Publié dans Le Casino (la série)

Série le Casino : épisode 8

En revenant dans ma chambre, je découvre au pied de ma porte un paquet. Un paquet reconnaissable entre mille. Le paquet que je n’aurais pas voulu voir ce mois-ci. Mais vraiment pour rien au monde. Le paquet qui signe mon échec patenté sur cette FIV. Le paquet joliment recouvert de ce papier rose brillant et entouré d’un gros nœud grenat. Le paquet de DNLP.

Je soupire et le saisi de mauvaise grâce. J’ouvre ma porte et le jette, avec dépit sur mon lit, le temps de me dévêtir de ma veste. Je m’assois ensuite sur le lit et ouvre ce maudit paquet. A l’intérieur, je découvre une petite feuille cartonnée noircie d’une écriture raffinée. Un mot de DNLP.

Très chère Mme Looseuse,

C’est avec grand plaisir que je vous offre ce cadeau mensuel. Vous, comme moi, connaissons sa saveur si particulière. En effet, ce cycle n’était pas comme les autres. C’était une réelle chance de procréation pour vous puisque  – autant vous le certifier tout de suite – toutes vos ovules, dans votre  longue carrière procréatrice, n’ont jamais rencontré le moindre spermatozoïde. Cette vraie chance  était due à votre tentative de PMA, à savoir votre première FIV négative et, enfin, la dernière TEC de l’espoir – espoir mal placée cela va sans dire – puisque vous avez perdu les quatre autres embryons.

Aussi, ce cadeau mensuel est le signe de l’échec pour vous mais une formidable réussite pour moi. Je sais que vous saurez apprécier cet échec à sa juste valeur puisque vous espériez tellement ne pas à avoir à vivre l’expérience d’une FIV au départ puis, une fois lancée, ne pas à avoir à envisager de reprendre le chemin d’une seconde FIV.

Quelle cruelle ironie pour quelqu’un qui ne voulait pas entendre parler de FIV à l’annonce de l’hypofertilité de votre cher et tendre. Quelle cruelle ironie pour quelqu’un qui se lance, malgré ses fortes réticences, dans cette PMA, et qui donc s’est fait fortement violence moralement. Cruelle ironie encore, là aussi, quand on sait que vous avez espéré souffrir qu’une seule fois pensant – à tord – que votre courage serait justement récompensée par une grossesse tant désirée.

Franchement, avez-vous vraiment pensé que cela serait si facile ? Avez-vous réellement cru que votre courage suffirait ? Quelle puérilité de votre part ! Pourquoi donc seriez-vous récompensée plus qu’une autre ? Est-ce que l’injustice qui vous a été faite – par moi, cela va sans dire, mais il s’agit d’une juste sélection naturelle – vous donne le droit de triompher plus qu’une autre  à la fin? Est-ce que votre souffrance va être récompensée par un cadeau à sa juste valeur par souci de compensation ? Par souci de justice ? Mais, la justice n’existe pas ! C’est un idéal ! Un idéal puérile, qui plus est ! Il y aura toujours des personnes, pour qui, tout sera facile, tout coulera de source. Et il y aura aussi les autres. Vous faîtes parti des autres. Des victimes de MA sélection naturelle.

Maintenant, envisagez sagement que vos ovules, chaque mois émis par vos formidables ovaires – ovaires que beaucoup de femmes vous envieraient – , auront un destin de solitude inutile suivi de leur mort. Il me semble que cela est vain de vouloir à tout prix basifier votre organisme pour que votre glaire cervicale acide et tueuse devienne plus hospitalière. Votre conjoint est doté d’une OATS sévère, votre âge et la durée de votre infécondité (à ne pas confondre avec infertilité puisque vous êtes fertile bien qu’inutilement) ne peuvent permettre une grossesse naturelle. Et si vous persévérez dans la procédure de PMA, sachez que la réussite ne sera pas pour tout de suite, voire jamais. Combien de femmes dans votre cas, ont-elles subies des FIV ICSI, sans aucune accroche ? Ont-elles été moins courageuses que vous ?  Ont-elles moins mérité que vous ? Moi, je dirais qu’elles l’ont été davantage, courageuses – puisqu’elles en ont fait quatre voire cinq FIV – mais malgré cette indéniable qualité, cela ne les pas rendu plus chanceuses. Car n’oubliez surtout pas que, comme dans ce casino, j’aurai toujours le dernier mot.

C’est avec amitié – oui sincère, croyez-le bien – que je vous conjure d’arrêter cette folie de la procréation. Vous ne ferez que rencontrer votre propre amertume au  fur et à mesure des tentatives et des échecs et une fois, que le corps médical sera venu à bout de toutes les tentatives et vous fera savoir qu’il est bien impuissant, que ferez-vous ? Combien de mois encore (de cycles devrais-je dire) vous faudra-t-il pour comprendre que votre combat est vain ? Qu’il est perdu d’avance ?

Encore une fois, je vous en conjure ! Soyez raisonnable. Profitez de la vie, tant qu’il en est encore temps !

Bien à vous,

Dame Nature La Pute

P.S. : Vous remarquerez que mon cadeau mensuel est arrivée avec pas mal d’avance. Il sera suivie de toutes sortes de symptômes liés au traitement par puregon. Sachez, que cette avance de livraison est le signe d’un échec patenté de nidation. L’absence d’accroche de votre blastocyste miraculée de la décongélation a provoqué une brutale chute hormonale. Dommage que votre Dr Bébé ne vous ait pas prévenu de ce petit inconvénient. Il a simplement parlé de règles. Il a omit de vous dire qu’elles arriveraient en avance. Vous voilà prévenue pour la prochaine fois. Cela vous évitera de croire inutilement à une grossesse. C’est quand même un avantage de savoir bien avant la prise de sang que la tentative a échoué : cela évite des jours supplémentaires de faux espoirs et vous offre une certaine sérénité teinté, il est vrai, d’une grande déception.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

Un commentaire sur « Série le Casino : épisode 8 »

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s