Publié dans A propos de nulliparité

Bubulle le blastocyste

Voici l’histoire de Bubulle le blastocyste raconté par lui(elle)-même.

Jour de la ponction : RIEN

Jour+1 :

Je suis. J’existe.

Je ne forme qu’une seule cellule mais j’ai un génome complet (j’ai déjà deux pronuclei). Je suis le produit d’un viol d’un ovocyte par un spermatozoïde.

Il y en 11 autres comme moi…

Jour+2 :

J’arbore fièrement mes 2 cellules !

Les 11 autres aussi. C’est  la course pour se diviser !

Mes gènes ne s’expriment pas encore. Je suis encore sous la dépendance des enzymes ovocytaires.

Jour +3 :

J’ai 4 cellules maintenant. 5 autres aussi. Certains sont encore à 2…

Il fait chaud (37°C), je baigne dans un liquide nutritif. De temps en temps je suis dérangée par une vive lumière et par quelque chose qui touche la surface du liquide où je me trouve.

Une entité géante au dessus de ma tête décrète qu’on est bons pour une culture embryonnaire.

Jour +4 :

8 cellules puis 16 puis 32. J’ai pris le rythme de croisière. Je me divise de plus en plus vite. Je suis une morula.

Si j’avais été conçu(e) in vivo, je serai en train de voyager dans la trompe utérine pour descendre vers l’utérus.

Mais, moi, je suis un(e) sédentaire forcé(e). Je baigne toujours dans le liquide nutritif chaud limité par une paroi en verre.

Jour +5 :

Je suis un blastocyste maintenant. Seulement 5 autres ont atteint le même stade. Les autres se sont arrêtés de se développer.

Vive lumière.

L’entité géante nous regarde encore. Des photos sont prises. On devrait être bons pour le transfert, selon elle.

Jour+6 :

Encore la lumière. L’entité n’en veut qu’un de nous 6. Les autres iront au frigo

Quelque chose touche la surface du liquide. Je suis aspiré(e) brutalement avec beaucoup de liquide. Puis c’est le noir.

Je suis seul. Je ne suis plus dans le même environnement même si le liquide est toujours là.

Un peu plus tard, la lumière revient. Plusieurs entités géantes discutent.

Brusquement, je suis propulsé(e) à une vitesse folle.

Je me retrouve dans un autre monde si différent de ce que j’ai connu jusqu’ici.

Le liquide s’est dispersé à travers une énorme cavité. Je me retrouve collé à une paroi cellulaire.

Je descend un peu, j’explore.

La suite dans 8 jours…

Publicités

Auteur :

Grande blogueuse devant l’Éternel. Tombée dans WordPress quand elle était pet... Non quand elle a appris que ça ne serait pas du coton pour procréer. On était en 2008... Depuis, elle a eu un Plumeau grâce à une FIV IMSI. Depuis, elle continue d'écrire ici sa vie de maman et d'apprentie écrivaine.

4 commentaires sur « Bubulle le blastocyste »

  1. Bonjour, Soso
    Merci pour ton gentil mot chez moi.
    j’adore cette histoire !! c’est très bien raconté. Donc si j’ai bien compris bubulle est entrain de s’adapter à son nouvel environnement, et surement il poursuit la multiplication de ses cellules et même il s’accroche….
    c’est maintenant ? j’ai bien compris ?
    si oui je croise les doigts et te souhaite… que l’histoire de bubulle continue longtemps….

    1. Bonjour l’impatiente !
      Malheureusement Bubulle aura eu une fin tragique 😦 . Ça n’a pas marché. C’est fini.
      Il me reste 5 blastocystes au congélateur. Reste à espérer qu’ils ne mourront pas à la décongélation.
      Voilà, c’est dur. J’ai l’impression d’être abonnée à l’échec.
      @+

  2. Bonjour l’impatiente !
    C’est effectivement maintenant. Je serai fixée le 8 juin (c’est bientôt et même temps c’est beaucoup).
    Je vais te suivre de près 😉
    Sinon bravo pour ton courage, je ne l’ai pas eu pour les piqûres, j’ai préféré le doux contact d’une infirmière 🙂
    Mais je me suis quand même piquée toute seule pour l’ovitrelle NA !

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s