi ce fut plutôt l’inondation. Bref. On partait pour une insémination à J13 au lieu du J15 habituel. Le samedi soir j’ai donc fait mon injection d’ovitrelle le cœur léger.

La suite dans quelques jours…

Et oui, tout est en différé. Ça aide pour pondre un billet positive attitude.

Aller… Pour la forme.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

32 commentaires sur « Pensée positive en PMA (mais est-ce que ça sert vraiment à tomber en cloque) #1 »

  1. ah oui la positive attitude et puis voilà la claque tu te prends que la nature te reviens en pleine face (je voulais écrire gueule mais j’ai pas osé). Je l’ai tellement pris lors de la dernière IAC que j’ai rendez vous chez le doc mercredi pour qu’il me rebooste je passe mon temps à râler, pleurer, je me réveille en pleure la nuit…. Alors je sais pas si je vais encore l’avoir la positive attitude parce qu’au final ça change rien…. enfin pour moi.

      1. je suis obligée de prendre un cycle de pause donc là repos et je reprend après. si la 3 foire gygy veut passer aux fiv et moi je voudrai faire les 6iac et tenter le gonal pour voir ce qui me va le mieux!.

  2. Je suis d’accord, c’est pas parce que t’es super négative que tu ne tomberas pas enceinte. Du temps où je participais encore au forum docti, je pétais un câble sur des hystériques super stressées et super négatives qui tombaient enceinte alors que moi non.
    Bref croisage pour cette IAC 3 !!

  3. ca m’a toujours aussi gonflé cette histoire de positive attitude, parce que meme si tu sais que c’est des conneries, bah insidieusement ca fait culpabiliser…et clairement, la fois ou ca a marché, bah j’y croyais pas plus, et meme moins que les autres fois…
    apres si ca peut te donner de l’espoir, la tentative precedant la reussite y a eu un semblant d’accroche, qui n’a pas tenu, et la suivante, ca a tenu 🙂 et ca a fait pareil a une copine à moi 🙂
    bon courage!

    1. ça démarre toujours bien ! 😉 Mais pour les FIV ça se gâte après la ponction et pour les IAC, ben c’est négatif. On verra pour celle-ci.

  4. Que ça marche ou pas la positive att., on s’en fiche un peu quelque part, non ? en tout cas, je trouve que déjà, ça permet de mieux (bien) vivre au quotidien. Et chaque jour est précieux, chaque jour devrait avoir sa part de magie. Moi qui ai été longtemps déprimée et vais mieux, je vois bien la différence… Tout est plus facile à appréhender.

  5. « Si tu restes positive, tout se passera mieux! » c’est pour moi la même connerie et hypocrisie que « si tu arrêtes d’y penser, ça viendra ».

    C’est fou, hein, comme si d’avoir une poisse pas possible pendant des années, des quantités incalculables de nuits d’insomnie, de crises de larmes et de panique, de mal au ventre de peur, de stress, de colère, d’avoir chaque jour qui passe la sensation que cette situation pourrie qu’on ne mérite pas va perdurer encore et encore…ça aide pour rester positive…

    Quand j’y repense, pendant toutes ces années avant ma fille, j’ai fait du yoga, de la sophro, de l’aquagym (et même du yoga dans l’eau, soyons fous), j’ai refait de la peinture, je me suis jetée à corps perdu dans des animations diverses pour garder la PO-SI-TI-VE attitude… Et tu sais quoi? C’est quand je me suis dit que ma vie était quand même un beau ratage à tous points de vue, que j’ai passé un été de merde, des vacances pourries et noyées de larmes…que je suis tombée enceinte. Ce qui ne me fera pas dire non plus « pour faire un bébé quand on est infertile, faut s’enfoncer la tête le plus bas dans les emmerdes et le désespoir, et ça vient tout seul ». Je dis juste que rester positive, et blablabla, ce sont des paroles de fertiles qui ne sauront JAMAIS ce que c’est de ne pas pouvoir avoir l’enfant tant attendu. Et que c’est gavant….

    Je croise les doigts, pour la suite !

    1. Je suis contente de voir que pour toi bébé est arrivée quand tout paraissait sombre et pourri. Il va falloir l’expliquer ça, aux fertiles ! J’ai vu que ta puce était malade. C’est chiant cette histoire de bronchiolite. J’espère que ça va vite se tasser.

  6. Moi j’ai jamais vraiment compris cette histoire de positive attitude. On m’a souvent reproché d’être négative, perso je me trouve juste cynique et réaliste, mais plutôt positive dans ce réalisme.

  7. J’ai plutôt eu la positive attitude (avec des bas, je suis pas wonder woman !!!) et j’en suis au meme point que toi ! Alors bon si c’était Qu’une question d’attitude, ça se saurait !!! Bises

  8. je suis deg, je n’arrive pas à me connecter ce soir… Pb dans les tropiques ou pb général???
    J’aime la positive attitude, c’est toujours mieux au quotidien!

  9. J’ai utilisé cette expression « positive attitude » sur mon blog mais jamais avec l’idée que ça pouvait changer quoique ce soit aux résultats d’une FIV ou d’une IA. Ce que je pense par contre c’est qu’on peut décider de voir le verre à moitié plein ou a moitié vide. J’ai testé les deux, c’est plus confortable quand le verre est à moitié plein (tu noteras que ça ne m’a pas dispensé de faire une FC pour autant). Bref, positive attitude ou pas, je croise très fort pour cette IAC (et quand même l’E2 est au top). Tu nous expliqueras comment Paris est arrivée sur ton blog?

    1. Pour la Paris, au départ, elle n’a pas voulu me dire comment et s’est mise à me faire la leçon de morale. Puis elle a dit qu’elle connaissait une fille « dans mon cas ». Le monde est petit. Cette fille devait lire mon blog et en a touché deux mots à Paris… VDM

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s