Publié dans A propos de nulliparité

Merci à toutes

Vu le nombre de commentaires réconfortants, je me devais de faire un très bref passage pour vous remercier toutes !

C’est un moment très dur et je sais que qu’il va falloir passer par une petite période de deuil.

En même temps, j’ai très vite envie de me remettre en selle après cet atterrissage brutal.

Car si je ne me mets pas en mouvement je risque de rester figée dans la douleur et l’apathie. Cette salope de DNLP ne va pas gagner. Elle n’a fait que me donner encore plus de gniak pour l’avoir ce bébé.

Rapidement, je vous expose la visite écho. Je n’ai pas eu droit à l’écho endovaginale car à ce stade on voit déjà bien l’embryon en plaçant la sonde sur le ventre. J’ai tout de suite vu qu’il avait tout, la tête, le corps et ses petits membres. L’échographiste a aussi immédiatement vu que le coeur ne battait pas. Elle me l’a it tout de suite. Elle a cherché un moment au cas où mais rien. RIEN !

Mon embryon était figé dans le temps !

Vu qu’il avait la taille normale pour un embryon de 7SG, l’arrêt cardiaque est survenu très peu de temps avant l’échographie. Certainement la veille ou l’avant-veille. Moi, je pencherais pour la veille.

Mais cela n’a plus beaucoup d’importance.

Pour info, l’embryon est toujours en moi à l’heure où j’écris ces lignes.

L’avortement par aspiration est prévu pour mardi matin.

J’ai choisi une méthode propre et sans souffrance. Mon gynécologue de ville va s’en occuper personnellement.

Mais je vous raconterais tout ça plus tard.

A bientôt et encore merci de votre soutien.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

24 commentaires sur « Merci à toutes »

  1. Dis donc, t’es sacrément forte la Plume… tu m’impressionnes.
    Du coup, le jour où tu as écrit ton post en disant que tu appréhendais et que tu n’avais plus trop de symptômes, l’embryon était toujours bien vivant alors ? Ca veut dire que ces absences de symptômes, à ce moment-là, ne voulaient rien dire non ?

    Ca a dû être terrible quand elle t’a dit que le coeur ne battait pas. Quel coup de massue…
    C’est bien que tu aies choisi l’aspiration, au moins tu ne souffriras pas. Et tu vas très vite repartir de plus belle.
    Courage et gros bisous

  2. suis vraiment désolée pour vous… un espoir bien vite arrêté… je te souhaite plein de courage pour la suite, et je sais que tu en as plein….

  3. Dis-donc, en lisant ça, je trouve ça étonnant que t’aies pas eu d’endo… Ils sont sûrs de tout pouvoir voir sur le bide (même s’il est très plat et sans gras !) à ce stade ??

  4. Ma ptite Plume,
    Je vois que tu essaies faire face. Comme cela doit être dur. Je pense que tu adoptes la bonne attitude aussi délicate soit-elle à avoir. Bien sûr, j’imagine à peine ta souffrance, mais, c’est vrai que plus vite tu diras au revoir à ce petit bout, plus vite tu pourras en faire le deuil et peut être passer à une nouvelle tentative. Quelle force il doit te falloir pour cela….On a malheureusement toute peur que cela nous tombe dessus, et quelle injustice pour les PMette..on en bave déjà tellement…qu’on devrait en être épargnée…Quand je pense parfois à la fausse couche, je me dis que si cela devait m’arriver, j’en serai détruite, profondément, car plus le temps passe, plus on se projette. Je me rassure aujourd’hui quand viennent ces pensées en me disant que malgré tout, j’aurai eu eu l’incroyable chance de voir mon corps capable, au moins une fois, de porter la vie une poignée de jour…oui mais, que de belles paroles car une fois que la vie n’est plus là…est-ce vraiment si facile de rester sur une note positive? Je voudrais pouvoir te réconforter mieux que cela, mais les mots sont si futiles.
    Sache que je pense fort à toi, à ton mari.

  5. C’est avec stupeur que je découvre la nouvelle ce matin. Je n’étais pas passée par là et n’avais donc pas vu ton précédent article. Je suis bouleversée.Je n’ai pas les mots…juste que je suis de tout coeur avec toi. Que j’espére que vous allez vite traverser cette épreuve. Je t’embrasse trés fort et t’envoie tout mon soutien.

  6. Je pense très fort à toi..
    Je viens d’apprendre la nouvelle…
    Je crois qu’on ne peut pas comprendre ce difficile moment si l’on ne l’a jamais traversé.
    Mais toutes mes pensées vont vers toi…

  7. toutes mes pensées pour l’épreuve qui t’attend demain. ca va être un moment terriblement difficile, mais j’admire ta volonté de remonter en selle.
    il faut y croire, tu as bien raison.
    DNLP, vade retro satanas.
    gros bisous

  8. Toutes mes pensées vont vers toi, particulièrement pour la journée de demain. L’espoir va renaître, tu es une battante. En attendant, encore une fois, prends soin de toi. Gros bisous

  9. Je suis sous le choc devant cette nouvelle…. Je suis en larmes, et j’admire ton courage à faire face comme ça. Me mettant à ta place, je crois que comme « Cat’sEyes », je serais détruite.
    Tu as une volonté et une force incroyables.
    Quelle tristesse, quelle injustice !!
    Toutes mes pensées et mon réconfort vont vers toi dans ce difficile moment qui s’annonce demain.
    Bises.

  10. Je suis désolée de ce qui vous arrive, et je suis désolée de ne pas avoir posté de réconfort plus tôt.
    Il n’y a pas forcément de bons mots pour combler ce chagrin, mais je pense sincèrement à vous. je t’embrasse.

  11. Je penserai très fort à toi demain matin. Et je suis contente de voir que tu es prêtes à remonter en selle (mais je mm’en doutais). Ma proposition tient toujours (bien sûr). Enorme biiiiz

  12. Toutes mes pensées. Je suis passée par là il y a quelques mois. Je comprends.
    Ne lâchez pas l’affaire.

  13. O merde, je passais comme ça sur ton blog voir comment tu allais …….. je suis trés triste pour toi et le ninou, putain y a pas de mots, pas de justice bordel, je pense fort a toi et t’envoie un bisous de réconfort

  14. bon sang, que ça doit être difficile et bon sang, quelle lucidité tu as, et quel cran de déjà te tourner vers l’avenir…
    je penserai fort à toi demain matin. bon courage,
    gros bisous

  15. Je suis affreusement désolée. Je suis passée par là, je connais ta douleur. C’est tellement difficile alors qu’on se croyait sauvé ! Prends le temps de te reconstruire. Je t’embrasse très fort et t’envoie tout mon soutien

  16. franchement je suis trop triste je passais de temps en temps sur ton blog et là j’ai tout ton chagrin et devant ta force de caractère de réussir à aller de l’avant je n’ai qu’un seul mot : respect !!! je te souhaite de tout cœur de surmonter rapidement cette épreuve et de passer à autre chose, en espérant que tous ces petits commentaires y contribueront

  17. Oh !!!!! Qqes jours que je ne suis plus passée par ici…. et que lis-je ? J’ose à peine y croire…. Bizarre comme sensation pour moi, puisqu’on ne se connaît même pas…. Et pourtant, quelle tristesse ! Vraiment, beaucoup beaucoup de courage à vous ! Je ne sais que dire d’autre, car je sais qu’il n’y a rien à dire dans ces moments si douloureux…. quand on y a tant cru et que tout s’effondre…
    Je vous souhaite de garder confiance…. même si c’est difficile….

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s