Publié dans A propos de nulliparité

Léger différé ?

Il ne t’auras peut-être pas échappé, ma lectrice (ou lecteur) adoré(e), que j’ai ajoutée à gauche de mon blog merveilleux un encadré intitulé Calendrier FIV ICSI 2.

[Car, comme, tu le sais, je vais devoir y repasser incessamment sous peu…]

Si tu as le courage ou l’envie, tu verras que sur les premières dates, il y est indiqué celle de mon J1 et celle de ma prise de pilule.

Car, oui, le comble de tout, c’est que je vais devoir reprendre la pilule (après un nombre d’années d’interruption incalculable… Euh, beaucoup ! Au moins une décennie !).

Et pourquoi, donc, me diras-tu ?

Car, dans mon centre PMA number 2, on prépare le terrain !

Préparer le terrain, c’est mettre les ovaires au repos avant d’attaquer le blocage ménopausant. Tu piges ?

Donc, va pour la minidril entièrement remboursée par la sécu.

Celle-ci doit être prise de J2 jusqu’à ce qu’on te donne le top départ et ceci sans interruption.

Le top départ correspondra à 3 ou 4 jours après la première piqûre de décapeptyl.

Ce qu’ils ne te disent pas, c’est qu’entre le décapeptyl et l’arrêt de la pilule, ça sera le Niagara sanguinolent assuré ! Je vois d’ici l’écho endo… Mais, t’inquiètes, cher lectrice, j’ai l’habitude ! Une rigolade pour moi !

Aaaah, comme j’aime ces mensonges par omission ! Mais, moi, je suis une vieille routarde, on ne me la fait pas. La surprise sera pour les « bleues » en PMA. [Notez le ton particulièrement condescendant que j’ai employé]

L’autre truc qu’on ne vous dit pas avec cette magnifique minidril, c’est que ça permet au centre PMA de caler les FIV et ponctions quand ils veulent et non en fonction de vos cycles biologiques (vous prenez la pilule donc vous n’avez plus de cycles, mesdames).

Malin ! Vachement malin ! Admirez la prouesse ! [Applaudissez !]

Sinon, il y a un autre truc que le centre PMA number2 ne nous dit pas mais que j’ai appris grâce à mon réseau hyper sophistiqué d’infertiles mégères trentenaires en mal d’enfants. C’est que le fameux déménagement du centre (cause de mon report de 2 mois de ma FIV) est ENCORE retardé. Celui-ci devait avoir lieu dans les 2 premières semaines de janvier 2012. Or ça sera pour février 2012. Une bête histoire d’hôpital qui n’est pas encore aux normes. Les médecins du centre sont furax (paraît-il).

Or, lectrice chérie, si tu reportes ton attention à gauche de ton écran, sur mon planning FIV2, tu peux y voir : date de ponction : 15-16 janvier 2012.

Alors, quid de ma ponction ?

Allez, les paris sont ouverts, de combien de semaines sera-t-elle encore reportée ?

La première qui trouve aura droit à un envoi par courriel de ma dernière nouvelle (en exclusivité).

Non, là, franchement, lectrice groupie, ça devrait t’émoustillait…

Bref !

Le jour de la consultation entrante (le 22 décembre pour celle qui suivent], jour où on devra vérifier que j’ai bien avalé ma pilule chaque jour et me donner mon planning, je le sens bien que les sages-femmes vont me demander sur un air contrit (ou pas) de continuer à la prendre encore un bon mois.

Ce qui nous ferait une ponction pour mi-février…

Me voilà donc bien contrariée. J’essaie de prendre sur moi. J’essaie de me dire qu’à partir du moment où on est en PMA, il fait accepter de ne RIEN contrôler et de se laisser porter. Mais, bon… Vous me connaissez. Chez moi, c’est pas possible.

Ce matin, j’ai pété un plomb. Claqué la porte au Ninou en lui hurlant que je ne rentrerai pas ce soir, que je lui laisse l’appart, la chatte et la PMA.

Il n’a rien compris au film, le pauvre…

Une bête histoire de trous dans la baignoire suite à notre dégât des eaux du printemps dernier, toujours pas rebouché et j’ai vu là comme un symbole de ma vie PMAesque.

Et puis, sûrement ces fichus hormones qui me jouent des tours (je parle même pas de ma dépression).

Sûrement pour ça aussi, que mon J1 ne s’est pas encore pointé et que pour l’instant j’ai droit à ces putains de traces marrons. [Je vous coupe direct le faux espoir qui aurait pu vous étreindre]

Changement de planning donc mon corps s’adapte. Le J1 prend son temps… ça fait deux jours que je porte une mooncup pour des prunes…

JOIE !

Et n’oubliez pas mon concours pourrav ! Celle qui se sera rapproché du temps de délai de ma ponction gagnes une nouvelle inédite (pas du Casino mais d’un autre concours de nouvelle).

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

20 commentaires sur « Léger différé ? »

  1. Moi je dis que tu vas tellement leur faire la misère qu’ils n’oseront pas te décaler. Sauf que tes ragnanas sont 1 peu à la bourre et je vois bien une ponction pour tes 37 ans.
    Je peux pas la recevoir quand même la nouvelle … je le dirai pas aux autres !
    Ok ok … j’ai rien dit …
    bises

  2. Rho la tricheuse ! Nan faut jouer !
    Donc toi tu maintiens pour mi-janvier et avec le décalage des règles ça nous fait une ponction pour le 17 janvier (mes 37 piges).
    Ok, c’est noté !
    Mais, bon, moi je pense qu’ile en auront rien à foutre de mes yeux du chat poté larmoyants.
    Et d’ailleurs vaut mieux une ponction différée qu’une ponction chaotique entre deux hôpitaux dont aucun n’est aux normes…
    Qui vivre verra !

  3. C’est pas humain ça! Ils ne sont pas fichus d’informer leurs patients sur le retard de déménagement? Ils préfèrent laisser les laisser stresser, comme si le traitement en lui-même n’était pas suffisament angoissant. J’aimerai bien lire ta nouvelle, mais je ne veux pas parier au risque de te porter la poisse. Mais ton corps va peut-être déjouer lui même le mauvais sort en décalant un peu ton cycle.

    1. Je pense surtout qu’ils sont aussi emmerdés et peu informés que nous donc du coup peuvent pas nous informer.
      J’espère que ça va pas reculer d’un mois à plusieurs reprises.
      Sinon, je change de crèmerie.
      Quoiqu’il arrive en février au plus tard je dois avoir ma seconde ponction.

  4. J’aimerais croire qu’ils ont de la consideration pour notre etat psychologique dans le public mais bon.. je dis mi gfevrier, car ils ne euvent pas bosser sans locaux appropries ou au milieu des cartons…

    je dis ca en esoerant qu’ils fassent preuve d’un semblant d’humanité bienfuuur

  5. Minidril ATTENTION: je l’ai eue une fois, idem les ovaires au repos, et comme toi juste avant les fêtes… j’ai passé un mois au fond du lit à me demander si j’allais trouver l’énergie de me jeter par la fenêtre… Et j’ai une copine qui a eu la même chose, tu te dis bah minidril avec un nom aussi inoffensif, c’est une toute petite pilule, même pas peur d’un bonbon alors qu’on est déjà passée à la seringue et paf la méga déprime… Peut-être qu’à toi elle ne fera rien, mais mon mari avait dit la gynéco plus jamais minidril… Je suis désolée, je crois les doigts pour que ça ne te fasse pas trop d’effets secondaires: Il y a des trucs équivalents, si tu vois que c’est la cata après une semaine dis ton Ninou de t’emmener chez le gynéco pour changer.

    1. Ah ben tu fais bien de me le dire.
      Mais peut-être que comme je suis déjà pas mal déprimée, ça me fera rien du tout à moi…
      Peut-être que ce qui va vraiment me déprimer c’est de voir l’incertitude de l’équipe PMA le 22 décembre.
      Bon sinon, j’ai une solution pour les deux. Si c’est la pilule, je change en allant voir mon gynéco bourru. Si c’est l’équipe PMA, même punition. LOL

  6. j’ai bien peur que la ponction ne se fasse qu’en fonction de l’ouverture du centre et que la pilule soit plus longue que prévue, avec comme argument « c’est bon pour vos ovaires, meilleure mise au repos »… ouais .. faudrait peut-être pas les endormir non plus…
    te laisse pas faire , fais comme au casino 😉
    bizzz de courage pour l’incertitude à venir

  7. Bonjour, je suis un petit sous-marin qui te suis depuis quelques temps déjà et comme je suis joueuse je ne résiste pas à l’envie de participer à ton concours (et j’adorerai lire une nouvelle inedite en preum’s !) alors je me lance et je parie pour le 29 février ! En attendant, je te souhaite beaucoup de courage.

  8. Je suis joueuse alors hop, je m’inscris!

    Pourquoi pas une ponction le 14 février pour la St. Valentin? C’est pas romantique, ça te prive de célébrations torrides de la fête des amoureux et te fait te sentir bien misérable… ça cadre bien avec la PMA non?
    (Oui, je fais aussi partie de la communauté des trentenaires aigries en mal d’enfant)

    Au fait, on gagne quoi si on trouve la bonne date? 🙂

    1. Ouais c’est vrai que le 14 février c’est pas mal aussi en terme de loositude…
      Sinon, si tu gagnes tu auras droit à ma nouvelle écrite avec mon petit cerveau de blonde et mes petites mimines.
      Je participe à un concours de nouvelles dont le thème est « la dernière vague ».
      Et ben, si tu gagnes, je t’envoie la nouvelle en MP et qu’à toi ! Les autres devront attendre que ça soit diffusée (si j’ai de la chance) sur le site du concours ou que je le diffuse (si j’ai perdu et que le concours est terminé).
      Je découvre ton tout nouveau blog. J’adore le billet des 4 paradoxes, le titre de ton blog et je suis vraiment désolée pour l’échec de ta fiv imsi.
      J’espère que tu n’arriveras jamais au MAT et que tu nous fera une belle réussite à la troisième FIV.

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s