Publié dans A propos de nulliparité

Contre-temps

1er contre-temps : Mon cycle va prendre plusieurs jours de retard. Non pas, comme vous le supposez déjà, à cause d’un heureux événement mais à cause de l’utrogestan qui m’a collé tous les symptômes d’une gestante avec l’irritabilité, bouffées de chaleur et la dépression en prime. C’est d’ailleurs grâce à ça que j’ai su que c’était foiré malgré le provames et les douches de la mounette. J’ai donc acquis une certaine faculté pour sentir si je suis enceinte ou pas et ceci à environ DPO2.
J’ai quand même fait un test de grossesse pour confirmation, histoire de ne pas stopper l’utrogestan à tord (et dieu sait que j’aurais voulu l’arrêter).

2ème contre-temps : lors de mon dernier RDV PMA du 7 septembre, la Dr M m’a sentie moralement bien partie pour la FIV2 sauf que…
Sauf que ça ne sera pas avant janvier 2012 !!!
Pourquoi un tel délai ? Le centre PMA déménage en décembre. Aucune FIV ne sera programmée pour ce mois-là et novembre est déjà full.
De plus, mon corps (du moins mes ovaires) ne m’a pas attendue pour vieillir. Ma réserve ovarienne a baissé. Je reste dans les normes pour une femme de presque 37 ans… Mais bon, j’ai quand même des ovaires de vieille !

Pas grave ! Me direz-vous. Il me reste un plan B.
Toute PMEtte qui se respecte se doit d’avoir au moins un plan B…
Le mien c’est faire des IAC avec la Dr Bisounours (autrement nommée Dr B par la Fille).
Ok, me dis-je, ragaillardie, voyons un peu le planning…
Le Ninou a couru faire un spermo. Délai pour récupérer les résultats : une bonne semaine. Ah mais… Pas de bol, j’ovule théoriquement pile à ce moment-la. Même si j’ai un Rdv à temps avec Dr B et même si cette dernière peut voir le spermo ben c’est un peu juste pour organiser une IAC.
Bref… pour ce cycle c’est mort.

Voilà vous l’aurez compris. Ma rentrée PMA ne démarre pas super bien.

Je retiens que finalement cette grossesse miracle qui s’est finie sur une FC m’aura fait perdre un temps considérable : une année entière !
Et quand on est en PMA et que le dernier bilan hormonal vous rappelle que vos ovaires ont vieillit, un an ça compte !

Si c’est pas la totale loositude en PMA, ça y ressemble fort !

Maintenant vous comprenez pourquoi j’en parle peu de la PMA sur le blog. C’est juste un peu trop désespérant…
Et à moi aussi, cette putain de connasse s’est mis à me susurrer que je ne serai jamais enceinte et qu’en plus j’ai loupé le coche en janvier dernier. Tanpis pour ma gueule ! J’avais qu’à avoir plus de bol…

Alors, puisque c’est comme ça ! Ce mois là sera conception-free. Je fais la grève : PMA au placard jusqu’au prochain J1.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

12 commentaires sur « Contre-temps »

  1. Ben c’est vrai que c’est super galère tout ça. J’ai envie de te dire que malgré tout, cette grossesse « miracle » t’a prouvé que c’était possible… et ça redonne de l’espoir pour les IAC ou les FIV non ? ton corps est capable de fabriquer et de garder un embryon, c’est déjà beaucoup de savoir ça non ? Même si, cette fois-là, l’embryon n’était pas viable.
    Bon je dois être super lourde là, c’est peut-être pas du tout ce que t’avais envie de lire…
    En tout cas tu as raison : ne te prends pas la tête en attendant…

    Bisous

  2. je te comprends … trop bien … 2 grossesses et j’ai perdu 4 ans … alors? l
    es absences des toubibs en congés, en congrès ou autres raisons me mettent dans un état terrible! quand ce n’est pas mon corps qui fait des siennes.
    je te souhaite de tenter ton bébé couette, de tenter ton iac et de dire merde à fiv de 2012! j’aimerais que tu lui refasses un beau pied de nez et cela pdt 9 mois.
    arghhhhhh! ras le bol des contre-temps et des connasses qui disent des anerires.
    en attendant, profite du mieux, du max, du min, comme tu peux, comme tu veux…
    bizzz ma belle

  3. Janvier ça fait loin, mais on se rend compte que parfois 4 mois à attendre, c’est pas si long dans nos parcours…
    Et puis la grossesse t’a surtout prouver que ça marchait sous la couette, alors, tenter le coup ce mois-ci et les autres mois (si pas d’IAC!).
    Et puis l’IAC, c’est de la gnognotte par rapport à la FIV 🙂 Ca va t’aider à passer le temps sans trop de galère d’organisation, et puis surement t’éviter la FIV de janvier 😀
    Bisous

  4. Argh, t’as raison de profiter de la pause.. Mais tu as aussi raison d’envisager les IACs, cela permet de passer « agréablement  » le temps en PMA!
    Bisous

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s