Publié dans A propos de nulliparité

Sous hypnose

En plus de ma psy habituelle, j’ai commencé l’ hypnothérapie.

Et c’est vraiment une prouesse de ma part…

Je m’explique. J’ai toujours été dubitative face à l’hypnose. Mais bon… Beaucoup de réflexes cartésiens n’ont pas tenu face à la PMA. Par exemple, pour moi, avant la PMA, l’homéopathie et l’acupuncture c’était du flan quoi… Bon ben, j’y ait eu recours… Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

Alors l’hypnothérapie, pour moi, il y a encore quelques semaines, ça relevait de la sorcellerie…

Mais depuis, il y a eu FIV2 et FIV2bis, il y a eu mes réponses merdiques, il y a eu mon ras-le-bol, mon découragement. Tout ça a finit par me faire penser que ces dernières foirades étaient aussi dus à une sape inconsciente de mon cerveau. Et puis il y avait aussi mes rêves donc certains vous ont été rapportés sur ce blog et qui ont mit la puce à l’oreille d’une ex-PMEtte (maman hirondelle).

Bref, un parcours trop lourd, trop douloureux et une grosse envie de ras-le-bol qui font que mon cerveau, ou plutôt mon inconscient, a peut-être un rôle non négligeable dans tout ça. Pourquoi, par exemple, j’ai du mal à être positive ? Pourquoi, j’envisage toujours le pire (qui finit par arriver d’ailleurs…) ?

Maman Hirondelle m’a donc encouragée à voir son hypnothérapeute. J’ai donc poussé la porte du cabinet de cette dame.

La dame ne m’a pas fait immédiatement une séance d’hypnose. J’ai d’abord eu droit à un long interrogatoire. Pour elle, mon parcours est plus que lourd. Bien sûr la FC est un gros point noir et ça a bien fracturé le peu de confiance que j’avais dans l’issue positive de ce parcours.

Bref, elle m’a concoctée deux types de thérapies. Une hypnose où elle me glissera des idées et des sentiments positifs, et une hypnose où cette fois, c’est moi qui serait interrogée ou plutôt mon inconscient.

Alors comme j’avais peur qu’elle m’endorme et qu’elle me fasse faire le singe, elle m’a expliqué que ce que relevait l’hypnothérapie. Via ses suggestions, je suis mise dans un état de grande relaxation où l’état d’inconscience se manifestera. Et quand je suis dans cet état, elle me suggèrera des trucs (images, événements) et elle écoutera ce que j’en dirais (si je dis quelque chose).

Je la revois donc 4 jours plus tard, et on commence la première vraie séance d’hypnose. Il y a son petit chien dans le cabinet. Il est tout mignon. Elle le fait coucher dans un coin. Il obéit bien sagement.

Je suis couchée, petite musique relaxante et puis elle me parle pour me relaxer. Ensuite, elle m’a suggérée de visualiser une porte mais là… Ben, j’ai rien vu du tout. Alors, j’ai essayé de me concentrer, mais du coup, je perdais mon état de relaxation, donc je me relaxais avec la respiration profonde, puis, j’ai vu un semblant d’ombre qui correspondant à un bout de porte mais bon, ça, c’est c’était parce que je voulais vraiment voir une porte. Mais surtout, il y avait des trucs qui tournoyaient et une trop forte lumière qui m’aveuglait. Alors, j’ai fini par capituler et lui dire que la porte je la voyais pas et que la lumière était trop forte. Elle m’a dit « c’est pas grave, il n’y a pas de porte » et puis silence.

Fichtre, pas l’habitude moi du silence. J’ai l’habitude qu’on me dicte des choses, qu’on me suggère des choses et là… RIEN. Alors, je dois faire quoi ? Parler c’est ça ? Oui, je me rappelle, faut décrire ce que je vois et même qu’avant de commencer elle m’a dit que s’il n’y avait rien ce n’était pas grave. Ok, c’est comme pour la porte… Donc je vois toujours des formes d’ombres et de lumières bouger, imprécises, ne ressemblant à rien. Alors comme ça ressemble à rien et que j’arrive pas à faire le point , ben je ne dis rien.

Fichtre, la séance va être longue…

Je l’entends noter des trucs, j’entends le bruits des voitures, j’entends le bruits des pas sur les parquets des voisins, j’entends sa respiration mais punaise, y a toujours rien de tangible à raconter à part ces lumières et ces ombres certainement dus à la vascularisation des paupières.

Je remarque que plus je me concentre pour voir quelque chose plus ça s’évapore, et au contraire, plus je me laisse faire, plus ça se précise même si ça reste des trucs indescriptibles. A un moment, je vois comme une boule hérissée de piques, en fait je l’ai décris comme une boule de coton. C’est rose. ça évolue en forme et en couleur. Et ça évolue vite, au moment où je veux formuler la boule ça se transforme. Alors, j’attends. Et puis ça revient donc c’est comme un bout de film qui se répète. Donc je finis par lâcher que je vois une boule de coton rose. La boule grossit et devient violette. J’aurais pu le dire mais j’avais peur de la perdre si je disais un mot de plus. Et puis ça de déploie et ça se replie et ça redevient un petite boule rose qui grossit et ainsi de suite. Là, je me dis que la lumière du soleil doit bien taper sur mes paupières. Il y a aussi des ondes lumineuses orangées.

Drôle d’exercice, c’est un peu comme si on regarde un nuage qui évolue mais en vitesse rapide et qu’on essai d’attribuer une forme ou un objet connu à ce nuage.

Au bout d’un moment, elle s’est remise à me parler pour suggérer à mon inconscient de prendre son temps et son énergie pour trouver la solution à mon problème. Ben tiens ! S’il mon inconscient était bien aimable pour me filer un tuyau qui guérit de l’OATS, ça serait cool !

Ensuite, elle me fait sortir de l’état d’hypnose. Bon, en gros, elle me suggère de réveiller mon corps doucement. Je me lève et je vois le petit chien étendue à côté de moi. Lui, aussi, il a fait sa séance 😉

Alors, pour elle, la forte lumière c’est un signe de résistance de l’inconscient qui a peur de dévoiler. En gros, j’ai peur de voir ce qu’il y a derrière. Sans blague ! Punaise, je ne suis pas rendue ! Elle a conclut que j’avais un sacré tempérament. Après, 9 personnes sur 10 ne voient que des ombres et des lumières et ne sont pas sûr d’avoir vraiment atteint l’état d’inconscience. Quand à la boule rose, ça évoque la féminité.

Je suis donc repartie pour une séance. On verra si je verrai plus de choses la prochaine fois…

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

19 commentaires sur « Sous hypnose »

  1. J’ai moi aussi fait l’expérience de l’hypnose pour les mêmes raisons que toi. personnellement je serai incapable de décrire ces séances. Si ça ne m’a pas permis de tomber enceinte, ça ne m’a pas fait de mal. en fait, j’ai bcp plus aimé l’exercice de la psychothérapie. c’est un peu plus palpable et on est bcp plus acteur. En tout état de cause, ça ne pourra que te faire du bien. bonnes séances 🙂

      1. Oui oui. tu as raison. je ne regrette pas de l’avoir fait. C’est une bonne expérience. et puis surtout, si ça peut t’aider !!!! Ça serait super. et puis tu auras fait tout pour réussir. rien à se reprocher.enfin moi c’est ce que je dis.

      2. Exactement, j’aurais même été au-delà de ce je pensais être capable 😉
        T’as fermé ton blog ? J’ai pas réussi à y aller hier.

  2. C’est super intéressant !! Ta séance ET ta façon de le raconter !!
    Pouvoir savoir ce que mon inconscient a de le ventre, c’est quelque chose qui m’attire et me fait peur à la fois. Et puis surtout, je crois que j’aurais du mal à me détendre et à faire confiance à l’hypnotiseur…

    1. Ben tu vois la lumière c’est une expression de la peur et apparemment c’est hyper fréquent. Juste avant moi, une personne n’est pas venue à sa séance. La trouille ! Selon la psy. Il semblerait que ça lui arrive aussi.
      Alors, moi, je suis venue, mais bon… Mon inconscient a fait barrage ! LOL !

  3. Bonjour,

    Je n’ai pas de problème de fertilité, ou bien je ne le sais pas encore puisque je n’ai même pas encore lancé les essais bébé avec l’homme qui partage ma vie, alors peut-être trouverez vous étrange que je suive votre blog et vous laisse ce commentaire.

    Impossible de me rappeler par où j’ai attéri ici (de lien en lien surement, comme d’habitude, peut-être que je cherchais un truc sur les pingouins à la base), mais je suis arrivée là, j’ai survolé, resurvolé, puis attentivement tout lu, parce que ça m’a énormément touché, je vous ai trouvé courageuse, j’ai découvert votre parcours, puis le parcours d’autres pmettes, j’imaginais bien que ces parcours étaient douloureux, sans doute ne me rendais-je pas compte à quel point…

    Alors voilà, parce que j’ai été ému, et même si nous ne nous connaissons pas, j’avais simplement envie de vous souhaiter, le plus sincèrement du monde, tout le bonheur possible à venir.
    Je m’excuse si vous trouvez ça bête, et je m’excuse encore davantage si vous me trouvez maladroite (parce que de mon point de vue extérieur à ce combat, et vu les différentes réactions des pmettes, il me semble parfois difficile de trouver les mots justes; une même parole plaira à l’une mais en blessera une autre).

    Alors non, j’ai pas du tout commenté l’article là, en fait j’aurai préféré vous envoyer un mail, mais je n’ai apparemment pas la possibilité de le faire (ou alors j’ai mal cherché).

    Je continuerai à vous lire, et croiserai les doigts 🙂

    1. Comme quoi les pingouins ça mène à tout ! 😉
      Alors mon blog n’est pas restreint à des VIP infertiles, bien au contraire ! Et je ne demande que ça que des lectrices extérieures au problème d’infertilité viennent y jeter un coup d’oeil. c’est déjà tellement énorme d’avoir un mot de réconfort et il ne faut pas craindre les maladresses (vu que les PMEttes en font aussi 😉 ) et d’ailleurs, je ne vous trouve pas du tout maladroite.
      Et sinon, c’est vrai que je devrais mettre un lien vers mon contact email mais je n’ai pas trouvé avec WordPress.
      Je vous souhaite sincèrement que les essais bébés se soldent vite par une réussite !

  4. Je suis aussi friande de nouvelles expérience, mais je pense aussi sincèrement que je suis trop rigide pour que ça marche sur moi ! Mais j’ai hâte de voir si ça fonctionne sur toi 🙂

  5. Hyper intéressant, ce post. C’est bien que tu racontes. Et je te soutiens à fond dans ta démarche, de creuser de ce côté-là. Je pense à Tatafloute qui est tombée enceinte assez vite après ses premières séances avec la psychologue.

  6. C’est sûr que la PMA en fait prendre un coup aux réflexes cartésiens et qu’on se met à essayer / croire à beaucoup de choses! J’ai tenté l’acupuncture pour ma part et j’essaie d’y croire… Sans doute à cause de ça: http://6cellules.over-blog.com/article-acupuncture-et-pma-reel-benefice-ou-ombre-chinoise-105605480.html.
    Quant à l’hypnothérapie, j’ai juste essayé le CD spécial FIV mais sans assiduité et conviction… en fait c’est mon homme qui s’endormait avec !
    Tu annonces ta décision d’arrêter la PMA fin 2012 ? C’est courageux de ta part, il faut savoir dire stop et arrêter de se gâcher la vie parfois, quitte à renoncer ou à trouver d’autres voies… Moi c’est le co… de médecin qui m’a dit qu’après la 3e, on ne s’acharnerait pas… Bonne peinture et bonne cohabitation avec Paris Hilton !! Bises

    1. J’ai tenté l’acupuncture en février mais bon j’ai récolté un seul ovocyte. En même temps l’effet 2 mois de pilule + décap m’a fusillé les ovaires. Peut-être que sans acupuncture j’aurais eu une ponction blanche ?
      Sinon pour fin 2012, oui j’arrête mais en même temps vu les derniers spermogrammes, on va avoir envie de tenter les IAC si les FIV ICSI n’ont rien donné. Je n’ai pas trop envie de faire une cinquième FIV… Bref, on commence à se dire que ça serait bien de tenter les 6 IAC après les 4 FIV.
      Le seul hic c’est que ça repousse ma fin de PMA au-delà de décembre 2012.
      C’est en cours de réflexion.

  7. Bonjour, Cet article date un peu, mais m’a beaucoup touché. Après les échecs de 6 IAC, je vient d’apprendre l’échec de ma 2e FIV… Je me dis qu il faut que je mette toutes les chances de mon coté pour la FIV n3 : pourrais tu me donner le contact de cet hypnothérapeute ?
    Merci beaucoup…

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s