Publié dans A propos de nulliparité

Le dilemme : classique ou ICSI ?

Le dilemme, comme vous vous en doutez, c’est le choix de technique PMA que nous a proposé la biologiste suite aux bons (punaise, c’est incroyable quand j’y pense) résultats du dernier spermogramme du George. Vous vous rappelez celui qui a été fait à 2 jours d’abstinence au lieu de 3 !

Jusqu’à présent, nous n’avions qu’une seule possibilité, une ultime, ce qui se fait de mieux pour les plus « handicapés de la procréation » : la FIV ICSI. Pas de dilemme. C’était ça ou RIEN (c’est-à-dire pas d’enfant) !

Personne n’aurait parié un copek sur nos têtards jugés incapables de féconder tout seuls comme des grands mes ovules. Même si après, on me disait qu’on avait une possibilité de procréation naturelle à 2% ce qui pouvait sembler complètement paradoxal. Bon, l’expérience de Pourmieuxattendre, montre que c’est possible !!

Là, on nous propose d’envisager une FIV classique (sans écarter la FIV ICSI) comme si finalement les têtards avaient retrouvé leur capacité fécondante.

Bon, le hic, c’est peut-être qu’ils sont incapables de féconder même en les mettant dans une boîte de pétri avec mes ovules. Le gros risque c’est que je fasse 25 jours de traitement, qu’on me prélève mes nombreux ovocytes (parce que je répond super bien au traitement) pour ne récupérer AUCUN embryon !

Parce que même avec 26 millions de têtards (avant sélection bien sûr !), il est très envisageable qu’aucun ne soit choisi par mes ovocytes. Donc ça c’est le MOINS de la FIV classique. On va droit dans l’inconnu.

Le PLUS d’une FIV classique c’est que si il y a fécondation, on aura des embryons dont le têtard aura été l’élu de l’ovocyte. Il  y aura eu sélection via une méthode « plus naturelle« . Bien sûr les techniciens auront déjà éliminé les têtards tordus, mous, immobiles ou morts, mais au final, c’est mon ovocyte qui choisi.

Le PLUS d’une FIV ICSI, c’est qu’on l’a déjà éprouvé, George et moi. On est certain à 100% d’avoir des embryons.  On sait que ça marche enfin du moins on obtient des embryons et même des blastocystes.

Mais reste que le têtard choisi ne sera pas forcément celui qu’aurait choisi mon ovocyte et finalement on peut légitimement se demander s’il n’y a pas des conséquences à cela. C’est là que j’en viens aux MOINS.

Premier point, à la séance d’information de Diaconnesse, on nous avait expliqué que le taux de FC précoce était plus important avec FIV ICSI. L’explication donnée c’était que faute de sélection naturelle (au moment de la fécondation), on permettait la création d’embryons plus fragiles génétiquement parlant.

De plus, pour expliquer cette augmentation de FC précoce en FIV ICSI, il fallait prendre en compte « les caractéristiques » de la population traitée notamment l’âge des femmes (on sait que les FC sont plus fréquentes passés un certain âge) ou les échecs  répétés via FIV classique conduisant à proposer en dernier ressort la FIV ICSI (les problèmes étant plus complexes que ce qui était supposé à la première consultation).

Je me souviens très bien m’être dit avec amertume que j’avais vraiment tiré le gros lot ! En gros, même si ça marchait, j’avais plus de chance de perdre mon ou mes embryons par rapport à une FIVeuse classique. Ouais ! Oh les coeurs !

Deuxième point, La biologiste de l’ancien centre PMA nous avait expliqué que le taux de malformation était plus important sur les enfants de FIV ICSI même si cela reste dans des proportions tout à fait raisonnables (2 pour mille naissance au lieu de 1 pour mille). J’avais lu des études scientifiques dont celle d’une biologiste travaillant sur Paris qui montrait des résultats pas forcément rassurants (ses pourcentages sur une cohorte de 16000 couples étaient plus importants que deux pour mille). J’avais refusé de les communiquer sur ce blog pour ne pas effrayer les autres PMettes car il ne s’agit que d’une seule étude. Il faudrait multiplier ces études sur plusieurs cohortes pour être certains. Je préfère la prudence à la panique. Quand je regarde la petite Louise (qui fête ses 10 mois) de Zazouille, je me dis que c’est une parfaite réussite.  Et je sais qu’elle n’est pas la seule ! Mais la question reste entière ! J’attends d’autres études. Enfin l’antériorité sur cette technique reste très limitée vu que le plus âgé des enfants nés par FIV ICSI est un(e) adolescent(e).

Voilà, je vous ai exposé les PLUS et les MOINS des deux techniques. J’aurai pas mal de questions à poser à la doctoresse PMA.

La biologiste va lui faire un rapport complet de notre situation et des propositions apportées par l’équipe biologie. Reste à connaître les propositions de l’équipe médicale. Bien sûr, tout se décidera le jour de la ponction. Si la récolte des têtards n’est pas terrible, on fera une FIV ICSI, si la récolte est bonne, on fera peut-être la FIV classique.

Il est sûr que je vais demander si une FIV mixte (mi classique, mi ICSI) — je ne sais plus laquelle d’entre vous a bénéficier de cette alternative — est envisageable dans ce centre. Mais je pense que la réponse sera NON.  Ils sont assez « classique » justement. Ils proposent des alternatives plus fun en fin de parcours, or, aux vues de nos résultats spermos, de mon excellente réponse aux traitement et au nombre d’embryons obtenus, j’ai bien senti qu’ils étaient hyper optimistes.

Verdict le 2 février. J’ai hâte !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

21 commentaires sur « Le dilemme : classique ou ICSI ? »

  1. Coucou ma Belle. Dur dilemne….
    J’ai 2 copines qui ont eu recours à la FIV IMCI car elles avaient pas le choix. Une a eu un joli petit garçon qui se porte comme un charme à la première tentative. Il a juste eu des reflux au tout début. L’autre a eu des jumeaux (fille + garçon) à la 2eme tentative. Ils n’ont rien eu de particulier. Ils se portent super bien et ont 3 an et demi. Ce n’est qu’un petit échantillon… Mais tu as raison, si la qualité du sperme est bon, pourquoi pas tenter la FIV normale..??!! Allé les petits zozos…on maintient la forme. GRos bisous

  2. Que des fiv icsi pour moi (et pas le choix), la 3e est en cours, j’ai eu des embryons a chaque fois. 1re tentative a été négative, la seconde positive (et 1 fausse couche). Ah et j’ai le problème de l’âge aussi… Les zozos : 2 millions chez nous… Mais si je m’arrêtais aux stats et aux études et à tout ça, je ferais rien et d’ailleurs si mon centre m’a acceptée, c’est que c’est possible…. J’ai pris le parti de faire confiance à notre équipe médicale. Tu auras autant d’histoires différentes que de témoignages, la réponse est entre vos mains (et ce sera la bonne). Courage. Bisous
    Ps : quel style ton blog !!

  3. Pareil, je vais avoir une FIV mixte car notre infertilité inexpliquée est peut être dû à un problème de fécondation, et dans ce cas, la FIV classique ne servira à rien.
    Donc FIV mixte pour la première et en fonction des résultats on passera en ICSI ou en classique en total pour la seconde.
    Je ne suis pas vraiment inquiète sur les résultats, car si l’embryon n’est pas viable, j’aurais juste le droit à une FC précoce, et c’est toujours mieux que ce que j’ai eu pour l’instant, il faudra juste recommencer.
    Puis je pense vraiment que la Nature n’est pas bien faite et qu’il faut l’aider.

    1. FIV mixte pour moi : 50% classique et 50% ICSI. Je ne savais que l’ICSI pouvait poser problème, mais perso, j’m’en tape à ce stade, je veux des embryons et une belle nidation et un beau bb à la clé.
      l’ICSI permettra d’avoir ces embryons.
      Pour le risque de FC … j’ai 36 ans, on verra, faut déjà avoir des embryons.
      Pour info, moi, je suis à peu près normale et chéri est limite côté zozos normaux, mais considéré normal également. donc notre infertilité inexpliquée pourrait s’expliquer par un pb de fécondation? ou de nidation? en tout cas, j’ai appris que mon centre fait de l’endocell.

      au fait, faut vraiment que tu finisses ton blog sur ton expérience en irak, hop hop hop, je veux lire la fin!!!
      gros bibis

      1. C’est bien que ton centre fasse l’endocell. A tenté mais j’espère que tu n’en auras jamais besoin 😉
        Ma biographie en Irak-Koweït je n’avais plus envie de la continuer parce que je voulais me lancer dans la fiction.
        Après c’est vrai que c’est quand même bien de terminer un truc que t’as commencé !
        Rhalala

  4. Aïe Aïe Aïe comme je te comprends… ! c’est un choix super difficile. J’essaie de me projeter, et si on me donne le choix, je crois que je tenterais la FIV classique. parce que, comme tu le dis, ça préserve une certaine forme de « sélection naturelle ». Mais le « moins » est aussi un gros risque… Arrrrrrff…
    La FIV mixte serait une bonne solution, surtout si ta récolte d’ovocytes est bonne !!

  5. Pffff pas facile finalement d’avoir le choix…la FIV mixte serait l’idéal. Peut être arriveras tu à convaincre ton centre? en tout cas moi tes arguments m’ont convaincue! Bises

  6. Si vous avez la possibilité, franchement, moi je ferais le choix d’une mixte (si la récolte le permet évidemment)… Comme ça, vous laissez sa chance à la nature et vous assurez vos arrières en cas de souci…
    T’as vu ce que je t’avais dit sur les 2 jours d’abstinence ?? Foi de compagne d’OATS, j’ai testé toutes les durées d’abstinences !! Et parfois, 1 jour ça peut ne pas être totalement minable non plus….
    Ils sont farceurs nos OATS, faut pas croire !
    Avec ces bons résultats, les chances sont de votre côté, faut y croire, c’est quand même trop top !!!! Bises

  7. Et c’est à vous de choisir? Flut, c’est dur. Comme tout le monde, je pense que le mixte serait le top. Reste à savoir s’ils vont bien vouloir. Verdict dans une semaine (patain,ça y est je flippe). Biz

    1. T’es trop mignonne tu flippes pour moi ! 😉
      Oui je vais demander la fiv mixte car si on ne demande rien on ne risque pas d’obtenir quoi que soit.
      Oui dans une semaine ! Putain !

  8. Avec 26 milliions, y’a quand même toutes les chances que quelques uns trouvent leur chemin, non ?? Si les biologistes vous le proposent, c’est qu’ils y croient…
    Je suis pas du tout contre l’icsi (j’y ai recours), mais je me dis que la fiv « naturelle » a de meilleures chances de donner des embryons plus viables… pour les raisons que tu cites toi-même.
    Bon courage pour prendre cette délicate décision…
    Bisous

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s