Publié dans A propos de nulliparité

En une semaine (bis)

En une semaine, je me suis couchée chaque soir très tôt. Rien à la télé. Et puis les élections présidentielles ne me passionnent pas plus que ça… Toujours le même tandem (gauche – droite), toujours les mêmes gueules, toujours les mêmes petites « formules choc » pondues par des communicants payés grassement… Et puis, je commence à fatiguer. N’allez pas imaginer que ça y est… Bébé fait son nid d’où la fatigue. Non, c’est dû aux doses massives d’utrogestan.

En une semaine, j’ai compris, dès le lundi matin que c’était mort. Mon rêve entre dimanche et lundi était tout ce qui a de plus explicite : j’avais mes règles.

En une semaine, les petites lèvres sont restées roses pâles…

En une semaine, j’ai trouvé que mon utérus et mes ovaires pesaient de plus en plus lourd. Les règles vont être abondantes et douloureuses…

En une semaine, la bestiole préférait de plus en plus la largeur du canapé à mon ventre… Pourtant c’est pas faute de l’avoir soudoyée.

En une semaine, j’ai eu le temps d’appeler le secrétariat du Dr D pour prendre un RDV pour la suite. J’y verrais ce jour-là quelqu’une que vous connaissez très bien (mais je lui laisse la primeur de le dire sur son blog). [Ouah… Punaise ! Le teasing !]

En une semaine, j’ai fini par lâcher au téléphone à ma mère que j’étais en plein dedans mais que ça puait grave ! J’ai expliqué brièvement qu’on n’avait eu péniblement qu’un seul embryon. Elle n’a pas su quoi me dire alors elle m’a lancé un « Bon, faut que je te laisse, on doit aller voir Mamie… » En même temps, c’est vrai. Qu’est-ce qu’elle aurait pu dire ? Après, on en a reparlé un peu mais il a fallu que je lui explique que la PDS c’était pas un autre examen  mais pour voir « si ça avait pris » tout en développant le fait que « ça pouvait prendre et se casser la gueule très vite » donc qu’il faudrait rien dire aux autres si… Mais bon, il n’y aura pas besoin de prendre toutes ces précautions…

En une semaine, j’ai fini par dire un soir au George qu’il valait mieux ne pas trop y croire et que c’est déjà bien qu’on ait été jusqu’au transfert. Ce à quoi, il a totalement abondé. Et puis, on a fait le poulet. Enfin, lui… Moi, j’ai grignoté des graines de courge salées devant Stargate SG1 et même qu’ils sont en train de repasser le tout début de la série (genre la saison 1, quoi…) mais c’est pas grave, je re-re-re-re-re-re-re-regarde encore.

En une semaine, le temps était aussi pourri que celui de la semaine précédente. Sauf que là, j’étais au taff et que pour aller manger ou embaucher ou débaucher, je me prenais des averses dans la gueule.

En une semaine, j’ai parié avec deux autres collègues (et commères) les heures d’arrivé et de départ d’une autre collègue. J’ai même inscrit les heures sur un tableau… Je suis vraiment qu’une conne de fonctionnaire et Sarko il raison de me cracher à la gueule le 1° mai en valorisant le vrai travail et les gens qui se lèvent tôt et tout ça… C’est sûr qu’avec ça, il va les gagner les élections. Il devrait payer encore plus ses communicants…

En une semaine, j’ai craqué sur une poche de bonbons haribot et une plaque de chocolat blanc vanillé. En rapport avec ce que je vous disais la dernière fois, ce n’est vraiment pas une bonne idée pour mon foie mais, là, je m’en tape !

En une semaine, j’ai parié encore sur Guénaëlle de l’équipe rouge (en favori) et sur Maud de l’équipe jaune (en joker).

En une semaine, j’ai enfin terminé mon livre (David Copperfield de Charles Dickens). J’ai donc attaqué Millenium de Stieg Larsson.

En une semaine, j’ai dis au George que je voulais du changement. Du vrai. Je veux des nouveaux rideaux et de la nouvelle literie et arracher toute le papier peint pour repeindre en blanc, et avoir un nouveau meuble de salon pour la télévision. D’habitude, il aurait poussé des cris d’orfraie à l’évocation de tout ce changement et chambardement, mais là, comme il sent que je suis à bout niveau inertie dans ma vie, il a dit « Mais oui, ma chérie bien sûr ! Tu auras tout ce que tu veux » et ceci sur un ton mi-mielleux mi-effrayé.

En une semaine, j’ai imprimé au boulot des tas de recettes de cuisine pour faire des repas é-qui-li-brés.

En une semaine, j’ai appris que le cousin et sa femme (ceux qui nous avaient critiqué) et à qui j’ai pas filé un rond pour leur mariage, vont partir cet été aux USA pour leur voyage de noces. Nous aussi, on avait choisi les USA… Et même, que c’est mon cousin américain qui leur paye leur voyage et en première classe s’il vous plait ! Du coup, ma mère, elle est super dégoutée par rapport à moi et au George (Pour rappel, on aurait dû y aller il y a 5 ans déjà…) parce que, en gros, le cousin fortuné, il est en train de nous désignés comme des ratés de la famille, selon elle. J’ai expliqué à ma mère, que je m’en tape de ce que cousin Machin fait car j’en étais pas à une injustice près… Et puis, c’est pas comme si je ne la savais pas que j’étais la looseuse de toute ma famille… Et pour moi, c’est plutôt une bonne nouvelle : je ne les croiserai pas l’été suivant (été 2013 donc !) durant MON voyage de noces. Et même que le George et moi, on va largement préférer le voyage en voiture de location sur la mythique route 66… Chacun son trip ! George et moi, on des justiciers milliardaires aventuriers infertiles ! D’ailleurs à la femme de cousin Machin, je lui souhaite une grossesse pour très vite, comme ça, elle aura des nausées et des vomissements pendant son voyage et son séjour (Oui, j’aime mon prochain et je leur souhaite que du bonheur…)

En une semaine, j’ai eu le plaisir de déjeuner avec la fille.

En une semaine, j’ai décidé (en accord avec le George ) de décaler d’un jour la PDS. Je préfère vivre la journée d’attente le samedi avec le George plutôt que seule entre les quatre murs de mon bureau le vendredi… Bien entendu, je ferai un test de grossesse au lever avec le George (et la bestiole) à côté. Oui, la bestiole aime participer ! Je referai une autre PDS le lundi 30. C’est marqué sur mon ordonnance. C’est pour voir que mon négatif est bien un négatif parce qu’on est pas à l’abri d’une nidation très tardive… Demandez à Lolie la PMEtte, elle vous racontera l’histoire d’une PMEtte à qui c’est arrivé… Une sorte de miracle, là aussi.

Donc, là, en fait, je suis en train de vous expliquer que je vais faire mon infertile bitch… Vous ne saurez rien avant lundi, sauf si le cadeau mensuel arrive en fanfare durant le week-end…

NB: J’ai déjà pondu le billet pour annoncer le résultat. Reste plus qu’à lancer sa publication via l’Iphone. Vive la technologie !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

29 commentaires sur « En une semaine (bis) »

  1. Courage ! C’est la période que je déteste le plus. toutes mes meilleures ondes !

    Boule de Mousse, méga fan de ton blog … qui tente d’en créer un aussi.

    Tout plein de bonnes choses

      1. Pour le moment, juste un titre hihihi !!! mais je te l’ouvre 🙂 il était en privé !

      2. voilà un petit article pour mettre en bouche, le temps que je me fasse à l’interface 🙂 merci de me lire ! bisous bisous

  2. Ben j’espère quand même que ton billet préparé est de l’ordre du positif ! Moi, je continue de croiser même si tu n’y crois plus 😉 Bisous

  3. il y a deux teasing dans ton billet, celui de celle que tu vas voir chez le Dr D et le résultat de ta pds. je t’embrasse.

    1. NAAAAN ! Un seul teasing ! Mais QUI donc va voir le Dr D (re-teasing) ? Vous le saurez dans un nouvel épisode de « que du bonheur enfin presque… »
      T’es allée te faire faire une coupe ? T’as de beaux cheveux ?
      Bises

  4. Moi aussi je continu d’espérer. Tu revois quand le Dr D. ?
    Dommage ce n’est pas moi que tu croisera, je ne le revois pas avant le verdict de ma FIV3, soit pas avant début mai …
    Quelles semaines bien rempli quand meme. Je te fais pleins de bisous

  5. Ben moi je suis la ravie de la cêche ou la naive de la PMA mais je continue de croiser … Y’a pas de raison que le miracle n’arrive au’aux autres ou que tu soit cette autre justement …
    Bisous

  6. En même temps quand MimiChat a squatté sur mon ventre il faisait -10° dehors… peut-être que ça a joué ? Maintenant elle a arrêté.
    Ceci dit, prévois quand même aussi un billet de secours, au cas où. Des fois, ça sert !
    Bises, je penserai à toi demain.

  7. Alors déjà juste pour te faire des poutoux.
    Et aussi pour te dire que si vous prenez la route 66 à son départ (Chicago), y’a des chances que vous vous disiez « putain, mais elle est où cette conte de route 66???? » alors que vous êtes déjà dessus, parce qu’en fait, je sais plus quelle autoroute reprend son tracé (toute ressemblance avec des faits ayant réellement existé ne serait que fortuite bien sûr!)

  8. je pense fort, si fort à toi…
    je viens de publier mon billet
    tu peux lever le bipppppppppppp de l’anonymat
    merci à toi
    merci pour tes paroles, tes mails, tes sms, ton soutien
    des tonnes de bizzzz
    à très bientot

  9. bordellllllllllllllllllllllll, mais c’est une torture là!!!! j’ai fait fb, twitter, ici, on est à + de 14 dpo, pitié dis nous =((

  10. bon aller je me veux présomptueuse…mais pas de nouvelle, bonne nouvelle alors j’espère de tout coeur que c’est un +++!

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s