Publié dans A propos de nulliparité

La fin… ou pas ?

Le George et moi on a eu des sacrés ratés en communication…

Fin juillet, alors que j’avais déjà posé depuis belle lurette mes congés, qu’elle ne fut pas ma surprise lorsque le George pose 3 semaines en décalé par rapport à mes congés. Mossieur a donc posé une semaine avant mon début des congés et ne compte pas en poser d’autre pour l’été. Moi, je pensais qu’il en poserait 2 comme moi en aout et une autre en septembre pour une virée en amoureux. Ben non, il n’en a rien fait. Et puis finalement, après moult querelles, on a fini par se décider à prendre une autre semaine en commun : la toute dernière du mois d’aout. Le George a cherché un peu sur Internet et nous a dégotté un petit voyage à Majorque. Une découverte pour moi.

Autre point où la communication n’a pas été notre point fort : la fin de la PMA.

Lui, était persuadé que j’allais remettre le couvert après une petite pause alors que j’avais déclaré formellement sur mon lit d’hôpital (après avoir eu connaissance des 5 malheureux ovocytes et du souhait impérieux du Dr D pour une culture prolongée) que s’il n’y avait pas de transfert, j’arrêtais tout !

En gros, chacun de nous roule en roue libre sans se concerter ou pensant que l’autre est au diapason. Mais en fait, on est diapason que dalle !

Pour lui, c’est juste encore un « petit raté » cette FIV3, pour moi, c’est la goutte de trop

Chacun vit les événements différemment et forcément a une analyse de ces dernières en conséquence…

Moi, j’hésitais entre la grande pause et l’arrêt définitif. Je faisais une croix définitive sur les FIV et je mettais dans un coin de ma tête que « IAC peut-être… »

Lui, il voulait des IAC (ça le titille aussi) et faire encore une FIV et assez vite (en espérant que le Dr D daigne nous mettre des J1 dans le bide puisque apparemment ça marche très bien. Cf PMGirl, Fabienne et Bibika).

Nous avons donc eu une grande discussion. Encore.

Je lui ai même demandé s’il en voulait vraiment d’un enfant. Je lui fait remarquer que ça coutait cher un enfant, que ça foutrait notre tranquillité en l’air etc.

Bref, je lui ai servit tous les contre-arguments possibles et inimaginables pour le décourager à la parentalité.

Notez au passage où j’en suis rendue…

Ben, lui, il en veut un d’enfant ! Incroyable ! Et même pas parce que ses frères viennent de réussir (les 2 BS sont tombées enceintes bien qu’il y en ait eu une pour qui ça s’est arrêté). Parce qu’il le veut. Pour nous.

Quand on a commencé les essais et la PMA, il s’en foutait, il suivait pour me faire plaisir mais depuis la grossesse spontanée, il a goûté au bonheur. Il est accro. Moi, je suis dégoutée. J’en veux plus. Je veux oublier et tourner la page. La FC et les nombreux contre-temps et mésaventures ont eu raison de mon enthousiasme.

Il m’a servi que je le regretterais si j’arrête maintenant.

J’ai rétorqué que je ne voulais plus jamais faire de FIV.

Ça l’a peiné. Il n’imaginait pas que j’en sois rendue à ça…

Face à sa peine, j’ai dit que j’étais ouverte à l’IAC. Lui aussi veut tenter. Alors, on a enfin trouvé un terrain d’entente : les IAC. Je dois donc revoir la Dr Bisounours de la Fille avec qui, déjà, j’envisageais les IAC avant que le spermo du George ne se casse la gueule.

Puis il y a un débat assez ardu sur la FIV. J’ai balancé que je ne voulais pas faire de FIV si c’était pour me retrouver avec des FIV sans transfert et que ça servait à rien juste à me mettre en danger sur le long terme (j’omets les risques d’infections). Je lui donné des arguments qui foutent la trouille : cancer des ovaires, cancer des seins. Des risques pour des clopinettes ? NON !

Alors, il m’a suggérée de voir quand même le Dr D et que cette fois il m’accompagnerait (si j’arrive à avoir un RDV à partir de 18h – c’est pas gagné), qu’on lui poserait tout un tas de questions, qu’on lui imposerait notre choix à savoir des J1 dans le bide.

Sa stratégie : des IAC d’abord avec faibles dosages hormonales puisqu’il s’agit juste d’accompagner mes ovaires et obtenir un endomètre correcte pour une nidification et une FIV (la der des der, promis, juré craché) avec le Dr D pour février 2013 où cette fois, le Dr D a intérêt à nous mettre toute ma production de J1 dans le bide. Qu’est-ce qui a fait que j’ai cédé ?

Parce que oui, je suis faible, j’ai cédé…

Pourquoi ?

  1. Le fait que le George ait raison et que je le regrette un jour.
  2. Le fait qu’il prendra une semaine de vacances pour m’accompagner à 100% durant tout mon traitement (échographie, PDS, ponction et transfert (enfin, on espère)) d’où février plutôt que janvier (en janvier, George ne peut pas).
  3. Le fait qu’il m’ait juré craché que si ça foirait on arrêtait vraiment tout et qu’on se consacrerait à notre voyage de noces.

Voilà, on verra si les IAC c’est possible, je vais jouer franc jeu avec le Dr Bisounours. J’espère qu’elle ne me dira pas qu’au vu des mes mirobolantes réponses aux FIV, il est hors de question de faire des IAC…

Donc pour l’instant, on s’en tient à une stratégie commune après moult joutes diplomatiques. Le G20 n’a qu’à bien se tenir !

Mais la PMA m’a appris une chose. Il y a toujours un grain de sable qui fait que le programme est bousculé à un moment donné. L’an dernier, je voulais déjà faire des IAC mais le spermo du George en a décidé autrement et on a fini avec une embolisation des varicocèles puis 3 FIV (dont 2 sans transfert). Donc, je préfère être prudente.

Les seules choses de sûre sont deux RDV PMA pour septembre/octobre :

  • RDV Dr D pour un bilan de FIV3
  • RDV Dr Bisounours de la Fille

Ah oui ! Je ne vais pas me gêner pour leur poser LA QUESTION qui tue : « avez-vous des patientes de plus de 35 ans avec ou sans pathologie MAIS avec un conjoint OATS qui ont accouché ? » (tomber enceinte ça compte pas car ça finit souvent en FC).

[Question que je vais vous soumettre à vous lectrices PMettes très bientôt sous la forme d’un sondage…]
Je serai curieuse de voir leur réaction et surtout leur réponse.

To be continued…

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

22 commentaires sur « La fin… ou pas ? »

  1. Arf… la communication dans le couple ! On croit souvent que l’autre a parfaitement compris (voire partage) notre position. Et souvent, non…
    C’est bien que vous ayez réussi à faire un G20 qui abouti à un consensus.
    Dans un premier temps, profitez de vos vacances à 2 et pour le reste, je croise les doigts pour que le programme puisse se dérouler comme vous l’espérez !

    1. Et oui le G20 ! Avec un Ninou diplomé bac+5 en sciences politiques, l’image n’est pas superflue. LOL !

  2. Oui moi j’ai plus de 35 ans (38 quand j’ai accouche) d’un mec OATS….
    Alors crois y Ca peut marcher…
    Bon courage

    1. Merci pour ta réponse. Tu ne peux pas savoir à quel point, elle me remonte le moral. Tu pourras donc répondre à mon sondage bientôt (il sera publié incessamment sous peu).
      Merci encore.

  3. je suis ravie que vous ayez pu faire le point sur votre projet bebe et surtout que vous vous soyez mis d’accord ;-), même si c difficile tous ces échecs en pma, toute facon à notre age on a pas le choix c maintenant ou jamais alors autant tout tenté comme ca pas de regrets !!! nous on s’est mis d’accord de tout tenter jusqu’à 40 ans … et si rien ben on avisera …
    bonnes vacances à Majorques !!!!! bisous

  4. Attention dans mon cas ça a marché avec des j1 mais en TEC et franchement j’ai failli insister pour avoir des blastos car je trouvais encore pire de faire un transfert avec des embryons possiblement moisis… C’était juste pour repreciser mon ressenti 😉 sinon je trouve que 35 ans c’est encore jeune… Vraiment!!! Bisous

    1. Il semble en effet que la combinaison TEC+J1 soit la combinaison gagnante. L’idéal serait que j’ai plus de 3 embryons mais c’est pas gagner vu mes ovocytes « tip top »…

  5. Bien contente de lire que vous avez pu remettre les pendules à l’heure. Je pense comme le Ninou que tu pourrais le regretter plus tard si tu ne tentes pas tout maintenant.
    Si tu prends tout ça avec un peu plus de détachement, comme ça a l’air d’être le cas, même à la limite sans y croire, ça sera moins difficile à vivre.

    Bises

    1. Et oui, malgré tout, le vide est toujours là et le gros sentiment d’échec aussi. Je suis obligé de tenter mon va-tout. En même temps, j’en ai tellement marre et je suis tellement démoralisée que j’ai pas envie de rembrayer… Pfff !

  6. Pas toujours facile de se comprendre – c’est vrai, des fois on croit qu’on est en phase, et finalement…. c’est chouette que vous ayez mis les choses à plat.
    Et puis pour les essais, super! Moi je dis, quel que soit votre choix, c’est le bon choix, parce que c’est le vôtre. Aucune situation ne se ressemble jamais complètement, et il y a tellement de paramètres qui influencent les choix des uns et des autres.
    Profitez bien des vacances. Nous aussi on y sera – enfin pas à Majorque, mais en vacances, j’ai hâte!
    Bises

    1. On a beau dire… Même quand l’homme est à ses côtés (et c’est le cas, chez nous), ils sont toujours déphasés. Tu seras en vacances où ?

  7. C’est tellement vrai ce que tu dis ! Parfois on a l’impression d’être sur la même longueur d’ondes, alors que pas du tout ! Comme Kayment, je pense que le plus important est que ce soit votre choix 😉

    1. Oui c’est ça, même si l’envie et l’optimisme n’y sont plus du tout, je suis obligée de le faire jusqu’au bout pour ne rien regretter plus tard.

  8. je viens d’avoir 36 ans et j’accouche dans un mois.
    mon homme est OATS severe et moi RAS au depart! mais au fil des fiv j’ai appris que j’avais des ovocytes de mauvaises qualites. Et puis, miracle, un seul embryon et il a tenu le coup! faut y croire et allez jusqu’au bout pour ne rien regretter.
    c’est evidemment plus facile maintenant, et je te comprends vraiment, je me souviens de ces mois encore douloureux.
    Je pense tres fort a toi!

    1. Merci Allie pour ton témoignage. J’ai l’impression que les FIVs abîment la qualité ovocytaire à la longue. Heureusement qu’il en a suffit d’un seul ! Tu pourras aller répondre à mon sondage qui va être publié ici dans quelques jours ;-).
      Merci de ton soutien

  9. Voici le commentaire de Lola (qui n’a pas réussi à le mettre… Merci WordPress…) :
    Bonjour plume,
    J’ai déjà témoigné dans une de tes pages pour te soutenir et te dire de ne pas perdre espoir. Je ne sais pas si mon témoignage peut vous aider mais mon amh est non mesurable soit 20M… J’ai 36 ans et je suis tombee enceinte naturellement en avril… Bon ok tritest mauvais 1/180 mais à 36 ans il ne faut pas s’attendre à des miracles:( nous avons refusé l amnio car risque de le perdre de 1/100…. Le parcours pour avoir un enfant est vraiment compliqué et comme tu le dis il ne s’améliore pas avec l’âge. Ceci dit, il ny a pas de règles. Beaucoup d’hommes et de femmes ont de très mauvais résultats hormonaux mais ne le savent pas…. Je ne sais pas si ça peu aider mais mon homme à pris du ‘conception homme’ depuis janvier après un an d’essai infructueux et des iac loupées….désolée de vous avoir raconté ma vie mais les gyneco ne croyaient pas en nous (surtout en moi d’ailleurs!). J’avais l’impression que j’etais déjà ménopausée! Et puis autre precision… Les iac m’ont toujours déréglées et après chaque iac ma fsh flambait. Les gy disaient que cetait impossible! L’âge toujours l’âge!tsss….savent ils vraiment? J’espère vous avoir un peu remonté le moral…hein dites? Des filles comme moi n’osent pas témoigner. Une fois bébé dans le ventre la plupart arrête les forums!on parle quand ça ne va pas…. Mais il est rare d’ouvrir un forum pour dire mon mari est oats et moi IO et je suis enceinte! Et pourtant ça arrive j’en suis certaine!allez zou positive attitude… Il suffit d’une fois! Bisous lola

  10. Ben chez nous, 2% de zozos normaux (et encore je suis pas sûre qu’ils soient si normaux, incapables de féconder un ovocyte en 7 IAC!!!), j’ai 37 ans dans un mois et des jumelles dans 4 mois 🙂
    Contente que vous ayez pu mettre les choses à plat, en PMA les couples ça passe ou ça casse, et quand ça passe on se dit qu’on s’est quand même ‘achement bien trouvés.

    1. Oui c’est vrai qu’on a mis à plat des choses mais mon moral est très très bof ces temps-ci…
      Tu vas pouvoir répondre à mon sondage qui va être publié le 1° septembre. Tu feras partie de celles qui ont réussi avec homme OATS à plus de 35 ans (là, je kiffe) 🙂

  11. Bah même s’il y a eu quelques incompréhensions au départ vous avez finalement réussi à discuter, à écouter les arguments de chacuns et à faire des compromis ça prouve la force et l’intelligence de votre couple! Je comprends ta fatigue et ta lassitude, je sais aussi que c’est très dur de se relancer dans un nouveau traitement mais je suis sûre que tu sauras retrouver la foi soutenue par ton George. En attendant passez de très bonnes vacances! Bises

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s