Publié dans A propos du Sweet Home

Sushis Maki !

J’ai décidé de me remettre à faire des sushis car depuis le mariage et la PMA ben… côté cuisine, je ne faisais plus grand chose…

Enfin, en parlant de sushis, c’est plutôt des makis.

J’ai appris à en faire la première fois aux USA avec la femme de mon cousin et depuis, mon frère et moi, on en a fait des kilos !

Bref, après une longue interruption, j’ai décidé de m’y remettre mais j’avais un peu oublié et en surfant sur le blog de Clem, je suis tombée sur sa recette de ses premiers makis. En parlant de Clem, elle nous annonce qu’elle a été sélectionnée aux premiers castings de MasterChef 😉 (moi je veux qu’elle soit prise et je ne manquerai pas de suivre ses aventures !).

Revenons-en à la recette, j’ai donc réalisé sa sauce vinaigre de riz et mirin pour le riz et j’avoue que ça a apporté une réelle différence gustative. Auparavant je me contentais de verser un peu de vinaigre de riz dans mon riz cuit.

J’ai dégotté à Paname, une petite épicerie japonaise pour acheter ce qui me manquait : mirin, vinaigre de riz, gingembre macéré, et même du riz rond spécial pour sushis (j’aurais pu m’en passer et acheter du simple riz rond), du wasabi (préférez-les en poudre plutôt qu’en tubes : la seule fois où j’en ai acheté, ça n’avait aucune saveur ni piquant et ça doit être piquant !), et la sauce soja. Les feuilles de Nori, j’en avais déjà et j’aurais peut-être dû en acheter dans l’épicerie…

Dans sa recette, Clem a choisi du poisson cru, du surimi, des tomates séchées, du concombre.

Pour ma part, j’ai voulu faire californian rolls (avocat, concombre, miettes de crabe), j’ai pris aussi du saumon cru extra-frais + du surimi.

Pour le poisson cru, il faut vraiment s’assurer qu’il est frais sinon gare aux intoxications !

J’ai donc cuit mes 400 gr de riz (mais je vous dis tout de suite, c’est beaucoup trop pour 2 personnes, donc, la prochaine fois, ça sera 150g !), j’ai réalisé ma sauce vinaigre de riz et mirin puis j’ai passé beaucoup de temps à éventer et rafraîchir le riz ! Pourtant, j’avais un grand saladier en bambou dédié au refroidissage du riz.

Note pour plus tard : s’y prendre très à l’avance pour faire des makis !

J’ai prédécoupé le concombre en fines baguettes (en me débarrassant des graines), idem pour le surimi,  l’avocat et le saumon. Finalement j’ai laissé de côté les miettes de crabe (ça sera pour la prochaine fois) car j’avais déjà tellement de choses !

J’ai pu retrouver les sensations pour rouler les makis malgré toutes ces années sans en faire.

Mais j’ai eu un souci… Mon riz était encore un peu trop humide et mes feuilles de nori n’étaient pas de la meilleure qualité donc elles ont eu plutôt tendance à se déchirer plutôt que de se couper. Donc le résultat, c’était que c’était moche mais c’était quand même bon. Moches donc pas de photo…

Donc, en tout, j’ai réalisé 42 makis de deux sortes :

  • saumon cru avec concombre
  • avocat + surimi + concombre

Pour réaliser la recette, je vous invite à lire le billet chez Clem (je sais je suis une vraie paresseuse !) et à faire très attention à votre préparation du riz car c’est lui qui conditionne tout le reste. Prenez-y vous en avance ne serait-ce que pour la cuisson et la partie éventation du riz. Pour faire des makis, il faut tout découper finement donc investir dans un bon couteau de cuisine vous fera gagner du temps.

L’autre partie délicate, c’est le roulage des feuilles de nori avec les condiments à l’intérieur. Il existe une sorte de nasse en bambou pour vous simplifier la tâche. Il faut trouver (ou retrouver dans mon cas) le coup de main.

Voilà, en conclusion, les makis, c’est énormément de préparation mais quelle bonheur de les manger (si possible, accompagnés de saké ou de bière japonaise; mais je n’avais ni n’un ni l’autre) !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

13 commentaires sur « Sushis Maki ! »

  1. héhé merci, j’espère que tu t’es régalée !! ça se mérite toutes ces petites choses !! et sinon Masterchef c’est fini pour moi !!! Mais merci du soutien !

    surleplat.fr

  2. Bon, parlons peu parlons bien: tu livres à domicile? Ca m’intéresse mais uniquement des makis et california rolls sans poisson cru 🙂 (ouais, je suis chiante mais le client est roi non?)

    1. Pitin ( comme dirait la Snow) si je devais te livrer tu en auras pas pour ton argent ! Mes makis étaient vraiment moches ! C’etait in-livrable. J’étais déçue comme tout mais bon… c’est le métier qui rentre !
      Effectivement, les california rolls c’est ce qu’il y a de mieux car mon Ninou aussi le poisson cru il n’aime pas. J’ai réussi à lui en faire manger avec du saumon (et finalement c’est ce qu’il a préféré) alors que pendant des années il ne voulait pas en entendre parler de poisson cru. Et puis c’est vrai qu’il y a moins de risque surtout si t’es enceinte 😉
      Les prochains seront concombre, avocat et crabes…

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s