Publié dans A propos de nulliparité

Un médecin généraliste c’est moins fort que toi !

J’ai vu dernièrement mon médecin généraliste pour pouvoir le déclarer à la CPAM comme mon médecin traitant puisque j’ai changé de régime…

En regardant son écran d’ordinateur, il reprend connaissance de mon dossier médical. Problèmes thyroïdes, ok, on refait une petite prise de sang de contrôle. Maladies chroniques : asthme. Tout roule. En ce moment je suis en forme, et en un an je ne l’ai pas vu une seule fois. Là, il revient sur une note qu’il a écrite et s’écrie : « Ah, je vois qu’on a fait il y a deux ans un bilan toxoplasmose et rubéole en vue d’une grossesse »

Oh punaise, c’est vrai… J’avais oublié et là, j’attends la question qui tue.

« Alors, est-ce qu’il y a eu une grossesse finalement ? » me demande-t-il, presque avec un petit clin d’oeil.

ça peut vous surprendre mais comme je ne suis quasiment jamais malade, je ne lui ai jamais parlé de nos problèmes d’infertilité.

Finalement, je me lance. Je fais un coming out infertilité :

— Et bien non, et ça ne risque pas d’arriver ! fis-je d’un ton léger (oui oui léger)

Le doc a les yeux qui s’ouvrent de surprise.

— Mais comment ça ?

— C’est simple, mon mari est OATS sévère. Nous sommes en procédure PMA. Je vais faire des FIV. J’en ai déjà fait une l’an dernier mais ça n’a pas marché. Il me reste trois cartouches ! Enfin, trois FIV remboursés par la sécu et après, on se fera une raison !

Le doc a les yeux qui cette fois sortent des orbites puis il me regarde avec un peu de peine dans ses yeux. Il ne sait pas quoi dire ! Il est totalement impuissant.

Pas grave, je lui en veut pas au doc.

— OATS… C’est quoi ça ?

Oh punaise, à celle-là, je m’y attendais pas ! Je ne pensais pas qu’un généraliste ne sache pas ça.

Je développe l’acronyme : OligoAsthénoTératoSpermie !

Le doc reste dans le flou… Oulà, de mieux en mieux ! Je vais devoir faire un cours d’infertilité…

Devant son air intrigué, je balance :

— Alors, mon mari n’a pas assez de spermatos (1° doigt levé), des spermato feignants (2° doigt levé), et des spermatos monstrueux (3° doigt levé)

Et oui, on est pédagogue, ou on l’est pas…

Le doc me regarde sans rien dire. Il est abasourdi !

— Bon, en gros, pour conclure et faire simple. Il a un sperme de merde ! fis-je tranquillement.

— Oh, non, il ne faut pas dire ça ! s’insurge le doc.

Ah ben voilà, la bonne vieille solidarité masculine…

— Ah si si ! Il faut le dire ! Mais c’est pas grave.

Conclusion : un généraliste c’est moins fort que toi !

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

18 commentaires sur « Un médecin généraliste c’est moins fort que toi ! »

  1. Arf, quand je suis allée voir le médecin en début de mois pour une bronchite, j’ai explosé, je lui ai parlé de la maladie du chien, de la PMA et du échec des IAC, il a été très peiné, il m’a demandé comment je le vivais et même si médicalement, il n’a rien pu faire pour moi, il a été très à l’écoute et quand enfin je serais enceinte, il n’hésitera pas à m’arrêter à la moindre fatigue.
    Bref, je pense qu’ils ont chacun leur spécialité et on ne peut pas demander à un médecin généraliste de faire médecin PMA …

    1. Et bien au moins le tien est sympa. Le mien, bof !
      Je ne pense pas compter sur lui pour me faire arrêter en cas de fatigue si transfert ou si grossesse. Mais bon j’ai le gynéco de ville ou alors peut-être à la PMA

  2. Tu veux connaître pire ? Une fois j’ai expliqué à mon ancienne gygy de ville (l’ancienne d’avant tout ce merdier) ce que ça voulait dire OATS…. Elle en avait aucune foutue idée… On vit dans un monde bien étrange décidément !
    J’aime bien le nouveau look de ta chambre !! Bisous

    1. La vache, t’aurais vu sa gueule au toubib !
      Mais bon, faudra pas compter sur lui pour un arrêt en cas de fatigue. Chier !
      Pas grave, j’ai des ressources, je jouerai la grosse malade en allant dans son cabinet. Peut-être même que je me forcerai à gerber chez lui… 😉

  3. Moi j’ai changé de généraliste récemment. Celui ci est un peu paternaliste. Je lui ai parlé de nos difficultés et il m’a dit un truc du genre « faut faire crac crac tout le temps, partout, sans se prendre la tête… Mettez des nuisettes et aguichez votre mec, faut pas être timide ». Euhh tout va bien merci, côté libido mes gars (actuel et exs) se sont jamais plaints… quel naze!

    Oui les généralistes ne peuvent pas tout connaitre. S’il a écouté c’est déjà pas mal…

    1. Ouais tant qu’il ne t’a pas sortie mais c’est dans la tête ma pauvre demoiselle !
      Effectivement, quand on infertiles, ça on baise ! Et peut-être mieux que les fertiles !
      NA !
      Biz

  4. Moi j’ai du expliquer à la secrétaire de l’hosto où est le centre PMA que si je lui dis « C’est un rendez-vous PMA », ça rend inutile la question « C’est pour une grosseeeeessse??? »…
    J’ai adoré !

    1. Ben ouais quelle lèse-virilité ! Sauf que la virilité n’a rein à voir la dedans et c’est ça que ces foutus de fertiles ne comprennent pas.
      Tant mieux si je t’ai fait rire.
      Biz

  5. Ma généraliste m’avait sorti « Ah, ils vous en ont mis 2, ça doit être un garçon et une fille. Ils choisissent dans ce cas-là, non ? ». Mais bien sûr.
    Elle avait aussi ri quand je lui avais dit « on n’a pas assez de spermatozoïdes ». C’est si compliqué que ça de comprendre que l’infertilité est un problème de couple.

    Tu as raison, il faut le dire quand le sperme est merdique. Ça ne remet pas en cause l’intégrité de nos hommes ni leur virilité. Juste la capacité à faire un enfant simplement.

    1. Trop drôle ta généraliste.
      « Alors pour vous ma petite dame, on vous en mets deux pour le prix d’un. alors qu’est-ce que vous choisissez ??? On fait les filles en promo aujourd’hui, n’hésitez pas ! » t’aurais dû lui répondre ça ! LOOOOL

      Ben ouais, quand un sperme est merdique, il est merdique. Faut bien appeler un chat un chat !

      Biz à toi et à tes grumeaux

  6. ça me rappelle un peu ma visite médicale pour le boulot. Quand on voit que des gens qui sont dans le milieu médical peuvent être aussi maladroits et ignorants, je me dis que ce n’est pas gagné que nos proches comprennent un jour ce que l’on vit

    1. J’ai une visite médicale au boulot le 28 février justement où je compte expliquer au doc ma situation et savoir si je peux compter sur lui pour me soutenir en cas de problème avec mon taff. Je sens que je vais devoir être pédagogue également…

  7. En m^me temps cd’est pas toujours rigolo meme si c’est tres drole raconté par toi.
    le spermogramme on savait pas le lire, le labo ne voulait pas nous expliquer et le gyneco ne repondait pas. alors Doudou prend rdv avec la remplacante du medecin traitant qui lui dit  » je sais pas trop mais vous inquieter pas, il reste l’adoption! » le pire c’est que le spermo était pas si mal que ça finalement! merci pour tes recits.

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s