Publié dans A propos de nulliparité

Bref. J’ai vu l’anesthésiste.

Aujourd’hui j’avais RDV avec l’anesthésiste pour mon anesthésie générale de la ponction Fivesque.

Le RDV était à 9h00 tapantes.

A 7h22, levée.

Déjeuner rapide puis j’attends que le George en finisse avec son brossage de dents parce qu’il est déjà 7h50 et que je veux être dehors maxi à 8h15.

7h56, le George sort.

Le George dit : — A ce soir

Je dis : — A ce soir

Douche rapide, lavage de dents bâclés, habillage hyper rapide, coiffage. Zut mes cheveux sont gras. Tanpis, mon bonnet les cachera.

8h11, je suis dehors. Il pèle. C’est la Sibérie. Je veux prendre le tramway. 6 minutes d’attente qui se transforment en 8 minutes…

Je suis dans le tramway. Un monde de dingue. Tout le monde fait la gueule.

Puis métro ligne 12. Un monde de dingue. Tout le monde fait la gueule.

Puis ligne 6. Un monde de dingue. Tout le monde fait la gueule.

Remarque à moi-même : les gens n’aiment pas le froid.

Le métro s’arrête en pleine voie. Il est 8h36. Putain, c’est la merde…

Non, il se remet en route. Lentement.

Finalement, j’arrive à la station finale puis c’est la course jusqu’au centre PMA où je dois voir l’anesthésiste.

Je prends un ticket, je vois la secrétaire qui me demande de remplir un formulaire. Il fait deux pages le formulaire !!

Je le remplis en maugréant. Une des questions concerne mes antécédents d’opérations en anesthésie générale et locale.

J’en note 3 dont 2 douloureuses à mon souvenir : opération des oreilles, première ponction de la FIV1 négative, le curetage…

J’ai les boules.

C’est mon tour. L’anesthésiste est une petite bonne femme. Elle relit le formulaire, prend ma tension, me soulève ma robe pour mieux écouter mon cœur.

Bonne pour le service l’anesthésie !

Je ressors et me rends aux caisses.

Autre dame.

Là, elle me dit : — votre carte vitale n’est pas à jour.

Je la remets à jour et je reviens.

Elle me dit : — y a marqué que vous n’avez plus les droits. Faudra voir avec votre sécu parce que sinon, vous allez régler l’intervention chirurgicale.

Je lui montre le 100%. Elle le regarde mais me dis : — Oui mais vous n’avez plus les droits. Faut donner vot’ feuille de salaire à la sécu pour qu’ils vous refassent vos droits. Elle me file un papier où il est écrit que je n’ai plus les droits.

Je ne comprends rien à son baratin mais je décide de régler la question immédiatement.

Je recours à la station de métro. Je prends ligne 6 direction inverse pour aller à mon centre de sécu. Il est 9h45.

J’arrive à l’accueil. Ouf ! Pas trop de monde. Je passe presque tout de suite.

On me renvoie vers un collègue : un homme.

Je lui explique le problème et ma situation et lui montre le papier où c’est écrit « droits sécurité : NON ».

Lui : — votre employeur n’a pas renvoyé vos feuilles de salaires donc vos droits basiques sont arrêtés. Avant, ça se faisait automatiquement mais la plupart des employeurs ne le font plus… Il nous faut les 3 derniers bulletins de salaire et on va s’occuper de votre cas en urgence puisque l’intervention c’est dans environ 15 jours.

Je décide, puisque mon employeur n’a pas fait son boulot, de le faire à sa place au détriment de mes horaires de travail.

Je repars chez moi : ligne 6 puis ligne 8 puis tramway. J’y arrive à 10h30. J’envoie un texto d’excuses bidon (quoique non dénuée d’imagination) à ma collègue.

J’explose tous les papiers dans le salon pour dénicher non pas UN mais TROIS bulletins de salaire.

Je les trouve. Je repars à mon centre de sécu. Il est 11h00.

J’arrive à la sécu. 11h36.

Cette fois la queue est beaucoup plus longue que tout à l’heure. Je retire un ticket (N°86)  avec ma carte vitale lorsque j’aperçois un autre ticket déposé sur un coin : N°84… Vous me suivez là ? Je chourre le ticket N°84.

BIP ! ça sonne. N°84. Comme ça tombe bien. Je cours au premier bureau de l’accueil. Je lui montre le ticket puis ma carte vitale et lui explique que je suis déjà venue mais que cette fois j’ai les bulletins de salaire.

La dame me coupe et me dit : — c’est pas votre ticket. Y a pas écrit le même nom. Je regarde le ticket. Merde… sous le numéro 84, il est écrit le nom du titulaire de la carte vitale. PutainJ’avais pas pensé à ça

Je repars sous les sourires amusés des autres qui attendent et qui m’ont vu faire.

La honte monumentale.

BIIIP : N°86. c’est mon tour. Bien sûr la personne qui me reçoit est la même que celle qui m’a reçut pour le numéro 84…

Elle me renvoie à la salle d’attente (parce que cette fois il y a du monde !)

— On va vous appelez. qu’elle dit…

J’attends puis je gigote. Je sors l’Iphone, je twitte. Je renseigne un vieux qui s’emmêle les pinceaux entre tous ces numéros appelés et ces BIIIP stridents.

J’ai le N°86 et on est au N°71…

Damned !

Je retwitte, j’envois des textos, je mange ma banane, je baille, je gigote, je regarde si dans la salle d’attente il y a des pregnants bitchs. Il y en a pas. Je suis contente. Que des vieux !

BIIIP. N°80.

BIIIP. N°84

BIIP. N°86

C’est mon tour. Je ne retombe pas sur le même type.

Je ré-explique tout. Il ne percute pas. Je ré-explique encore une fois. Je reformule. Et là… Mirâcle ! Il comprend. Il prends mes feuilles de salaires, les photocopie, revient sur son PC, rempli un formulaire en ligne, lance l’application et hop ! C’est fait. Ma situation est régularisée.

Conclusion : une matinée de perdue.

Bref. J’ai vu l’anesthésiste.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

31 commentaires sur « Bref. J’ai vu l’anesthésiste. »

  1. Mmm, de la bonne matinée comme on les aime! Je suis sur le cul que ton employeur ne le fasse pas, car c’est normalement automatique, sauf en cas de CDD et tout le tralala, pour le renouvellement des droits. Bref, ton employeur est un plouc!

    1. Je l’ai toujours pense du coup je me suis pris une matinée a l’oeil. J’ai pas déclare cette demi journée de perdu

  2. C’est un très bon billet « bref » !
    Une bonne matinée de merde comme on les aime…Si ça peut te rassurer, mon r-v chez l’anesthésiste avait duré aussi environ 5 min, sauf que j’avais eu le dossier avant 😉
    Et pour la SECU, ils m’ont aussi fait le coup chaque année ces trois dernières années !

    Bises

      1. Comme depuis un moment je lis à voix haute ton blog à mon oatsman (Accélération, haussement de ton, changement de voix pour les perso de Casino, et tout le toutim… ;o) ), Il m’écoute, avec intérêt, souvent quelques sourires mais toujours sans un mot.Cette fois-ci, une réaction verbale de sa part!Oui Oui!
        « Elle doit être cinéphile cette fille, ou un truc comme ça, ça me fait trop penser à un truc que j’ai vu!! »
        Après vu de ton commentaires , visionnage de la série : « Ha oui!C’est ça! »

        BREF! PARI SUR L’ÉCRITURE PLUS QUE RÉUSSI!

  3. pfiou…Quelle galère…Ca me fait penser que je vais devoir faire face à une galère assez semblable liée au 100% demain. Pfiouuuuuuuuuuu….
    Bon. C’est pas ça qui va t’arrêter, t’es une warrior, félicitations tu passes au niveau suivant!

    1. Punaise j’espère que tout se passera bien pour le 100%.
      j’avais bien galere mais a l’époque j’étais a la mgen

  4. et bah! trop con le patron!
    c’est grave qd on connait la sécu, les frais d’hospitalisation … faudrait qd même pas les avancer!!
    t’as bien fait de profiter de ton temps libre( mdr!!) pour gérer en urgence (le boulot du patron)
    j’ai adoré le coup du ticket!! trop fort 😉
    bon w.e

    1. Et bien mon temps n’était pas libre. Le temps je l’ai pris sur le dos du boulot mais c de leur faute donc aucun scrupules 😉

    1. ça c’est vrai c’est fou comme on peut être emmerdé alors qu’on vraiment pas besoin de ça…
      Et sinon, on voit que j’ai évolué depuis le début de la PMA. Il y a deux ans, je me serais mise dans un stress pas possible et je n’aurais jamais au grand jamais pris sur mon temps de travail. J’aurais posé une RTT…
      Là ! Rien à foutre !

  5. Ben dis donc tu as du courage à courir partout comme ça (bon quand il faut, il faut…)
    En tous cas ça fait bien longtemps que je ne suis pas allée à la Sécu, j’aurais pas su non plus qu’il y avait ton nom sur le ticket…

    1. Pour le coup du ticket maintenant tu sais 😉
      J’aurais pas eu le courage de m’en occuper plus tard si j’avais été au taff

  6. Hum… c’est ton employeur le fautif, ou bien alors c’est la sécu qui raconte des bobards…. L’année dernière, la sécu m’avait rayé de la liste parce que j’avais soit-disant déménagé dans un département (où je n’ai jamais mis les pieds évidemment) et que je m’étais inscrite à la sécu des agriculteurs qui s’appelle je sais plus comment (je bosse dans le tertiaire). J’avais rien réussi à en tirer ils me soutenaient que j’avais forcément déménagé !! Bref c’est mon centre PMA qui a prit le relais et qui a réglé le problème 😉
    Alors oui vive l’administration…
    Bon sinon, alors ça y’est c’est partit !! En avant toutes !!!
    Bisous

    1. Mon Ninou etait au courant pour le coup des feuilles de salaires. Son employeur lui a signale qu’il fallait qu’il envoit chaque année ses feuilles de salaire a la sécu. Enfin, bref, les soucis administratifs qui se rajoutent a notre galere c’est nul.

  7. Les RDV anesthésistes m’ont toujours fait halluciné…. au point de se demander si ça vaut le coup d’y aller…. tout ça pour te poser 3 pauv’ questions et te dire que t’es bonne pour y aller… enfin, contente que tout soit rentré dans l’ordre 😉

    1. Le rythme de l’article a été pompé sur la série Bref du grand journal. Faut dire que la matinée s’y prêtait…

    1. Oui c’est beau n’est-ce pas ? On se dit qu’avec la carte vitale c’était sensé tout simplifié…
      Enfin, le problème est réglé 😉

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s