Publié dans Le Casino (la série)

Série le Casino : épisode 21

Couchée dans mon lit, je fais rouler mon diamant brut avec mes doigts.

Ma “pierre magique”. Celle qui me rendait heureuse. Elle s’anime de plus en plus ces temps-ci.

Pourtant, je navigue entre positivisme — retrouvé grâce à la nouvelle année, au changement de centre PMA et aux merveilleux résultats du dernier spermogramme de Mr Mari-de-Looseuse — et déprime.
Ben oui ! Déprime inexpliquée. Enfin si, peut-être que le fait d’avoir pris un an de plus…

Mais je ne peux m’empêcher de penser à ce qui ne va pas dans ma vie. En particulier mon travail.
Ma seule issue : se relancer dans une activité  créative. Oui, c’est ce que j’ai de mieux à faire.

Le taff restera une activité alimentaire…

Depuis ma rencontre avec la Vieille, j’ai acheté un carnet où je note toutes mes idées, mes mots, mes impressions et mes synopsis. Plus rien ne se perdra dans les méandres de l’oubli. Avant cet achat, j’avais toujours plein d’idées, mais je les oubliais. Là, elles sont répertoriées. Depuis, la “pierre magique” a retrouvé un peu d’éclat.

Je lis aussi beaucoup.

Je repense aussi à une conversation dont j’ai été témoin bien involontairement.

Peu de temps après ma dernière partie OATS, alors que je parcourais un couloir à la recherche de mon Mr Hargne, j’entends la voix désagréable de Mme Orgueilleuse. Ses paroles me reviennent en mémoire…

“Vous rendez-vous compte ! Il y a encore eu un miracle hier ! annonce-t-elle, outrée.
— Ah bon ! lance d’un ton scandalisée son interlocutrice.
— Oui ! Encore une conjointe d’OATS ! lâche, méprisante, Mme Orgueilleuse. Il y avait déjà celle de cette fin d’année et des jumeaux en plus !
— Pas possible ! s’étrangle l’autre.
— Si ! DNLP est en train de perdre la main ! C’est moi qui vous le dis, ma chère. Et puis cette histoire de meurtre ! Non élucidé en plus. Ce Monsieur Traquecrim est un incompétent !
— Oui, c’est vrai ça ! J’en mettrais ma main à couper que c’est ce Borgia !
Piazza ! corrige sèchement Mme Orgueilleuse.
— Oui Piazza. Mais quel homme horrible !
— Avez-vous assistée à la dernière partie OATS ?
— Celle avec Mme Looseuse ?
— Oui…Elle ! lâche, méprisante, Mme Orgueilleuse.
— C’est une catastrophe ! Elle croît qu’elle va faire la loi à DNLP !
— En même temps, qui pourrait lui en vouloir, vu le dernier miracle qui vient d’arriver. concède avec amertume, Mme Orgueilleuse. Elle va donc forcément tenter sa chance tous les mois, celle-là !
— Pfff ! souffle l’interlocutrice dépitée.
— Oh, et puis, cette direction du casino qui lui donne raison. A Elle ! C’est honteux !
— Il paraît qu’elle a changé de centre PMA ! lâche l’interlocutrice, ravie de faire partager le dernier potin.
— Voyons, Mme Démoralise, tout le monde le sait ! fait, Mme Pimbêche, un rien condescendante.
— Ah bon ! J’avais cru que vous l’ignoriez. s’excuse rapidement Mme Démoralise, puis, elle rajoute rapidement – histoire de passer outre son embarras. Au fait ! J’ai entendu dire que Mr Craneur organisait une réception dans ses appartements. Allez-vous y aller ?”

Le reste de la conversation étant complètement insipide, je m’éclipse discrètement pour regagner ma chambre. Toute cette conversation ne me dit rien qui vaille. Il est temps d’en finir avec Mme Orgueilleuse
Je me tourne et me retourne dans mon lit. Trop d’angoisse.
Après des heures de lutte, je finis par trouver le sommeil.

DRIIIIIIINNNNNG !

DRIIIINNNNGGG !

Je me réveille en sursaut, la bouche pâteuse.

“Rhoooo ! Marre ! C’est quoi ce bordel !” maugrée-je.

J’allume ma lampe de chevet et décroche le combiné du téléphone, encore complètement somnolente.

“Mme Looseuse ?
— Mffp… Oui. réponds-je d’une voix à la fois éteinte et agacée.
— C’est la direction du casino.

Je suis brutalement réveillée comme si j’avais pris un seau d’eau glacée.

— Que se passe-t-il ? demande-je tentant de cacher mon ton alarmé.
— Vous êtes convoquée demain matin à 11h00 précises dans le bureau du directeur de la banque.” répond mécaniquement mon interlocuteur avant de raccrocher.

Je me retrouve, abasourdie, avec le combiné dans ma main droite.

Une grosse goutte de sueur froide me dégouline dans la nuque.

Et bien, me voilà bien !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

4 commentaires sur « Série le Casino : épisode 21 »

  1. Encore du suspens! Quelle aventure! j’aime l’idée de la pierre qui réagit en fonction de ce que l’on met en place dans sa vie. Bon week-end et merci!

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s