Publié dans A propos de nulliparité

Négatif

Voilà, le titre est suffisamment explicite. Mon taux était hier à zéro comme d’habitude. J’aurais bien aimé un 5 ou 10 UI comme ça j’aurais eu l’impression d’un « en progrès »…

Sinon, j’avais prévu le coup, je voulais pas me rendre sur mon compte internet du labo et voir ce maudit zéro, donc j’avais fait un test de grossesse clear blue qui a été là aussi très explicite : « PAS ENCEINTE » ! Au moins, là, j’étais pas seule. ça m’a bien préparé psychologiquement.

Les trois dés n’auront rien donné de mieux que d’habitude.

Comme vous le savez déjà, cela aurait pu être pire car je suspectais une grossesse extra-utérine. Me voici donc rassurée mais super déçue bien sûr.

Le bilan de cette TEC maintenant.

Niveau déception c’est bien au-delà de ce que j’avais imaginé : plus de blasto dans le congel suite à l’hécatombe de 4 blastos. Le dernier qui aura résisté n’aura juste fait qu’un petit tour dans mon utérus. Un taux à zéro, aussi nul que précédemment. Le sentiment de se sentir physiquement inapte à la procréation. Une énorme solitude. L’amertume est là, je ne le cache pas.

Ce mois de traitement aura été pénible c’est le moins qu’on puisse dire.

Pénible quant à l’organisation des séances d’écho face aux divers imprévus qui me sont tombés sur la gueule. Mon centre d’écho préféré fermé le samedi, qui se trouvais être mon J10 (et oui, on ne choisi pas). L’autre centre d’écho exceptionnellement fermé ce jour-là ainsi que le labo drouot (fermeture exceptionnelle là aussi, ils s’étaient tous donné le mot) et grâce à une copinaute (qui se reconnaîtra 😉 ) j’aurais au moins éviter de me rendre là-bas pour rien. Donc changement de programme à la dernière minute avec le stress que ça génère. Pour l’écho, j’ai donc eu des horaires à la con genre 8h du mat un samedi ou 11h un mardi matin alors que t’es censée bosser et oui, c’était fait dans l’urgence. Passer après une femme enceinte alors qu’elle arrive bien après vous. Supporter son mioche hurlant parce que l’échographiste ne voulait pas d’enfant pendant qu’elle examinait la bonne femme. Supporter des femmes enceintes qui te passent devant, là aussi, pour faire leur test de glucose pendant que toi, tu fais ton monitoring pour la TEC. Supporter les regards compatissants des gens sur ces femmes. S’entendre dire le matin du transfert que tous tes blastos sont morts à part un. Se rendre au transfert en pleurant. Voir des couples attendant le transfert et être seule encore une fois. S’entendre dire par la biologiste qui va vous transférer un « ça va ? », puis la voir détourner sa tête sans écouter votre réponse. Répondre machinalement un « oui ça va » alors qu’on a juste envie de  tout envoyer valser. Attendre, allongée, seule sur la table et avoir froid malgré la couverture. Supporter deux jours de boulot intense et super stressants le surlendemain. Voir ses règles débarquer 4 jours en avance. S’imaginer à cet instant que c’est mort, puis douter (c’est peut-être quand même positif) puis avoir les boules car on s’aperçoit qu’on a des symptômes de GEU. Puis le test de grossesse négatif. Puis la prise de sang suite à l’attente habituelle. Puis l’appel dans l’après-midi où on confirme le négatif avec le tact habituel (mais de toute façon, vous n’en attendez pas moins).

Les résolutions maintenant : s’occuper de son transfert de la MGEN à la CPAM. Je pense que cette fois, ça sera la bonne. En progrès donc. S’occuper de trouver un gynéco sympa et intelligent. S’occuper de trouver un nouveau centre PMA et s’occuper du transfert. Faire ses deux séances hebdomadaires de yoga. Faire sa séance de piscine le samedi matin. Sortir. Ne plus s’occuper de compter les jours du cycle. Baiser quand on a envie. En fait, reprendre l’envie de baiser tout court. Chercher un autre boulot.

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

25 commentaires sur « Négatif »

  1. J’espère que tu trouveras trés vite un nouveau centre et un nouveau gynéco pour partir sur de bonnes bases. En attendant, ca fait du bien de reprendre goût de faire l’amour quand on en a envie…et pas quand on doit. Pleins de bisous.

    1. JE suis passée rapidement sur ton blog et j’ai vu que t’étais déjà confrontée au problème de garde. Idem pour trouver une place dans une maternité d’ailleurs. c’est fou notre vie, non ? Des années à désespérer. Et d’un coup, il faut penser mode de garde et inscription maternité. Même pas le temps de réaliser ce qui nous arrive ! Allez bises, vas à ton RDV et explique leur al situation si on te demande combien. Pose une option pour deux 😉

  2. ouh la la… le moral dans les chaussettes on dirait… mais je vois que tu as plein d’idées pour rebondir. laisse toi le temps d’encaisser cet échec, prends soin de toi (en espérantq ue ton chéri en fasse de même)… et je t’embrasse bien fort : c’est tout ce que je peux faire en guise de réconfort !

  3. Dur dur dur… moi mon labo me dit juste « pas enceinte » et une fois je suis allée dans un labo qui m’a dit 4 UI et c’est vrai que je me suis sentie moins la loose que d’habitude…

    1. Rhalala j’aurais tellement aimé ce petit chiffre. un second zéro c’est vrai que c’est la grosse loose. Mais tu sais quoi, c’est ce centre PMA qui est une grosse loose 😉
      J’espère pour toi que ça va marcher un jour.
      Biz

  4. C’est clair de ce TEC est à oublier le plus vite possible. Tout a merdé du début à la fin… Vivement le changement de crémerie ! J’espère que ton moral va à peu près et que vous tenez le choc…. Laisse-toi le temps d’avaler tout ça… Bisous

    1. J’ai déjà contacter le centre PMA St Vincent de Paul. Secrétaire pro et assez aimable… ça change. Bon faut tout recommencer et il y a cette histoire de formulaire à remplir puis à renvoyer puis qui doit passer à une commission etc. etc.
      Idem pour ta crèmerie, j’ai envie de tenter à Béclère. Idem, un formulaire à demander mais tous les premiers du mois et c’est à édition limitée avec un centre d’appel dé-bor-dée. Mazeltoff ! C’est pas gagné.

  5. Quelle déception! C’est vrai qu’avant l’IAC ou la FIV on supporte énormément de choses difficiles car on est d’ans l’espérance, mais quand le résultat tombe tout ce qu’on a dû subir ressort. Mais un nouvel espoir revient souvent trés vite et nous donne l’énergie de repartir à l’attaque. Tu as déjà pleins de projets c’est bien. Tu as raison profitez en pour vous retrouver et vous faire plaisir. Bises

  6. Tout plein de gros bisous pour te redonner du courage. Tu as, je pense, le bon état esprit pour l’avenir. Faut arriver à tenir ce cap !
    En tout cas, tu as eu beaucoup de courage pour vivre ce mois difficile.
    J’espère de tout mon cœur que l’avenir sera meilleur.

    1. Coucou Anne-Laure !
      Merci pour tes encouragements et n’oublies pas de faire une bise à chacune de tes crapules de ma part. Ah oui, j’allais oublier la chatte !

  7. Pffftt ben dis donc j’avais tellement d’espoir pour nous toutes en cette rentrée puis ben c’est un peu l’hécatombe finalement et ça fait bien chier !!! je comprend ta lassitude, l’amerturme allez faut quand même continuer et comme tu dit reprendre goût a sortir a baiser a vivre tout doucement ….. j’tenvoie plein de bises !!

    1. Merci pour les bises ! Je me bats contre l’amertume et en fait je crois que je suis en train de gagner 😉 mais attention à ne pas trop se reposer sur ses lauriers. c’est un combat de tous les instants…

  8. Bon courage.
    J’ai été obligée de changer de centre entre fiv1 et fiv2 (déménagement).
    Et si fiv3 a été positive c’est essentiellement grâce à un gynécologue faiseur de miracle qui a cherché à comprendre les réactions de mon corps et ne s’est pas contenté d’appliquer un protocole standard.
    Je te souhaite de rencontrer un médecin aussi curieux que le mien.

    1. Oui je me souviens de ce passage sur ton blog. C’est exactement ce que je recherche comme gynéco. Sinon j’ai avancé, j’ai déjà eu un contact avec St Vincent de Paul. Ils vont m’envoyer un formulaire. Secrétaire pro. Mon formulaire apssera en commission puis après j’aurais une convocation pour un RDV dans un délai de 2 à 3 mois. Et oui, c’est long mais c’est l’jeu ma petite Lucette !

  9. suis de tout coeur avec toi même si on se connait pas…
    j’ai pas trouvé comment envoyer un mail (fatigue ou blonditude?). Si tu veux une adresse de gynéco à Paris (9e) hésite pas!
    continue à jouer un jour les dés s’arrêteront sur la bonne face!

    1. Merci julie pour ton soutien. Je vais voir comment faire pour rajouter un point de contact sur ma page d’accueil ;-).
      T’es blonde toi aussi ? 😉

  10. Je suis vraiment désolée… mais les bonnes résolutions sont déjà inscrites !
    Un peu de temps pour digérer, un peu de temps pour mettre en place les résolutions, un soupçon de sourire et on repart d’attaque… et vive la B… sans rendez-vous !!!

  11. courage. pour une raison inconnue notre chemin vers la parentalité est semé d’embuches, de difficultés, de tristesse. mais l’objectif est bien de faire un enfant, notre enfant, alors il faut continuer de se battre.
    courage et bisous

    1. Merci pour les bisous!
      Je viens de voir pour ton négatif. Reste la FIV pour bientôt.
      Là tous les espoirs sont permis.
      Biz

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s